On débute notre exploration du Northland par la région de Whangarei. Cette région offre une succession de plages et de baies toutes plus belles les unes que les autres. Si comme nous, tu es venu en Nouvelle-Zélande pour ses volcans et ses montagnes, nul doute que tu seras toi aussi surpris de découvrir un littoral parmi les plus beaux du monde. Relativement boudé par les touristes étrangers, la région est surtout fréquentée par les vacanciers néo-zélandais qui viennent en nombre pendant les vacances d’été. Malgré cela, il reste possible et relativement facile de se retrouver seul sur certaines parties de la côte. Au nord de Whangarei, la côte de Tutukaka est un des secrets les mieux gardés de la Nouvelle-Zélande. Et comme si cela ne suffisait pas, l’intérieur des terres offre quelques expériences inoubliables comme l’exploration de Waipu cave qui donne l’occasion d’observer le ciel étoilé de vers luisants. On t’emmène donc découvrir les plus beaux endroits de la région de Whangarei et notre sélection des meilleures randonnées pour explorer la côte.

SOMMAIRE – RÉGION DE WHANGAREI

Carte lieux d'intérêt de la région de Whangarei en Nouvelle-Zélande

Carte des lieux d’intérêt de la région de Whangarei

MANGAWHAI HEADS

Pour explorer la région de Whangarei, il ne faut pas hésiter à quitter la route principale SH1 dès que l’occasion se présente. Notre premier arrêt est Mangawhai head. Ce village a un petit air de station balnéaire avec à sa pointe une longue plage. De l’autre côté, une étroite bande de sable s’étend sur des kilomètres et abrite un sanctuaire d’oiseaux marins. Pour explorer cette partie de la côte, la meilleure solution est de se lancer sur le sentier de Mangawhai cliff. La randonnée débute au parking à la fin de la route menant à la plage.

Informations sur la randonnée de Mangawhai cliff

Départ / Arrivée : parking à la fin de la route de Wintle au nord-est de la ville de Mangawhai Heads. Coordonnées GPS : 36°04’52.9″S 174°35’52.7″E

Durée : 2-3h

Distance : 9km boucle

Difficulté : Facile

Au début, le sentier longe la plage. On est surpris d’être quasiment seul. On pensait que les lieux seraient plus fréquentés en cette période de fin d’année. Au bout de 1.5km environ, il est possible de continuer soit sur la plage soit sur les hauteurs. On décide de faire une boucle en commençant par la plage, car cette section est uniquement accessible à marée basse et celle-ci est déjà en train de remonter. Le paysage est déjà splendide avec le contraste de couleur entre la colline verdoyante, le sable et le ciel bleu.

Comme à notre habitude, on prend notre temps pour observer et photographier la faune et la flore locale. Il y a beaucoup d’oiseaux marins qui viennent se poser sur les rochers et le littoral est vraiment photogénique.

On ne prête pas vraiment attention à la marée qui monte, car la plage est encore bien assez large pour marcher. Mais, à la fin du sentier, avant de pouvoir remonter sur les hauteurs, il faut contourner une avancée rocheuse. L’eau est déjà trop montée alors on enlève nos chaussures et met les pieds à l’eau pour tenter de la contourner. Après une première tentative, on décide de renoncer, car les rochers sont glissants et les vagues même petites ce jour là nous déséquilibrent. On ne veut pas prendre de risque avec le matériel photo dans le sac à dos.

On se résigne à grimper à même la falaise pour rejoindre le sentier de l’autre côté. Autant te dire tout de suite, que ce n’est pas fait pour cela. On se retrouve à s’agripper à tout ce qui est possible, car la falaise est très abrupte. De l’autre côté, on rejoint un escalier aménagé. Tout de suite, c’est beaucoup plus facile . Conclusion : avant de partir, il faut bien vérifier les heures de la marée et ne pas se faire prendre par le temps sur le trajet ! Tu peux avoir ces informations grâce à l’application mobile gratuite de NZ Tides.

Le retour depuis les hauteurs offre des points de vue encore plus spectaculaires : d’un côté les collines verdoyantes et de l’autre un littoral à l’eau turquoise. C’est tout simplement magnifique. Cette randonnée est un de nos coups de coeur de la région.

La route côtière pour rejoindre la route principale (SH1) traverse deux autres petits villages : Langs beach et Waipu cove, chacun avec leur plage de sable. Mais, le littoral est moins spectaculaire à cet endroit.

WAIPU CAVE

Pour rejoindre la cave de Waipu, il faut continuer sur la route secondaire 12km après le village de Waipu. Les 5 derniers kilomètres se font sur une route non goudronnée qui peut tout de même être empruntée pour tous les types de véhicule. La route traverse la campagne et les collines verdoyantes offrent un panorama étonnant. C’est l’occasion de découvrir de petites terrasses liées à l’exploitation agricole des terres. C’est la solution trouvée pour pouvoir exploiter les terres malgré un terrain accidenté. C’est une véritable marque de fabrique de la campagne néo-zélandaise. Elles nous rappellent un peu les terrasses de riz d’Asie. Tu ne trouves pas ?

Le parking de Waipu cave fait également office de camping gratuit géré DOC. Cela permet de prendre le temps de profiter de l’endroit. Une courte randonnée permet d’explorer les environs (4km aller-retour / 1h). Mais, l’intérêt principal du sentier est la cave de Waipu qui se trouve au début et qui peut être explorée librement. Pour s’orienter dans l’obscurité, il faut obligatoirement avoir une lampe torche. De plus, le sol est particulièrement boueux, alors mieux vaut avoir de bonnes chaussures et des vêtements qu’on n’a pas peur de salir.

Départ / Arrivée : parking/camping de Waipu cave. Coordonnées GPS : 35°56’03.8″S 174°20’53.5″E

Durée : 15-30 minutes

Distance : 500m aller-retour

Difficulté : Intermédiaire

Quel matériel prévoir pour explorer la cave ?

  • Lampe frontale
  • Chaussures fermées (idéalement des bottes, car très boueux)

Le hall d’entrée de la grotte met tout de suite dans l’ambiance avec de nombreuses stalactites au plafond. On s’enfonce rapidement dans la pénombre de la cave. Il n’y a pas de sentier et il faut patauger par endroit dans l’eau et la boue. Certains passages sont plutôt étroits. La grotte est divisée en trois sections et la troisième chambre est la meilleure pour observer les vers luisants (glow-worms en anglais). Le plafond scintille de petites lumières bleues comme un ciel étoilé. Il est amusant de constater que les vers ne brillent pas tous à la même intensité. Plus ils ont faim, plus ils sont lumineux pour attirer les insectes.

Pouvoir explorer en toute liberté cette grotte et admirer cette « galaxie » de vers luisants est vraiment une expérience inoubliable ! C’est gratuit et beaucoup plus authentique que les populaires caves de Waitomo dans la région du Waikato qui sont une vraie usine à touristes.

Il existe aussi les caves de Abbey qu’on peut explorer librement à l’est de la ville de Whangarei. Une boucle de 1.6km permet d’accéder à trois caves :  Organ cave, Middle et Ivy.

Coordonnées GPS des Abbey caves : 35°42’29.3″S 174°21’14.9″E

WHANGAREI FALLS – A.H REED MEMORIAL PARK

4km au nord-est du centre ville de Whangarei se trouve le parc mémorial de A.H Reed. Une promenade dans ce parc est l’occasion de découvrir les vestiges de l’ancienne forêt humide subtropicale qui recouvrait la majorité du Northland avant l’arrivée de l’homme. On peut ainsi observer des kauris matures de plus de 500 ans. La randonnée mène à la fin à la chute de Paranui haute de 23m.

Départ / Arrivée : parking sud du A.H Reed Memorial Kauri Park. Coordonnées GPS : 35°41’47.7″S 174°20’15.7″E

Durée : 20min (boucle jusqu’à la chute de Paranui)

Distance : 1.2km (boucle jusqu’à la chute de Paranui)

Difficulté : Facile

Carte du parc mémorial de AH Reed à Whangarei

Le kauri est un conifère qu’on retrouve uniquement sur l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande. Cet arbre forme d’immenses troncs, comparables en diamètre à ceux des séquoias. Il peut mesurer jusqu’à 50 mètres de haut pour une circonférence de 10 mètres! Il lui faut 800 ans pour atteindre sa taille maximale et il peut vivre plus de 2000 ans. Les kauris sont considérés comme un trésor par les Maoris, qui voient la santé des kaoris comme un signe du bien-être général des forêts et des gens. Il est également possible d’observer ces arbres géants dans la Waipoua forest sur la côte Ouest du Northland.

Un autre sentier longe la rivière, où il est possible de se baigner l’été, pour rejoindre la plus populaire Whangarei falls. On peut admirer les chutes depuis le bas au milieu de la végétation où d’en haut depuis une plate-forme d’observation.

Départ / Arrivée : parking sud du A.H Reed Memorial Kauri Park. Coordonnées GPS : 35°41’47.7″S 174°20’15.7″E

Durée : 1h (jusqu’à la chute de Whangarei)

Distance : 4km aller-retour (jusqu’à la chute de Whangarei)

Difficulté : Facile

Carte des Whangarei falls

Ce parc est une excellente surprise et vaut le détour à nos yeux. À proximité de la ville de Whangarei, il y a aussi le Mont Parihaka qui offre un point de vue sur la ville et les environs.

Coordonnées GPS du mont Parihaka : 35°42’43.2″S 174°20’17.4″E

Pour d’autres randonnées, il y a la forêt de Pukenui à l’ouest de la ville. Deux sentiers permettent de s’immerger encore plus dans la forêt humide subtropicale : Pukenui forest loop (8.2km – 2-3h) et Taraire ridge loop (8.9km – 3-4h)

Coordonnées GPS – Parking d’accès à Pukenui forest : 35°41’45.0″S 174°15’54.3″E

WHANGAREI HEADS

MONT MANAIA

30km au sud-est de Whangarei se trouve le village de Whangarei heads. À proximité, un sentier permet de prendre un peu de hauteur pour atteindre le sommet du mont Manaia (403 m).

Comme le sentier part presque du niveau de la mer, la montée est pas mal abrupte ! Mais, le sentier est bien aménagé et ne présente pas de difficulté particulière en dehors du dénivelé. 500 m avant le sommet, un promontoire rocheux offre un point de vue naturel. Le panorama sur la baie et les montagnes de la réserve de Bream head est tout simplement splendide!

Le point de vue au sommet permet d’observer l’autre côté. Mais, avec la présence d’une imposante raffinerie de l’autre côté du bras de mer, ce n’est clairement pas la panorama le plus séduisant. Attention au sommet, le vent peut souffler fort et le terrain est pas mal casse gueule dans les rochers. Sandrine, nous a fait une belle frayeur. Elle s’est entravée et elle a déboulé de plusieurs mètres en contrebas sur les roches. Heureusement, elle n’a rien eu de grave. Mais, te voilà prévenu si toi aussi tu es maladroit.

Départ / Arrivée : parking sur le bord de la route juste après Whangarei Heads. Coordonnées GPS : 35°49’16.0″S 174°30’34.9″E

Durée : 1h30 – 2h

Distance : 3.8 km aller-retour

Difficulté : Intermédiaire

RÉSERVE DE BREAM HEAD

À la pointe de la péninsule après Whangarei heads se trouve la réserve de Bream head. Il s’agit d’un des trésors de la région de Whangarei. Pour explorer la réserve, une randonnée part du parking à la fin de la route au niveau de Urquharts bay.

Départ / Arrivée : parking à la fin de la route de Urquharts Bay. Coordonnées GPS : 35°49’16.0″S 174°30’34.9″E

Durée : 1h30

Distance : 3 km boucle

Difficulté : Facile

Le sentier passe à travers des prairies verdoyantes au milieu des vaches et des moutons. On adore ces paysages typiquement néo-zélandais avec le contraste de la végétation et l’océan turquoise! Pour l’anecdote, Sandrine (ben oui c’est toujours à elle que ça arrive ce genre de choses…) s’est fait coursée par une vache. Un peu à la façon corrida ! Décidément, après sa chute sur le mont Manaia, c’est son jour.

De l’autre côté, on atteint la plage paradisiaque de Smuggler Bay. Cette plage de sable blanc est étonnamment déserte pour notre plus grand bonheur. À cette période de l’année (décembre), le Pohutukawa est en fleur ce qui finit de donner une image de carte postale à l’endroit. L’arbre est d’ailleurs surnommé “Arbre de Noël” par les néo-zélandais en raison de ses fleurs rouges qui apparaissent à la période de Noël soit le début de l’été en Nouvelle-Zélande.

Le sentier se poursuit jusqu’à la pointe de Busby head qui offre un large panorama sur la baie et son eau cristalline. Cette randonnée est notre coup de coeur de la réserve de Bream head.

Sur le chemin du retour, mis en appétit par la découverte de la baie de Smuggler, on décide de faire une extension jusqu’au sommet du mont Lion. Seulement, après 45 minutes de montée, le sommet au milieu de la forêt ne révèle aucun point de vue. La suite jusqu’à la petite baie de Peach se révèle tout aussi décevante. À part la présence d’un refuge à des allures de cabanes de Robinson Crusoé, la baie est bien moins jolie que celle de Smuggler.

Pour profiter d’un nouveau panorama intéressant, il faudrait continuer jusqu’au sommet suivant de Te Whara. Ce sommet est plus rapidement accessible depuis Ocean beach.

Informations sur la randonnée pour Te Whara depuis Ocean beach

Départ / Arrivée : parking à la fin de la route de Ocean beach Coordonnées GPS : 35°50’21.7″S 174°34’21.2″E

Durée : 2-3h

Distance : 5.4km aller-retour

Difficulté : Intermédiaire

Carte de la réserve de Bream Head en Nouvelle-Zélande

CÔTE DE TUTUKAKA

En suivant pendant 30km la route secondaire au nord-est de Whangarei, on rejoint la côte au niveau de Tutukaka. Ce village qui se caractérise par sa grande marina est le point de départ pour une excursion de plongée dans les îles de Poor Knights souvent classées dans le top 10 des spots de plongée du monde. La plongée n’étant pas possible pour nous, on se contente d’explorer la petite réserve de Tutukaka à l’est du village.

Une randonnée permet de rejoindre le phare de Tutukaka Head qui se trouve sur l’île de Kukutauwhao. Mais si c’est une île, comment y aller à pied me direz-vous ? Eh bien, il suffit de traverser lors de la marée basse lorsque l’île est alors reliée à la terre. L’endroit offre une bulle de tranquillité pour observer l’océan et laisser vaguer son esprit. Mais, pas trop quand même sous peine de se retrouver bloqué sur l’île jusqu’à la prochaine marée!

Départ / Arrivée : parking du phare de Tutukaka à la fin de la route de Landowners Lane. Coordonnées GPS : 35°36’39.5″S 174°32’09.1″E

Durée : 45minutes

Distance : 2.4 km aller-retour

Difficulté : Intermédiaire

CÔTE DE MATAPOURI

En continuant la route 7km plus au nord, on arrive à Matapouri. Le littoral offre sur cette partie de la côte une succession de plages toutes plus belles les unes que les autres. On peut garer son véhicule sur le parking à proximité de la baie de Matapouri pour profiter de la plage de sable et explorer les lieux à pied.

Carte de la côte de Matapouri

Carte de la côte de Matapouri

Départ / Arrivée : parking sur le bord de la plage de Matapouri. Coordonnées GPS : 35°33’48.8″S 174°30’23.6″E

Durée : 45min

Distance : 2.8km aller-retour

Difficulté : Facile

Une courte randonnée longe la plage de Matapouri avant de remonter sur les hauteurs à la fin de la plage. Cela offre plusieurs jolis points de vue sur le littoral accidenté et des baies inaccessibles. À la fin, avant de faire demi-tour, on peut descendre sur la plage de Whale Bay. Il s’agit d’une petite plage idyllique bordée de haut Pohutukawa qui ne sont malheureusement pas encore en fleur. C’est le cadre parfait pour une petit baignade dans l’océan.

MERMAID POOLS

Pour atteindre la prochaine destination, il faut se caler sur l’horaire des marées.  Les Mermaid pools, littéralement les « bassins de sirène », sont accessibles uniquement à marée basse. Ces piscines naturelles se trouvent de l’autre côté d’un promontoire rocheux. Lors de notre visite, la marée était encore haute, alors le chemin s’est révélé un peu délicat. Il nous a fallut faire preuve d’astuces pour escalader les rochers et ne pas finir les pieds mouillés. Si tu t’y rends à marée basse, cela devrait être beaucoup plus facile.

Une fois deux avancées rocheuses franchies, la difficulté ne s’arrête pas là. Il faut escalader la colline plutôt abrupte et sur un terrain glissant. Il faut s’aider de cordes pour arriver à monter. Puis, le sentier traverse une magnifique forêt de palmiers. À ce moment-là, on se prendrait presque pour des explorateurs en terre inconnue ! De l’autre côté se trouvent les fameuses Mermaid Pools. Le lieu est assez magique. Par chance, on est tout seul dans les lieux. Difficile de résister à l’envie de piquer une tête dans ces piscines naturelles.

Coordonnées GPS – Mermaid pools : 35°33’32.7″S 174°30’51.4″E

MAJ 2019 : Les “mermaid pools” sont malheureusement fermés jusqu’à nouvel ordre en raison de la dégradation de certains visiteurs peu respectueux de l’environnement (déchets, excréments…). Il est triste d’en arriver jusque-là pour protéger la Nature car un minimum de bon sens devrait suffire. Il faut croire que certaines personnes n’ont pas eu ce don à la naissance… Merci de respecter l’interdiction d’accès.
Départ / Arrivée : parking sur le bord de la plage de Matapouri bay. Coordonnées GPS : 35°33’48.5″S 174°30’23.5″E

Durée : 1h

Distance : 2km aller-retour

Difficulté : Intermédiaire – Difficile (accessible uniquement à marée basse)

À l’est de Matapouri, la route longe Wooleys bay et Sandy bay. Ces deux jolies plages offrent chacunes un excellent spot de camping gratuit pour tous les types de véhicule (autonome ou non). Comment ne pas tomber sous le charme de cette région quand on peut finir sa journée au milieu de tel paysage.

NOTRE AVIS SUR LA RÉGION DE WHANGAREI

On va faire simple, la région de Whangarei est notre coup de coeur du Northland. On pensait explorer cette région sur notre route pour le cap Reinga et finalement chaque jour amenait son lot de surprises. Au final, on a passé presque une semaine à explorer les environs. Cette région de la Nouvelle-Zélande a tellement à offrir qu’on a l’impression d’avoir juste exploré la surface. On a été non seulement subjugué par la beauté des paysages, mais également par l’authenticité des expériences qu’on a pu y vivre comme l’exploration des caves et l’observation des vers luisants. Pour finir le tableau, la région autour de Whangarei met à disposition de nombreux sites de campings gratuits. La plupart se trouvent à proximité des lieux d’intérêts. Tout cela fait que la région de Whangarei est un véritable plaisir à visiter.

Si tu veux savoir quoi faire d’autre dans les environs, consulte nos articles sur la région du Northland.

Expérience :   

N’hésite pas à nous partager ton avis sur la région de Whangarei dans les commentaires.