Le budget, voilà une question qui obsède à juste titre la plupart des futurs voyageurs en Nouvelle-Zélande. Jusqu’à aujourd’hui, je m’étais refusé de faire un article sur le sujet, car je trouvais le thème trop complexe à aborder. En effet, comment définir un budget de voyage sans connaître le lecteur, sans savoir sa façon de voyager, les activités qu’il aime faire, le niveau de confort qu’il recherche… Mission impossible non ? Alors qu’est-ce qui m’a fait changer d’avis ?

Et bien, plusieurs de vos messages m’ont fait comprendre que le budget était une source importante d’interrogation/inquiétude dans l’organisation d’un voyage en Nouvelle-Zélande. Cela a donc fini par me convaincre de la nécessité de rédiger un article afin de répondre à ces questions. Dans cet article, tu trouveras une liste des éléments à connaître pour te faire une idée et construire ton propre budget voyage pour la Nouvelle-Zélande.

PRIX DU BILLET D’AVION

Le premier poste de dépense à prévoir pour tout voyage en Nouvelle-Zélande est le prix du billet d’avion. À moins bien sûr de s’y rendre en voilier ⛵ pour économiser notre belle planète 🌏 ce qui au passage doit être une superbe expérience !

Mon voyage de 5 mois en Nouvelle-Zélande s’est effectué dans le cadre d’un long voyage en Asie-Océanie, j’avais donc opté pour l’achat d’un billet d’avion dit « tour du monde » avec la compagnie ZipWorld. Si tu es dans la même situation, je te recommande de passer par cette compagnie pour faire un devis avec ton itinéraire. Il est généralement moins cher de passer par ce type de billet que d’acheter soi-même les billets d’avion un à un. En contrepartie, tu perds un peu en flexibilité et en liberté. Aucune solution n’est jamais parfaite.

Si tu prévois seulement de voyager en Nouvelle-Zélande, l’achat d’un billet d’avion à l’unité reste la seule solution viable. Pour un vol aller-retour depuis la France, il faut compter entre 800€ et 1400€ par personne. Les vols en direction de la Nouvelle-Zélande comportent toujours au moins une escale. Le prix varie en fonction de la période de voyage, d’une compagnie aérienne à l’autre, du lieu d’arrivée et de départ et des escales.

Comment économiser sur le billet d’avion pour la Nouvelle-Zélande ?

Pour économiser sur le billet d’avion, il faut comparer les compagnies aériennes, les itinéraires (escales) et les dates. Cette recherche sera d’autant plus facile si tu es flexible sur tes dates de voyages. Pour te simplifier la tâche, le mieux est d’utiliser les comparateurs de vol tels que Skyscanner ou Kayak ou Google Flight. Il ne faut pas hésiter à comparer les prix sur plusieurs comparateurs de vols. Et, même une fois que tu as trouvé un vol, il peut être intéressant de vérifier le tarif directement sur le site de la compagnie aérienne. Car, il y a parfois de bonnes surprises à la clé avec des tarifs moins chers.

COÛT DE LA VIE EN NOUVELLE-ZÉLANDE

Globalement, le coût de la vie en Nouvelle-Zélande est assez proche de celui en France ou au Canada. Tes dépenses au quotidien ne devraient donc guère être différentes. À la condition bien entendu de parfois adapter ta consommation aux produits locaux. En effet, comme la Nouvelle-Zélande est une île à l’autre bout du monde, les produits importés d’Europe ou d’Amérique du Nord y sont naturellement plus chers.

La plupart des voyageurs choisissent de découvrir la Nouvelle-Zélande en louant un véhicule (voiture, van aménagé ou camping-car) et en dormant dans les campings ou en profitant des aires de stationnement gratuites. Le transport représente donc la part la plus importante d’un budget voyage en Nouvelle-Zélande. Vient ensuite l’hébergement dont le coût dépendra du confort recherché.

Enfin, la Nouvelle-Zélande offre une multitude d’activités et d’excursions payantes. En fonction de ce que tu souhaites faire sur place, il est important de prévoir ces dépenses dans ton budget. Dans la suite de cet article, j’aborde plus en détail chacun de ces postes de dépense.

COÛT DE LOCATION D’UN VÉHICULE EN NOUVELLE-ZÉLANDE

Pour découvrir la Nouvelle-Zélande, disposer de son propre moyen de transport est presque une obligation tant le réseau de transport en commun est inexistant dans certaines régions. L’avantage est que cela permet de profiter d’une plus grande liberté pour explorer l’incroyable nature de la Nouvelle-Zélande. L’inconvénient est que la location du véhicule (voiture, van, camping-car) est bien souvent la plus grosse dépense d’un budget voyage en Nouvelle-Zélande.

Le tarif de location varie énormément en fonction du type de véhicule que tu choisis : voiture, minivan, monospace, van aménagé, camping-car… Voici une idée des prix moyens par jour pour la location d’un véhicule en haute saison :

  • Voiture : à partir de 50$NZ (environ 30€)
  • Minivan – Monospace aménagé : à partir de 100$NZ (environ 60€)
  • Van aménagé : à partir de 150$NZ (environ 85€)
  • Fourgon aménagé : à partir de 250$NZ (environ 145€)
  • Camping-car : à partir de 380$NZ (environ 220€)

Si tu ne voyages pas en haute saison, les prix peuvent vite chuter avec des différences pouvant atteindre jusqu’à 50% ! Dans tous les cas, ce prix inclut seulement l’assurance de base qui comporte donc une franchise élevée. Pour avoir une assurance complète, il faut prévoir de rajouter quelques dizaines de dollars par jour de location.

Dans les guides ci-dessous, découvre toutes les informations pour déterminer quel est le type de véhicule le plus adaptée à ta façon de voyager et ton budget, des astuces pour savoir comment économiser sur le coût de la location d’un véhicule et comment faire des économies sur l’assurance de location de ton van ou camping-car :

Location van ou camping-car en Nouvelle-Zélande
Comment payer moins cher sa location de van ou camping-car en Nouvelle-Zélande ?
Tout savoir sur assurance location véhicule en Nouvelle Zelande

Les seules solutions pour échapper à cette dépense est soit d’opter pour un mode de voyage alternatif (à pied et autostop par exemple) soit d’acheter un véhicule. Pour considérer l’achat, il faut séjourner suffisamment de temps dans le pays (au moins 3 mois). Si c’est ton cas alors, on t’invite à découvrir notre guide des étapes pour acheter un van en Nouvelle-Zélande :

Article sur les étapes pour acheter un van en Nouvelle-Zélande

PRIX DU CARBURANT EN NOUVELLE-ZÉLANDE

La Nouvelle-Zélande est un pays plus grand qu’on l’imagine de prime abord. Près de 2 150 km de route séparent le cap Reinga au nord de l’île du Nord à la ville d’Invercargill tout au sud sur l’île du Sud. Lors de ton road trip, il est probable que tu enchaînes les kilomètres. Le coût du carburant est donc un élément important à intégrer dans ton budget voyage en Nouvelle-Zélande.

Le prix des carburants est assez proche de celui en France. En février 2020, le gazole est à 1.52NZ$ et l’essence 2,35NZ$ par litre en moyenne, soit au taux de change de 1€=1.71$NZ respectivement 0.90€ et 1,37 €. Cette moyenne cache néanmoins des disparités. Le carburant est globalement plus cher sur l’île du Sud que sur l’île du Nord et plus globalement en dehors des zones habitées.

Contrairement à la France, la majorité des voitures en Nouvelle-Zélande roulent à l’essence. Les véhicules diesel se limitent à quelques modèles de vans et surtout les camping-cars.

Le gazole est-il moins cher en Nouvelle-Zélande ?

Le prix du gazole peut sembler moins cher qu’en France, cependant il faut savoir qu’en Nouvelle-Zélande tous les véhicules diesel doivent payer une taxe additionnelle au kilomètre qu’on appelle Road User Charges (RUC). Cette taxe compense l’absence de taxation à la source du diesel. Habituellement, la taxe est comprise dans le kilométrage offert avec le véhicule loué, mais c’est un point à vérifier. Car certaines compagnies le facturent en supplément. Ces RUC coûtent 72$NZ pour 1000km. Ce qui fait qu’au final il est plus simple de considérer que le prix du gazole équivaut le prix de l’essence.

Si tu veux plus de détails sur les Road User Charges, on t’invite à consulter cet article en CLIQUANT ICI.

Comment économiser sur le prix du carburant en Nouvelle-Zélande ?

Il existe plusieurs façons de réaliser des économies sur le prix du carburant en Nouvelle-Zélande :

  • Utiliser les coupons de réduction (Fuel vouchers) des magasins Pak’n Save ou New World. Ces deux chaînes de supermarchés offrent à leur client des coupons de réduction à partir d’un certain montant d’achat (40 ou 50$NZ). Le montant de la réduction dépendra du montant d’achat que tu as effectué dans le magasin, cela peut aller de 4 à 20 centimes par litre d’essence. Ce type de bon a une durée de validité limitée dans le temps.
  • Utiliser la carte AA SMART FUEL : tu peux demander cette carte gratuitement dans toutes les stations participantes de BP ou G.A.S. Elle permet d’obtenir des réductions sur le prix du carburant. Tu peux choisir d’appliquer la réduction immédiatement ou bien de la cumuler pour l’utiliser plus tard. Les stations G.A.S offrent un rabais de 6 centimes par litre pour toute dépense en carburant supérieur à 40$NZ. L’avantage est que le réseau des stations-service de BP et G.A.S est bien présent sur tout le territoire de la Nouvelle-Zélande même dans des zones plus reculées. Pour plus de détails : https://www.aa.co.nz/aasmartfuel/
AA Smartfuel Card
  • Faire le plein en ville : le prix des stations-service est globalement plus cher en dehors des villes en Nouvelle-Zélande. Les écarts peuvent être vraiment importants dans certaines régions. Le prix de l’essence atteint des sommets dans les lieux touristiques isolés comme Milford Sound, le mont Cook ou sur la côte Ouest. Je te recommande donc de faire le plein dès que tu traverses une ville comme Westport, Greymouth, Wanaka, Queenstown, Te Anau, Invercargill, Nelson… Et quand je parle de ville, il ne faut pas s’imaginer Paris ou Lyon. En Nouvelle-Zélande à l’exception d’Auckland, Wellington et Christchurch, les villes sont plutôt petites.
  • Utiliser l’application Gaspy : cette application permet de voir les stations-service et les prix partout en Nouvelle-Zélande. Cela permet de repérer les meilleurs tarifs. Les données sont mises à jour par les utilisateurs de l’application. Elles peuvent donc être plus ou moins à jour en fonction des endroits. Dans tous les cas, l’application est gratuite alors cela ne coûte rien de l’utiliser.
Gaspy - Application pour smartphone
Lien vers la boutique AppleLien vers la boutique Google play

Lien vers la boutique Apple
Lien vers la boutique Google play

  • Ne pas être trop ambitieux : ce conseil peut paraître bête, mais je constate que beaucoup de voyageurs sont très ambitieux lorsqu’il prévoit de voyager en Nouvelle-Zélande. En l’espace de quelques semaines seulement, il décide d’explorer l’île du Nord et l’île du Sud. Il faut parfois arriver à renoncer à explorer une île pour avoir vraiment le temps de découvrir les endroits que tu visites. On a dû mal à s’imaginer visiter la France en 3 semaines en allant de la Bretagne à l’Alsace en passant par Paris puis en randonnant dans les Alpes et les Pyrénées, tout en profitant de la plage en méditerrané et en voulant faire du surf sur la côte ouest. Et bien pourtant, cela revient à cela de vouloir découvrir l’île du Nord et l’île du Sud en quelques semaines.

Quelle consommation faut-il prévoir en fonction du type de véhicule ?

En fonction du véhicule loué, la consommation de carburant est bien différente. Pour une voiture de petite taille, comptez 6-8L/100km, pour un van aménagé, c’est plus entre 10-14L /100km et un camping-car c’est au-dessus de 15L/100km.

À titre d’information, les itinéraires classiques d’un road-trip en Nouvelle-Zélande de l’île du Nord à l’île du Sud font entre 3500 – 4500km.

EST-CE QUE LES ROUTES SONT PAYANTES EN NOUVELLE-ZÉLANDE ?

En Nouvelle-Zélande, les automobilistes sont chanceux, car toutes les routes sont gratuites à quelques très rares exceptions près. Actuellement, il existe seulement trois tronçons de route à péage, toutes sur l’île du Nord. Et pour les trois, il existe un itinéraire alternatif gratuit. Il n’y a donc pas de budget à prévoir pour cela lors d’un voyage en Nouvelle-Zélande.

Carte des routes à péage en Nouvelle-Zélande

Route à péage de Tauranga Eastern Link

Tauranga Eastern Link – Route entre Kairua et Paengaroa

Tronçon à péage de 15 km sur la route nationale 2 (SH2) reliant l’échangeur près de Papamoa et le rond-point Paengaroa (SH2 et SH33 à Whakatane et Rotorua).

Prix : 2,10$NZ

Route alternative gratuite : route de Te Puke qui traverse Te Puke.

Route à péage de Tauranga Eastern Link

Takitimu Drive – Tauranga / SH2 – SH29

Route de 5 km qui contourne le centre-ville de Tauranga et dirige le trafic de la SH29 à la SH2 en direction du port de Tauranga et du mont Maunganui.

Prix : 1,90$NZ

Route alternative gratuite : route de Cameron ou route de Cambridge/Moffat.

Route à péage de Tauranga Takitimu Drive
Route à péage de Tauranga Takitimu Drive
Route à péage de Northern Gateway

Northern Gateway entre Puhoi – Silverdale

Cette route à péage est une autoroute de 7,5 km au nord d’Auckland entre Silverdale et Puhoi, qui fait partie de la route nationale 1 (SH1). En direction du nord, la route à péage commence juste avant Orewa et se termine après les collines de Johnstone près de Puhoi.

Prix : 2,40$NZ

Route alternative gratuite : la pittoresque route en bord de côte SH17 via Orewa.

Route à péage de Northern Gateway

Comment payer les péages en Nouvelle-Zélande ?

Par contre, information importante à noter, il n’y a pas de station à péage sur ces routes comme sur nos autoroutes en France. Il s’agit simplement d’un portique qui prend en photo la plaque d’immatriculation du véhicule. Alors, si tu empruntes une de ces routes à péage, il faut penser à payer les frais sous peine de recevoir quelques mois plus tard la facture avec des frais additionnels exorbitants de la compagnie de location. Il est possible de payer en espèces dans certaines stations-service, mais le plus simple est de s’enregistrer sur le site de l’agence néo-zélandaise de transport et de payer par carte bancaire : https://www.nzta.govt.nz/roads-and-rail/toll-roads/.

PRIX DU FERRY ENTRE ÎLE DU NORD ET ÎLE DU SUD

Un autre élément à prévoir dans ton budget transport si tu as décidé de visiter les deux principales îles de Nouvelle-Zélande, c’est le prix du ferry pour la traversée. C’est la seule solution qui permet de relier les deux îles avec un véhicule. La traversée se fait au niveau du détroit de Cook entre Wellington sur l’île du Nord et Picton sur l’île du Sud.

Il y a seulement deux compagnies de ferry qui opèrent pour effectuer la traversée : Blueridge et Interislander. Il y a peu de différence entre les services proposés par les deux compagnies. Toutefois, les tarifs de la compagnie Blueridge sont un peu moins chers en contrepartie d’un temps de traversée un peu plus long (3h30 au lieu de 3h pour Interislander).

Les deux compagnies proposent plusieurs traversées par jour, de 2 à 4 en fonction de la période de l’année. Dans les deux cas, le tarif du ferry va dépendre du nombre de passagers et du type du véhicule. Plus le véhicule est long, plus le billet sera cher. Il est possible de réserver facilement ses billets en quelques clics sur les sites Internet des compagnies. En haute saison, mieux vaut réserver 4-5 jours à l’avance pour avoir plus de choix dans l’horaire de la traversée.

Tarif de la compagnie Interislander

La compagnie Interislander propose deux catégories de billets surnommés « Saver Change » et « Easy Change ». La seule différence entre ces deux catégories est que la catégorie « Eeasy Change » prévoit le remboursement complet du billet en cas d’annulation. Les billets sont donc un peu plus chers dans cette catégorie. Pour les deux catégories, il est toutefois possible de modifier les dates de sa réservation jusqu’à 24h à l’avance. Cette modification peut se faire depuis le site Internet de la compagnie. Je ne vois donc pas vraiment d’intérêt de payer plus cher, car il est peu probable que tu annules complètement la traversée d’une île à l’autre. Et si c’était le cas, dû à un évènement imprévu, ton assurance voyage couvrirait sans doute la perte.

Voici les tarifs pour les passagers avec un billet économique « Saver Change » :

  • Bébé (moins de 2 ans) : Gratuit
  • Enfant de 2 à 17 ans : 33$NZ
  • Adulte : 65$NZ
  • Sénior (+ 60 ans) ou Étudiant : 60 $NZ

Pour le véhicule, les choses sont un peu plus complexes, car le tarif dépend des dimensions du véhicule, voici quelques exemples pour te donner une idée des prix :

  • Voiture de moins de 5.50m : 143 $NZ
  • Campervan jusqu’à 6m : 218 $NZ
  • Campervan ou Camping-car de 7m : 288 $NZ
  • Camping-car de 8m : 358,00$NZ
  • … le tarif monte proportionnellement à la longueur du véhicule.

Site Internet pour réserver le ferry Interislander : https://booking.interislander.co.nz

Tarif de la compagnie Blueridge

La compagnie Blueridge propose quant à elle trois catégories de billets surnommés « Saver Sail »,  « Super Sail » et « Flexi Sail ». La différence entre ces catégories est encore une fois le remboursement prévu du billet en cas d’annulation respectivement aucun, 50% ou 100%. Plus le remboursement prévu est important, plus le tarif du billet est cher. Comme avec Interislander, il reste tout de même possible de modifier les dates de sa réservation jusqu’à 24h à l’avance pour toutes les catégories. Je ne vois donc pas encore une fois l’intérêt de payer plus cher. Je ne vais donc mentionner que les tarifs de la catégorie « Saver Sail ».

Voici les tarifs pour les passagers avec un billet économique « Saver Change » :

  • Bébé (moins de 2 ans) : Gratuit
  • Enfant de 2 à 17 ans : 26$NZ
  • Adulte : 54$NZ
  • Sénior (+ 60 ans) : 51 $NZ

Pour le véhicule, voici quelques exemples pour te donner une idée des prix :

  • Voiture de moins de 5.50m : 120 $NZ
  • Campervan jusqu’à 6m : 185 $NZ
  • Campervan ou Camping-car de 7m : 255 $NZ
  • Camping-car de 8m : 325,00$NZ
  • … le tarif monte proportionnellement à la longueur du véhicule.

Les bateaux de la compagnie Blueridge sont plus petits, il est donc essentiel de réserver en haute saison (entre décembre et février) si tu veux profiter de ces tarifs un peu moins chers. Quelle que soit la compagnie, il n’y a pas de différence de tarif en fonction de l’heure choisie de la traversée, sauf en cas d’opération promotionnelle ponctuelle.

Site Internet pour réserver le ferry Blueridge : https://www.bluebridge.co.nz

COÛT DE L’HÉBERGEMENT EN NOUVELLE-ZÉLANDE

L’hébergement est bien souvent la seconde dépense la plus importante d’un budget voyage en Nouvelle-Zélande. Et, le type d’hébergement que tu choisis pendant ton road-trip a un grand incident sur le budget final. Il y a deux choix possibles avec chacun ces avantages et inconvénients :

Les hôtels

AVANTAGES

  • Plus de confort

INCONVÉNIENTS

  • Beaucoup plus cher

  • Offre limitée, voire inexistante, dans certaines zones
  • Réservation à l’avance quasi-obligatoire
  • Souvent pas à côté des points d’intérêts « Nature »

Aperçu du prix d’un hôtel en Nouvelle-Zélande pour deux personnes :

  • Hôtel bon marché : à partir de 80$NZ
  • Hôtel moyenne gamme : à partir de 150$NZ
  • Hôtel haute gamme : plus de 200$NZ

Si tu décides de voyager en dormant à l’hôtel alors le budget sera bien plus conséquent qu’en dormant dans les campings. De plus, il faut savoir que l’offre d’hôtel est limitée dans beaucoup de régions et dans les lieux touristiques (ex : Milford Sound, parc national du mont Cook, Franz Josef Glacier…). Cela impose presque obligatoirement de réserver longtemps à l’avance pour être sûr de trouver un logement.

Les campings

AVANTAGES

  • Plus économique que l’hôtel

  • Large offre de campings partout en Nouvelle-Zélande
  • Proche des points d’intérêts « Nature »

INCONVÉNIENTS

  • Moins de confort qu’à l’hôtel (dépend du véhicule loué)
  • Réservation à l’avance nécessaire dans les endroits les plus touristiques

La plupart des voyageurs choisissent de voyager en Nouvelle-Zélande avec une voiture, un campervan ou un camping-car et de dormir dans les nombreux campings qui sont proposés en Nouvelle-Zélande. Il faut dire que la Nouvelle-Zélande propose un très vaste choix de camping sur l’ensemble de son territoire. On peut trouver trois catégories de campings en Nouvelle-Zélande :

  • Camping sauvage : ces sites de camping gratuit sont uniquement accessibles pour les véhicules self-contained. Qu’est-ce qu’un véhicule certifié self-contained ? Pour faire simple, c’est un véhicule qui permet d’être autonome pendant 3 jours tout en respectant l’environnement, c’est-à-dire pour résumer en conservant tes déchets et ton eau sale. Pour cela, ton véhicule doit être équipé d’une toilette (qui peut être portable), d’un évier ou une bassine, de quoi raccorder ces éléments à un container hermétique pour stocker les eaux usées, une poubelle et une réserve d’eau. Pour plus de détails, tu peux consulter cet article : https://www.wonder-trip.com/etapes-pour-acheter-un-van-en-nouvelle-zelande/#self-contained
  • Camping rustique: ces campings offrent le minimum de service à savoir bien souvent des toilettes sèches et un point d’eau. Certains campings ont un point de collecte des eaux usées, mais c’est loin d’être la norme. L’avantage c’est qu’ils sont souvent très proches des lieux touristiques.
  • Camping plus haut de gamme: ces campings offrent plus de confort avec des douches, parfois une pièce commune et  un point de collecte des eaux usées et de l’eau potable la plupart du temps. Ce type de camping n’est pas disponible partout notamment dans les lieux moins habités.

Aperçu du prix des campings en Nouvelle-Zélande pour une nuit par personne :

  • Camping sauvage : gratuit, mais bien souvent il y a une limite de place et/ou de durée.
  • Camping rustique : 10-15$NZ
  • Camping plus haut de gamme : 20-30$NZ

Dans les faits, les sites de campings sauvages sont rarement disponibles dans les lieux les plus touristiques. Pour en profiter, il faut souvent s’éloigner des itinéraires touristiques. Si tu voyages en Nouvelle-Zélande seulement quelques semaines, il est peu probable que tu t’éloignes beaucoup de ces itinéraires. Dans ce cas, je ne suis pas sûr qu’il est possible de rentabiliser le surcoût de la location d’un véhicule self-contained (campervan ou camping-car) qui est plus cher qu’un véhicule non certifié. Il est souvent plus économique de louer une voiture, un minivan ou un campervan non self-contained et de dormir en camping. La bonne nouvelle est que si tu restes plus longtemps en Nouvelle-Zélande, tu auras plus de temps pour explorer le pays et de profiter de ces sites de campings gratuits sans impacter ton budget.

COÛT DE LA NOURRITURE ET RESTAURANT EN NOUVELLE-ZÉLANDE

L’épicerie et la nourriture coûtent à peu de chose près la même chose en Nouvelle-Zélande qu’en France. Si tu prévois de cuisiner toi-même et de faire tes courses au supermarché ou sur les marchés alors il faut compter un budget de 10$NZ par personne par jour.

Pour de donner une idée, voici une liste de prix d’articles d’épicerie :

  • Pain de mie : 1$ NZ
  • Baguette de pain : 1,25 $ NZ
  • Brie / Camembert : 2,50 $ – 3 $ NZ
  • Pack de glace : 2,70 $ NZ
  • Boîte 12 œufs : 3,80 $ NZ
  • 1L de lait : 2.5$NZ
  • 1 bouteille de vin (gamme moyenne) : 15$NZ
  • Bière locale (50cl) : 4-5$NZ
  • Fromage local (1kg) : 10$NZ
  • Pommes (1kg) : 3.5$NZ
  • Escalopes de poulet (1kg) : 15$NZ
  • Orange (1kg) : 3.5$NZ
  • Pommes de terre (1kg) : 2.5$NZ
  • Laitue : 2.5$NZ
  • Riz blanc (1kg) : 3$NZ
  • Tomates (1kg) : 6$NZ
  • Bananes (1kg) : 3.5$NZ
  • Oignons (1kg) : 2.5$NZ

Ce budget augmente vite si tu prévois quelques restaurants au cours de ton voyage. Pour un fast-food, par ailleurs pas très présent en Nouvelle-Zélande en dehors des grandes villes, il faut compter 12$NZ pour un menu. Pour un repas complet dans un restaurant de gamme moyenne, le budget monte en moyenne à 45$NZ par personne. Pour un plat, il faut compter 20$NZ par personne. Il ne s’agit là que de moyenne et les prix peuvent vite varier d’un endroit à l’autre.

POURBOIRE EN NOUVELLE-ZÉLANDE

Pour nous les Français, le pourboire n’est pas quelque chose de naturel. Tout simplement, car le service dans un restaurant est directement inclus dans la facture finale. On ne nous laisse pas vraiment juge de la qualité du service. Mais, les choses sont bien différentes dans d’autres pays où le salaire de base des serveurs est très faible et seul le pourboire apporte un complément à ce faible revenu de base. Le pourboire vient toujours en récompense de la qualité du service. Si tu vis au Québec, tu es déjà sans doute beaucoup plus familier avec le fonctionnement du pourboire.

En Nouvelle-Zélande, le pourboire est peu répandu et rarement pratiqué. Mais, cela se fait parfois dans les zones touristiques. Sans doute plus de la part de touristes étrangers habitués à fonctionner comme cela dans leur pays que par respect de la culture locale. Le pourboire reste donc à ton entière discrétion.

COÛT DES ACTIVITÉS EN NOUVELLE-ZÉLANDE

S’il y a bien un sujet difficile à définir de manière globale dans un budget voyage, c’est celui des activités. Car, le choix des activités dépend de chacun. Il est possible de faire des activités gratuites et d’autres extrêmement chers. Le budget peut donc varier du simple au centuple.

Lors de notre séjour en Nouvelle-Zélande, nous n’avons pas fait une grande quantité d’activité payante. Pour t’aider dans ce domaine, voici quelques exemples d’activités possibles et leur prix :

  • Visite de Waiotapu : 32.5$NZ par personne (adulte) – Plus d’infos ICI
  • Croisière à Milford Sound : à partir de 50$ par personne – Plus d’infos ICI
  • Hobbiton : 89$ par personne (adulte) – Plus d’infos ICI
  • Musée volcanique de Taupo : 12$NZ par personne – Plus d’infos ICI
  • Caves des vers luisants de Waitomo : 55$NZ par personne (adulte)
  • Permis de la randonnée de Cap Brett : 40$NZ par personne – Plus d’infos ICI
  • Observer les animaux dans leur environnement naturel : Gratuit – Plus d’infos ICI
  • Entrée dans les parcs nationaux : Gratuit

COÛT DES RANDONNÉES EN NOUVELLE-ZÉLANDE

En ce qui concerne la randonnée, la situation est bien différente selon qu’il s’agit d’une Great Walk ou non. Le prix d’une nuit en refuge le long d’une great walk a tout simplement explosé ces dernières années avec même désormais un tarif spécifique pour les non-résidents néo-zélandais. Les tarifs vont de 22$ à 150$ par nuit par personne pour les Great walk les plus populaires. La fréquentation est telle que sur la plupart des Great walk, il est nécessaire de réserver son hébergement longtemps à l’avance.

En dehors des Great walk, voici le prix des refuges :

  • Refuge avec service : 15$ (adulte) et 7.50$ (enfant)
  • Camper à proximité du refuge avec service : 5$ (adulte) et 2.5$ (enfant)
  • Refuge standard : 5$ (adulte) et 2.5$ (enfant)
  • Camper à proximité du refuge standard : Gratuit
  • Refuge rustique / Bivouac : Gratuit

La Nouvelle-Zélande dispose d’un exceptionnel réseau de refuges en montagne. Dormir une nuit dans un de ces refuges est définitivement une expérience à vivre lors de son voyage en Nouvelle-Zélande pour peu que tu aimes randonner bien sûr.

COÛT D’UNE ASSURANCE VOYAGE

Un autre élément qui est important de prévoir lors de la budgétisation de son voyage en Nouvelle-Zélande, c’est le coût d’une assurance voyage. Pourquoi est-ce important de souscrire une assurance voyage ? Lorsqu’on voyage, on ne peut pas tout le temps prévoir ce qui peut arriver et parfois, un évènement malheureux vient bouleverser ses vacances. Un imprévu peut nécessiter une hospitalisation ou un rapatriement en France pendant un séjour en Nouvelle-Zélande comme dans le cas d’une maladie inopinée ou d’un accident. Dans les dernières années, les tremblements de terre et les éruptions volcaniques ont blessé et causé la mort de plusieurs personnes en Nouvelle-Zélande.

Bien sûr, on ne te souhaite pas de connaître une telle mésaventure pendant ton voyage mais c’est quelque chose qui est hors de ton contrôle. Si en Europe, la carte d’assurance maladie européenne permet de recevoir des soins sans avoir à avancer des montants importants, il en est tout autrement en Nouvelle-Zélande. Malgré un système de santé performant, les frais de santé à prévoir pour un touriste non-résident sont très vite importants. La seule chose à faire pour se protéger est de souscrire une assurance voyage afin de couvrir les conséquences de ces imprévus et ainsi s’éviter une charge financière trop grande à soi ou à sa famille en cas d’hospitalisation ou de rapatriement.

Coût d’une assurance voyage : À partir de 2 à 3€ par jour.

Pour plus de détails sur les différentes solutions d’assurances voyage possible lors d’un séjour en Nouvelle-Zélande et savoir ce que couvre une telle assurance, on t’invite à consulter cet article détaillé sur le sujet :

Assurance voyage pour séjour en Nouvelle-Zélande

DOLLAR NÉO-ZÉLANDAIS – FRAIS DE CHANGE

Dollar néo-zélandais

La monnaie officielle de la Nouvelle-Zélande est le dollar néo-zélandais.  En février 2020, 1€ équivaut à 1,70NZ$ ou inversement 1NZ$ équivaut à 0,58€. Lorsqu’on construit un budget voyage pour la Nouvelle-Zélande, il est important de prendre en compte cette variable du taux de change qui peut évoluer à la hausse ou à la baisse dans le temps. Une variation de 0,05 pouvant représenter sur le budget total plusieurs centaines d’euros de différences.

Une solution peut être d’utiliser le taux de change moyen sur l’année où si le taux de change évolue peu de prendre le taux de change actuel moins 0.05 pour se donner une marge, c’est-à-dire au taux de change actuel utilisé 1.65 au lieu de 1.70.

Frais de change

L’usage de la carte bancaire est la norme en Nouvelle-Zélande. Les cartes Visa et MasterCard sont acceptées partout. Il est donc inutile de partir avec des dollars néo-zélandais. Le réseau de banque en Nouvelle-Zélande se compose de Westpac, KiwiBank, The National Bank, ANZ, ASB, BNZ (Bank of New Zealand).

Lors d’un retrait au distributeur ou d’un paiement par carte, des frais de change sont prélevés par la plupart des banques sur le montant correspondant en euros. Ces frais de change peuvent vite représenter 7-8% de la facture ! Mais, j’ai une bonne nouvelle ! Il existe désormais des solutions pour ne plus payer ces frais de change :

EST-CE QUE LES TAXES SONT INCLUSES DANS LES PRIX AFFICHÉS ?

Oui. Les taxes sont toujours incluses dans les prix affichés en Nouvelle-Zélande.

EST-CE QUE LES PARCS NATIONAUX SONT PAYANTS EN NOUVELLE-ZÉLANDE ?

L’entrée dans les parcs nationaux de Nouvelle-Zélande est 100% gratuite ! Pas d’excuse pour ne pas profiter de la beauté de dame nature .

RÉSUMÉ D’UN BUDGET VOYAGE EN NOUVELLE-ZÉLANDE

  • Billet avion : entre 800 et 1400€ aller-retour par personne depuis la France

  • Location d’un véhicule (en haute saison) par jour

    • Voiture : à partir de 50$NZ (environ 30€)
    • Minivan – Monospace aménagé : à partir de 100$NZ (environ 60€)
    • Van aménagé : à partir de 150$NZ (environ 85€)
    • Fourgon aménagé : à partir de 250$NZ (environ 145€)
    • Camping-car : à partir de 380$NZ (environ 220€)
  • Assurance location du véhicule

  • Carburant

    • Prix 1L gazole : 1.52$NZ + RUC 72$ pour 1000km
    • Prix 1L Essence : 2.35$NZ
  • Ferry entre île du Sud et île du Nord

    • Prix du ferry pour 2 personnes et une voiture classique :
      • Compagnie Interislander : 273$NZ
      • Compagnie Blueridge : 228$NZ
    • Prix du ferry pour 2 personnes et un campervan de moins de 6 mètres :
      • Compagnie Interislander : 348$NZ
      • Compagnie Blueridge : 293$NZ
    • Prix du ferry pour 2 personnes et un camping-car de 8m :
      • Compagnie Interislander : 488$NZ
      • Compagnie Blueridge : 433$NZ
  • Hébergement

    • Aperçu du prix d’un hôtel en Nouvelle-Zélande pour deux personnes :
      • Hôtel bon marché : à partir de 80$NZ
      • Hôtel moyenne gamme : à partir de 150$NZ
      • Hôtel haute gamme : plus de 200$NZ
    • Aperçu du prix des campings en Nouvelle-Zélande pour une nuit par personne :
      • Camping sauvage : gratuit, mais bien souvent il y a une limite de place et/ou de durée.
      • Camping rustique : 10-15$NZ
      • Camping plus haut de gamme : 20-30$NZ
  • Nourriture et restaurant

    • Cuisiner soi-même : 10$NZ par personne par jour
    • 1 menu au fast-food : 12$NZ
    • 1 menu au restaurant : 45$NZ
    • 1 plat au restaurant : 20$NZ
  • Prix des activités

  • Assurance voyage : à partir de 2€ par jour

  • Frais de change (si pas gratuit avec votre banque)

NOTRE BUDGET VOYAGE POUR 5 MOIS EN NOUVELLE-ZÉLANDE

Voici les différents éléments à avoir en tête lors de la préparation de ton budget voyage en Nouvelle-Zélande. Après, le résultat final dépend de chaque personne, de sa façon de voyager, des activités… Pour te donner un exemple concret, notre voyage de 5 mois en Nouvelle-Zélande nous a coûté 5650€ pour deux personnes (hors billet d’avion, inclus dans nos billets d’avion dit « tour du monde ») + 340€ d’assurance voyage avec la compagnie Chapka assurance. Notre budget s’est articulé de la façon suivante :

Budget voyage en Nouvelle-Zélande
  • Transport : L’avantage de rester aussi longtemps sur place est que nous avons pu acheter et revendre un campervan et l’avons fait certifier Self-contained. Nous avons perdu 1150$NZ sur le prix de revente. Cette perte, incluse dans le montant du budget transport, s’explique par le fait que nous avons acheté le van en saison haute et nous l’avons revendu en saison basse. Le transport inclus également le carburant, le RUC (véhicule diesel), le ferry aller et retour, l’assurance du véhicule, l’entretien et réparation que nous avons dû faire sur le véhicule…

  • Pour l’alimentation nous avons exclusivement fait nos courses d’épicerie dans les supermarchés ou marchés. Nous avons fait uniquement un ou deux restaurants pendant tout le séjour pour goûter des spécialités locales.

  • Les activités correspondent essentiellement à la liste que j’ai fait figurer dans l’article ICI. Nous avons essentiellement fait des activités gratuites en particulier randonner.

  • La dépense sur l’hébergement est due pour la majorité à nos 15 jours d’hôtel à Auckland à notre arrivée avant de trouver un van (515€). Pour le reste, nous avons presque toujours fait du camping sauvage sauf à une ou deux exceptions près quand ce n’était pas possible.

  • Les dépenses “Autres” correspondent au forfait téléphonique, envoi de courrier, achat de livre ou de fourniture pour le van.

J’espère qu’avec tous ces éléments tu disposes de plus d’informations pour bâtir ton budget voyage en Nouvelle-Zélande. Dans tous les cas, n’hésite pas à partager tes questions ou ta propre expérience dans les commentaires.