Deux backpackers perdus dans le centre-ville de Hong-kong

Centre ville de Hong Kong

Après plusieurs jours à faire le tour du quartier de Kowloon, on décide d’embarquer sur le Star Ferry pour découvrir plus en profondeur le centre-ville de Hong-kong. Cette partie de la ville se caractérise par les nombreux gratte-ciel d’entreprises multinationales qui forment la fameuse Skyline de la baie de Hong-kong. C’est le quartier des affaires, alors c’est un peu étrange au début de déambuler dans les rues en shorts et en tongs au milieu des costumes-cravates. Mais finalement, pour se sentir plus à son aise on se dit que notre journée va sans doute être plus amusante que la leur  !

Pour rejoindre un point à l’autre du centre-ville de Hong-kong, c’est un peu le parcours du combattant, car les rues sont plus faites pour les taxis que pour les piétons. Il faut parfois faire de grands détours pour contourner une autoroute ou tout simplement trouver un passage piéton ! On a vite l’impression de déambuler dans un New-York version asiatique.

Panorama depuis le Centre de Finance International 2 (Two IFC)

Un de nos points d’intérêt du jour est d’observer la Skyline en plein cœur de la ville depuis le plus grand immeuble de l’île de Hong-kong : le Centre de Finance International 2. Pour cette vue sur la skyline, il nous faut monter au 55e étage de la tour Two IFC. Mais, pour atteindre cet étage, il faut d’abord montrer patte blanche afin d’obtenir le sésame pour rentrer c’est à dire s’enregistrer à la sécurité. Une fois cette formalité accomplie, nous avons le droit d’aborder fièrement notre badge d’invité autour du cou et prendre l’ascenseur direction le 55e étage (bon ouais, on n’a pas voulu tester l’escalier ).

Une fois au 55e étage, ne t’imagine pas déambuler où bon te semble. Tu es gentiment orienté vers une exposition sur l’histoire bancaire de Hong-kong et le processus de fabrication des billets. Bon on avoue, on a que rapidement jeté un coup d’œil sur l’exposition, car la pièce est toute vitrée alors on préfère plutôt admirer le panorama. Le point de vue est différent de celui du pic Victoria, car nous sommes véritablement au milieu des gratte-ciel. C’est étonnant de voir les fourmis s’activer en bas à leurs tâches de la vie quotidienne.

Building de la banque HSBC

Après cette montée au 55e ciel, on décide d’aller faire un tour au gratte-ciel de la Banque HSBC, icône du centre-ville de Hong-kong réputé pour son architecture, mais aussi son coût exorbitant (construit en 1985 pour un coût de 1 milliard de $ US…. on pourrait en faire des voyages avec ça !). On arrive dans le bâtiment directement au 3e étage grâce à une passerelle piétonne reliant plusieurs bâtiments. L’endroit est assez impressionnant et ressemble à une cathédrale de verre et d’aluminium avec la lumière naturelle qui rentre par les fenêtres. Cela ne doit pas être déplaisant de travailler dedans, surtout que les lieux sont un exemple du Feng Shui. On profite du privilège d’être client pour s’offrir un capuccino gratuit . Le rez-de-chaussée est quand à lui ouvert sur l’extérieur et public. Il y a juste deux lions immenses qui gardent les lieux.

Les parcs du centre ville

Après cela, on quitte l’architecture moderne pour un peu de verdure dans le Hong Kong Zoological & Botanical Garden. Dans ce parc en plein coeur du centre ville, on se balade dans une zone boisée dans laquelle des animaux sont en enclos, comme des reptiles ou des singes. Dans l’autre partie du parc, on trouve des jardins et des fontaines soigneusement entretenus. Ici la symétrie et les lignes verticales sont prépondérantes, ce qui est accentué avec les buildings en toile de fond. Cela ressemble à une grande place où les citadins peuvent se retrouver le temps d’un lunch.

Hong Kong Zoological Botanical Garden

Quant au Hong-kong Park, son atmosphère est encore différente. Celui-ci nous invite à la détente. On apprécie ses courbes, ses plans d’eau et sa végétation qui donne des airs de campagne à la ville. On ne s’attarde pas trop dans ces allées, car on se dirige vers sa vielle bâtisse : la Flagstaff house.

Musée du thé Flagstaff house

Flagstaff house est nommée dans les guides touristiques, car c’est le plus vieux bâtiment de style occidental de Hong-kong.  C’était le lieu de résidence d’un officier britannique au 19ème siècle et c’est seulement dans les années 70 que cette bâtisse est retournée au gouvernement de Hong Kong.Elle abrite désormais un musée sur le thé, d’où son nom « Flagstaff house Museum of  Tea Ware ». Comme c’est gratuit, on décide d’y faire un tour pour en apprendre un peu plus.

Pour beaucoup d’entre nous (on en fait partie), prendre un thé se résume à mettre un sachet dans l’eau bouillante. Mais en Chine, le thé est élevé au rend d’art et chaque thé a une manière bien précise d’être préparé. On apprend aussi que chaque thé à ses propres vertus, par exemple le thé vert au jasmin aide à réduire le stress.

Quartier de Sheung Wan

Pour terminer la journée, on décide de retourner faire un tour dans le quartier de Sheung Wan. On était tombé sous le charme des ruelles pavées lors de notre visite du temple Man Mo, mais on n’avait pas vraiment eu le temps de les explorer. Cette fois, les lieux sont plus agréables à parcourir à pied. Les ruelles sont animées avec des stands de souvenirs, de livres, etc. Il y a ici et là des arbres imposants qui donnent un petit air de jungle au centre-ville de Hong-kong.

Quartier de Soho

Sur le chemin du retour, on passe à travers le quartier branché de Soho. C’est l’Happy Hour, l’heure où tous les citadins sortent du boulot en talons aiguilles et costumes-cravates pour se retrouver autour d’un verre dans les bars branchés de la ville. Une fois n’est pas coutume, on ne se sent pas trop à notre place avec nos tongs et vêtements décontractés de voyageurs. Alors on ne traîne pas trop dans les parages  !

C’est le genre de moment que tout voyageur au long cours doit rencontrer : la frustration de ne pas pouvoir profiter à 100 % des lieux en raison du budget, mais aussi un peu à cause de la garde-robe limitée dans ton sac à dos.

Sushi à Hong Kong

Notre pêché mignon à Hong Kong : LES SUSHIS !

Mais bon, nous avons fait un choix de mode de vie qui nous apporte tellement au quotidien que l’on oublie vite ces moments-là. Et puis, on essaie toujours de regarder les bons côtés des lieux plutôt que ce que l’on ne peut pas faire.

Comme c’est bientôt l’heure du dîner, on se replie sur un pique-nique improvisé à Statue Square à base de sushis au saumon (4 € les 10). Il y a bien pire dans la vie non ?! Et puis avant de rentrer au bercail, on profite une dernière fois des lieux dans leur parure nocturne avec la Symphonie des Lumières (cf. article sur la skyline). Décidément, la nuit donne un charme indéniable au lieu et à Hong-kong tout entier. Pour des amoureux de la nature comme nous, Hong Kong a réussi le tour de force de changer nos aprioris ! Avec sa double facette : ville / espace sauvage, nous sommes littéralement tombés sous le charme de ce New York asiatique !

Notre avis

En tant que voyageurs au long cours, notre avis est forcément un peu biaisé, car on ne peut pleinement profiter des sorties et du shopping. Alors, dans ce contexte, on a préféré les petites ruelles du centre-ville et la vue depuis le 55ème étage de l’IFC Two. Le musée du thé est sympa aussi si tu as un peu de temps, c’est gratuit et c’est un élément important de la culture chinoise !

Tu cherches du dépaysement par rapport aux sociétés occidentales ? Va plutôt faire un tour du côté de Shanghai street, ou même encore mieux du côté du village de pêcheurs de Tai O ou encore du temple de Wong Tai Sin.

Expérience :   
Deux backpackers perdus dans le centre-ville de Hong-kong
5 avec 1 vote

Tu as aimé cet article ? Encourage nous en le partageant sur tes réseaux sociaux !
2017-09-12T13:31:10+00:000 commentaire

Laisser un commentaire