Quand on doit choisir l’assurance de location d’un véhicule, c’est à chaque fois la même galère. On finit toujours par se perdre dans les différentes dénominations et sigles utilisés. Au point qu’au final on ne sait même plus ce que couvre ou ne couvre pas telle ou telle type d’assurance proposée par les compagnies de location. Si en plus, on rajoute les termes en anglais, cela finit de bien tout mélanger !

Heureusement, la Nouvelle-Zélande possède quelques particularités concernant l’assurance automobile qui font que ce n’est pas aussi complexe qu’en Amérique du Nord. Dans cet article, on va donc te débroussailler le terrain pour tout savoir sur l’assurance de location d’un véhicule en Nouvelle-Zélande. Et ainsi te permettre d’économiser gros lors du choix de l’assurance de location de ton van, camping-car ou voiture.

Tout savoir sur Assurance location véhicule Nouvelle-Zélande

EST-CE QUE L’ASSURANCE AUTOMOBILE EST OBLIGATOIRE EN NOUVELLE-ZÉLANDE ?

L’assurance automobile n’est pas obligatoire en Nouvelle-Zélande. Par conséquence, la probabilité d’avoir un accident avec une personne non assurée existe. Si cette situation se produit et que la tierce personne responsable de l’accident n’est pas en mesure de payer les dégâts alors la compagnie de location peut se retourner contre toi à hauteur de la franchise pour couvrir les frais. J’en conviens que cela fait beaucoup de « si », mais il faut avoir cette probabilité en tête.


QUE COUVRE L’ASSURANCE DE BASE DE LOCATION D’UN VÉHICULE EN NOUVELLE-ZÉLANDE ?

En Nouvelle-Zélande, l’assurance de base proposé par les compagnies de location de véhicule couvre obligatoirement les dommages causés au véhicule loué et les dommages causés à une tierce personne (responsabilité civile). Cependant, cette assurance de base comporte toujours une franchise élevée. Pour la location d’un van, on parle d’un montant qui peut monter au-dessus de 5000$NZ.

Termes employés pour désigner l’assurance de base en anglais : Loss Damage Waiver (LDW), Standard Liability.


QU’EST-CE QUE LA FRANCHISE DU CONTRAT D’ASSURANCE DE LOCATION D’UN VÉHICULE ?

La Franchise est le montant maximale qui reste à ta charge en cas d’accident ou de dommages causés à ton véhicule de location ou à des tiers et leur véhicule.

On dit que c’est le montant maximale car le coût des dommages peut être inférieur à la franchise. Le montant à ta charge sera toujours le plus petit des deux montants. Par exemple, si la franchise est de 2 500$NZ et que le coût des dommages est de 1 500$NZ alors le montant à ta charge sera de 1 500$NZ. Si par contre le montant des dommages est de 5 000$NZ alors le montant à ta charge sera de 2 500$NZ (montant de la franchise).

Termes employés pour désigner la franchise en anglais : excess amount, liability amount.


Tout savoir sur Assurance location camping-car Nouvelle-Zélande

QU’EST-CE QUE LA CAUTION DEMANDÉE LORS DE LA LOCATION D’UN VÉHICULE ?

La caution est le montant que la compagnie de location débite ou bloque sur la carte bancaire utilisée lors de la récupération du véhicule. Si aucun problème n’est détecté au retour du véhicule, ce montant est restitué. Le montant de la caution peut correspondre au montant de la franchise ou être moins élevé.

Si la caution est réellement prélevée par le loueur sur votre compte (et non pas seulement « bloqué » sur la carte bancaire) il est possible que le montant restitué à la fin ne soit pas exactement le même en raison de la variation du taux de change. Il peut également y avoir des frais bancaires imputés par votre banque (frais de change).

Termes employés pour désigner la caution en anglais : bond, deposit.

Connaître le plafond de sa carte bancaire

Lorsqu’on réserve un véhicule à l’étranger, il est important de connaître les plafonds de dépenses autorisées sur la carte bancaire qu’on utilise lors de la récupération du véhicule. Cela permet de s’assurer qu’on sera en mesurer de payer/honorer la réservation du montant de la caution sur cette carte bancaire. Il faut savoir que même si la caution n’est pas retirée, mais simplement « réservée » sur la carte, ce montant est quand même pris en compte dans le calcul du plafond de paiement par carte.

Il y a toujours deux plafonds de dépenses associés à une carte bancaire :

  • Retrait en espèce (par exemple 1000€ sur 7 jours…)
  • Paiement par carte (par exemple 3000€ sur 30 jours…)

Le montant de ces plafonds et la durée prise en compte dépendent de la banque, du type de carte (classique, premier, gold…) ou parfois simplement des paramètres choisis. Il faut donc se renseigner à l’avance sur les plafonds qui s’appliquent à sa carte bancaire pour ne pas se retrouver dans l’impossibilité de payer à l’étranger.

Si tu veux plus d’informations sur comment économiser sur les frais de banque et de conversion de devise lors d’un voyage en Nouvelle-Zélande, consulte notre article :

Comment économiser les frais de change lors d'un voyage en Nouvelle-Zélande ?

FAUT-IL SOUSCRIRE À UNE ASSURANCE RESPONSABILITÉ CIVILE COMPLÉMENTAIRE ?

En Nouvelle-Zélande, l’assurance automobile de base lors de la location d’un véhicule inclus toujours une assurance responsabilité civile. Il n’y a donc pas de risque d’être poursuivi dans le cas où l’on blesserait une autre personne dans un accident comme aux États-Unis par exemple.

En effet, dans ces situations, les soins médicaux sont pris en charge par l’ACC (Accident Compensation Corporation). Il s’agit d’une assurance payée à partir des taxes sur le carburant et les immatriculations. Elle couvre tout le monde y compris les conducteurs étrangers. Il n’est donc nullement nécessaire de souscrire une assurance responsabilité civile complémentaire lors de la location d’un véhicule en Nouvelle-Zélande.

Termes employés pour désigner la responsabilité civile en anglais : liability insurance.


QUELLES SONT LES EXCLUSIONS DANS LES ASSURANCES DE BASE ?

Les contrats d’assurance de location de véhicule fourmillent d’exclusions. Il est impossible de toutes les énumérer ici tant elle varie d’une compagnie de location à une autre, du type de véhicule et du niveau d’assurance choisi.

On peut toutefois distinguer certaines similitudes entre les différentes compagnies sur les points suivants qui sont rarement couverts :

  • Dommages au pare-brise et aux rétroviseurs ;
  • Crevaison des pneus ;
  • Basculement du véhicule (c’est-à-dire s’il se retrouve sur le toit) ;
  • Perte des clés ou fermeture accidentelle du véhicule avec les clés à l’intérieur ;
  • Accident suite au non-respect du code de la route ou en état d’ébriété ;
  • Accident sur une route en graviers ;
  • Conducteur impliqué dans l’accident n’était pas sur le contrat de location ;
  • Panne d’essence ;
  • Dommage au toit ou sur le châssis ;

Note : Certaines de ces exclusions peuvent être couvertes en souscrivant à des assurances complémentaires comme par exemple l’assistance routière, le conducteur supplémentaire…


Tout savoir sur Assurance location van Nouvelle-Zélande

QUELS SONT LES DIFFÉRENTS NIVEAUX DE COUVERTURE D’ASSURANCE PROPOSÉS ?

Les différents niveaux de couverture d’assurance proposés par les sociétés de location vont se distinguer par le montant de la franchise plus ou moins élevé et des exclusions plus ou moins nombreuses. Moins la franchise sera élevée et les exclusions peu nombreuses, plus le tarif sera élevé.

La majorité des compagnies proposent trois niveaux d’assurance :

  • Assurance de base avec une franchise entre 2 500$NZ et 5 000$NZ
  • Assurance intermédiaire avec une franchise entre 1 000$NZ et 2 500$NZ
  • Assurance complète avec une franchise de moins de 1 000$NZ jusqu’à 0NZ

Bien entendu, plus la franchise offerte est basse, plus le tarif est élevé :

  • Assurance de base inclus dans le tarif.
  • Assurance intermédiaire : supplément de 10$NZ à 20$NZ par jour de location.
  • Assurance complète : supplément de 20$NZ à 40$NZ par jour de location.

Les exclusions varient également d’un niveau d’assurance à un autre et en fonction des compagnies.


QUELLES AUTRES OPTIONS PUIS-JE SOUSCRIRE LORS DE LA LOCATION D’UN VÉHICULE ?

Il y a plusieurs options proposées par la majorité des compagnies de location d’un véhicule :

  • Conducteur additionnel : permet de rajouter une ou plusieurs personnes susceptible(s) de conduire le véhicule afin d’être également assuré en cas d’accident lorsque ces personnes supplémentaires conduisent. Lors d’un road-trip en Nouvelle-Zélande, il n’est pas rare de faire beaucoup de kilomètres alors pouvoir alterner au volant est un plus appréciable.
  • Assistance routière : ce type d’assurance propose de couvrir certains évènements imprévus qui peuvent survenir pendant son voyage comme la perte ou l’oubli des clés à l’intérieur, panne d’essence, crevaison, impact sur le pare-brise… Bien souvent, cette assistance est facturée au prix fort et ne vous empêchera pas de devoir vous rendre au garage le plus proche. Mieux vaut souscrire une assurance externe (voir ci-dessous).
Assurance véhicule location Nouvelle-Zélande

QUELS SONT LES CHOIX POSSIBLES POUR ASSURER SON VÉHICULE DE LOCATION EN NOUVELLE-ZÉLANDE ?

Il y a quatre choix possibles au moment d’assurer son véhicule de location en Nouvelle-Zélande :

1ère solution – Ne pas prendre d’assurance complémentaire

Cette première solution consiste à payer uniquement l’assurance de base déjà inclut dans le tarif. C’est la solution la moins chère mais aussi la plus risquée, car on accepte de devoir payer une grosse franchise en cas d’accident. Le fait d’avoir un accident n’est cependant pas une certitude par rapport au paiement d’une assurance complémentaire.

AVANTAGES

  • Solution la moins chère

INCONVÉNIENTS

  • Solution la plus risqué (grosse franchise à payer en cas d’accident).

  • Beaucoup d’exclusions.


2ème solution – Prendre une assurance complémentaire offerte par la société de location

Cette deuxième solution consiste à payer une assurance complémentaire parmi celles offertes par la société de location avec pour objectif de faire baisser le montant de la franchise en cas d’accident.

AVANTAGES

  • Assurance plus ou moins complète en fonction du montant choisi de franchise.

  • Moins de risque de devoir débourser un gros montant en cas d’accident.

INCONVÉNIENTS

  • Solution la plus cher.

  • Beaucoup d’exclusions.


3ème solution – Utiliser les assurances offertes par les cartes de crédit

Certaines cartes bancaires de type « Visa Premier » ou « Gold Mastercard » inclus des assurances de location de voiture. Il ne s’agit pas d’une assurance automobile à proprement parlé mais plutôt d’un mécanisme qui prévoit de rembourser le titulaire de la carte bancaire (qui doit être utilisé pour la réservation du véhicule) s’il se retrouve à devoir payer une franchise à la société de location.

Cela pourrait être une excellente solution, malheureusement il y a pas mal de restrictions. La première est que cela couvre uniquement la location de voiture « classique » et non la location d’un van ou d’un camping-car. Deuxièmement, cette assurance couvre uniquement les 31 premiers jours de location même si la location est constituée de plusieurs contrats successifs.

Si vous rentrer dans toutes ces conditions alors c’est la meilleure des solutions. Il faut tout de même savoir que vous devrez payer la franchise à la société de location et ensuite demander un remboursement à Visa ou Mastercard.

AVANTAGES

  • Solution la moins cher

  • Assurance complète (pas de franchise)

INCONVÉNIENTS

  • Uniquement valable pour location de voiture

  • Durée maximale 31 jours

  • Franchise devra être payée en cas d’accident avant de demander un remboursement à Visa ou Mastercard

Si tu veux plus d’informations sur comment économiser sur les frais de banque et de conversion de devise lors d’un voyage en Nouvelle-Zélande, consulte notre article :

Comment économiser les frais de change lors d'un voyage en Nouvelle-Zélande ?

4ème solution – Choisir une assurance externe

Cette dernière solution consiste à souscrire à une assurance externe afin de s’affranchir des tarifs élevés proposés par les sociétés de location de véhicule. Pour cela, on te conseille la compagnie Rental Cover qui propose les avantages suivants :

  • Tarifs hyper compétitif jusqu’à 50% moins cher par rapport aux sociétés de location
  • Assure tous les types de véhicule : voiture, 4×4, van, camping-car, minibus…
  • Possibilité de choisir le montant de la franchise couverte pour les van et camping-car (Min : 2300€ / Max : 6800€)
  • Tu peux choisir soit une simple assurance primaire avec zéro de franchise soit une assurance qui couvre en plus les dommages généralement exclus par les sociétés de location (ex : réparation du pare-brise, pneus, toiture ou soubassement..)

Cette solution permet ainsi d’avoir une assurance complète à moindre coût et donc l’esprit tranquille pendant son voyage en Nouvelle-Zélande. C’est la solution la moins chère pour assurer un van ou un camping-car.

AVANTAGES

  • Couvre tous les types de véhicule
  • Assurance complète

  • Moins d’exclusion

  • Tarifs avantageux

  • Choix du montant de la franchise couverte

INCONVÉNIENTS

  • Franchise devra être payée en cas d’accident avant de demander un remboursement



Avec toutes ces informations, tu es désormais en mesure de choisir la meilleure assurance de location pour ton van / camping-car pour voyager en Nouvelle-Zélande. Si tu as besoin d’aide, n’hésite pas à nous laisser un commentaire juste en dessous !

Si tu cherches des astuces pour payer moins cher ta location de campervan, camping-car ou voiture en Nouvelle-Zélande ou des renseignements sur les assurances voyage pour la Nouvelle-Zélande, consulte nos article ci-dessous :

Comment économiser sur la location de son campervan, camping-car ou voiture en Nouvelle-Zélande
Assurance voyage pour séjourner en Nouvelle-Zeelande