Le Far North désigne la région la plus au nord de la Nouvelle-Zélande. Elle est constituée en grande partie par la longue (90km) et étroite (10km) péninsule d’Aupouri (Aupouri Peninsula) qui s’enfonce dans la mer de Tasman à l’ouest et l’océan Pacifique à l’est. Cette péninsule est réputée pour son isolement car elle est très peu peuplée (moins de 2000 habitants). On y vient entre autre pour surfer sur ses dunes géantes, conduire sur la populaire plage de 90 miles (90 miles beach), ou voir la jonction de la mer de Tasman avec l’océan Pacifique au cap Reinga (cape Reinga). À la base de la péninsule d’Aupouri à l’Est, on trouve la plus petite mais non moins jolie péninsule de Karikari (Karikari Peninsula) et la grande baie Doubtless (Doubtless Bay). Découvre les différents points d’intérêt à explorer lors d’un road trip dans la région de l’extrême nord de l’île du Nord de Nouvelle-Zélande.

SOMMAIRE – FAR NORTH / CAP REINGA

Carte du Far North en Nouvelle-Zélande

PÉNINSULE DE KARIKARI

La péninsule de Karikari se trouve au sud-est de la longue et étroite péninsule d’Aupouri. La particularité de cette péninsule est qu’elle forme un angle droit presque parfait. Du coup, elle offre des plages dans toutes les orientations possibles : nord, sud, est et ouest. On peut donc choisir sa plage pour voir le lever ou le coucher de soleil ou en fonction de la direction du vent ! Ces plages sont considérées à juste titre comme parmi les plus belles plages de Nouvelle-Zélande.

Pour notre part, on a décidé de se rendre aux deux plages juxtaposées de la baie de Maitai et Waikato et dormir dans le camping du DOC juste à côté. Malheureusement, à cette période de l’année (à savoir les vacances de Noël), le camping est complet. Il fonctionne selon le principe du premier arrivé premier servi et les locaux l’ont pris d’assaut. Alors, on se replie uniquement sur la randonnée de Fig Tree pour découvrir les environs. Les plages sont également propices à la baignade si la météo le permet.

Coordonnées GPS du camping de la baie de Maitai : 34°49’46.2″S 173°24’27.3″E

RANDONNÉE DE FIG TREE

Départ / Arrivée : parking à la fin de la route d’accès à la baie de Waikato. Coordonnées GPS : 34°49’44.9″S 173°24’38.9″E

Durée : 2-3h aller-retour

Distance : 4.9km aller-retour

Difficulté : Facile – Intermédiaire

Pour connaître les alertes en cours sur la randonnée de Fig Tree, consulter le site Internet du ministère de la conservation (DoC).

La randonnée de Fig Tree est uniquement praticable à marée basse. La première section qui longe la plage est totalement submergée à marée haute. Avant de se lancer dans l’aventure, il faut donc regarder les horaires des marées.

Après avoir longé la plage, le sentier s’enfonce progressivement dans la forêt. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le sentier ne semble pas beaucoup fréquenté ! On joue aux explorateurs en essayant de ne pas se perdre dans la forêt et en contournant les arbres tombés qui jalonnent le sentier. À la fin de la randonnée, les broussailles ont tellement repris leur droit, qu’il n’y a pas vraiment de point de vue digne de ce nom. C’est un peu décevant.

On rebrousse donc chemin en faisant la boucle par le sommet des montagnes avec vue sur la plage. Au final, l’intérêt de cette randonnée est surtout au début lorsqu’on longe la plage de Waikato. Cela permet aussi de retrouver un peu de solitude dans la nature. Au retour, la plage déploie son charme sous la lumière du soleil couchant. On croise plusieurs personnes qui pêchent leur repas du soir. Voilà une bonne raison d’apprendre à pêcher.

Une route en terre permet de s’enfoncer un peu plus loin sur la péninsule de Karikari (3,5km) pour atteindre la plage un peu plus intime de la baie de Waipapa.

Coordonnées GPS de la baie de Waipapa : 34°48’03.9″S 173°23’36.4″E

PÉNINSULE D’AUPOURI

Notre découverte de l’extrême nord de la région du Northland se poursuit en remontant la péninsule d’Aupouri. On quitte rapidement la route principale (SH1) pour s’approcher de la célèbre plage de 90 mile.

NINETY MILE BEACH

Ninety Mile Beach est une populaire étendue de sable sur la côte qui s’étend d’Ahipara au sud à Scott Point au nord – 5km au sud du cap Maria van Diemen. Contrairement, à ce que son nom pourrait laisser penser, la plage ne fait pas 90 miles, mais seulement 88 kilomètres de long. Ce qui est déjà pas mal . Chose plutôt étonnante, cette plage est officiellement considérée comme une route. L’activité touristique populaire est donc de rouler sur la plage à pleine vitesse lors de la marée basse. De nombreux tours en bus proposent de vivre cette expérience.

Il y a 2 routes d’accès possibles pour rejoindre 90 mile beach. La première est au niveau du village de Waipapakauri. C’est la plus populaire, car c’est le seul accès sécuritaire à la plage avec un véhicule. Par ricochet, il y a de nombreux bus qui arpentent les lieux.

Coordonnées GPS – Accès sud à 90 mile beach : 35°02’23.3″S 173°10’09.2″E

Comme cette activité n’est pas vraiment compatible avec nos valeurs écologiques, on opte plutôt pour le second accès, moins touristique et un peu plus au nord, au niveau de la route de Hukatere. Les 7 derniers kilomètres de la route ne sont pas goudronnés, mais cela se fait sans encombre même avec un véhicule deux roues motrices comme notre van Nissan Homy. Lors du trajet, ce qui nous étonne et attriste, c’est le massacre total de la forêt. On traverse une longue section complètement déboisée où tous les arbres ont été coupés ! Une ambiance de désolation règne dans les lieux.

Coordonnées GPS – Accès nord à 90 mile beach : 34°50’01.4″S 173°07’51.6″E

À la fin de la route, on gare bien sagement notre van avant la plage pour éviter de nous ensabler et voir finir Gollum au fond de l’océan. On a encore besoin de lui pour explorer la Nouvelle-Zélande. Mais une famille néo-zélandaise à moins de retenue et tente d’aller jusqu’à la plage avec son véhicule. Résultat, ils s’embourbent dans le sable. Il faudra bien les bras de quelques-uns d’entre nous pour les aider à en sortir et l’aide d’un autre véhicule. La conduite sur sable n’est pas facile (conseil pour ceux qui s’y tentent : dégonfler la pression de vos pneus) !

En tout cas, 90 mile beach est effectivement immense, on n’en voit pas le bout de chaque côté. Ce jour-là, il y a un vent à décorner un bœuf. On peut observer les grains de sable effleurés le sol au gré des bourrasques. On ne peut pas dire non plus qu’on est dérangé par la foule. Sinon, il faut reconnaître qu’en dehors de sa dimension, on ne lui trouve rien de vraiment exceptionnel après toutes les plages que nous avons vu jusque là en Nouvelle-Zélande.

DUNES BLANCHES DE KOKOTA

La suite de la route principale continue de serpenter au milieu des plaines agricoles. Rien ne retient vraiment notre attention pendant des kilomètres jusqu’à ce qu’on aperçoive au loin des dunes blanches. On décide alors de quitter un temps la route principale (SH1) pour s’approcher de ces dunes. Nous voilà pour une énième fois en Nouvelle-Zélande sur une route de terre. Cette piste nous permet de surplomber les plaines agricoles et se termine en cul-de-sac au niveau d’un vieux hangar abandonné et d’un terrain vague faisant office de camping. Le calme qui règne dans les lieux crée une ambiance relaxante. Le sol est tapi de petites fleurs blanches qui s’agitent au gré du vent au milieu de la végétation jaunie et d’un ciel bleu tacheté de nuages. On peut apercevoir au loin les fameuses dunes blanches. Mais, impossible de s’approcher davantage, car elles se trouvent de l’autre côté d’un bras de mer et aucune route ne permet vraiment d’y accéder. Quelques jeunes néo-zélandais s’adonnent à la pêche sur un vieux ponton. Il n’y a donc rien d’autre à faire que de prendre le temps de profiter du paysage qui nous entoure et cela suffit à notre plaisir. D’autant qu’il s’agit d’un des rares endroits où il est possible de s’écarter de la route principale sur la péninsule d’Aupouri.

Coordonnées GPS – Fin de la route en face des dunes blanches : 34°32’03.5″S 172°56’39.2″E

DUNES GÉANTES DE TE PAKI

Une vingtaine de kilomètres plus loin, on peut cette fois se rapprocher des dunes géantes de Te Paki. La facilité d’accès fait que l’endroit est plus fréquenté, mais avec la dimension des dunes, ce n’est pas un gros problème. L’activité populaire est de descendre les dunes en sandboard, l’équivalent de la planche de surf pour le sable. Et, c’est vraiment le fun ! Il est possible d’en louer sur place moyennant 10-15$.

Après être retombé en enfance à dévaler les dunes, on décide d’explorer les dunes à pied. Celles-ci s’étendent sur plusieurs kilomètres, alors il est possible de marcher des heures. J’ai toujours autant de plaisir à m’émerveiller devant les formes créées par le sable . C’est un vrai plaisir à photographier !

Coordonnées GPS – Dunes géantes de Te Paki : 34°31’27.0″S 172°46’23.7″E

CAP REINGA

Le Cap Reinga est le terminus de la route principale. Il est souvent considéré à tort comme le point le plus au Nord de la Nouvelle-Zélande. Mais, les falaises de Surville au North Cape, à 30 km à l’est du cap Reinga, sont légèrement plus au nord. Cela se joue à quelques mètres près seulement.

Toute cette partie de la côte a une signification particulière pour les maoris. Ils pensent que les âmes des morts viennent au cap pour rejoindre l’Au-delà. Le nom du cap provient d’ailleurs du mot maori « reinga » qui signifie « les Enfers ». Le lieu porte également le nom de « Te Rerenga Wairua », ce qu’on pourrait traduire par « le lieu du grand saut de départ des esprits ».

Depuis le phare du cap Reinga, un panneau permet de prendre conscience de la distance à laquelle on se trouve par rapport à d’autres lieux sur terre. C’est un moyen de se rappeler à quel point la Nouvelle-Zélande est isolée à l’autre bout du monde. Il est aussi possible de voir au large le courant de l’océan Pacifique qui rencontre la mer Tasman. La surface de l’eau semble comme en ébullition par endroit. On peut enfin profiter à l’ouest d’un magnifique panorama sur le cap Maria van Diemen.

L’endroit est encore plus joli au coucher du soleil, lorsque le ciel se teinte de rose et orange. La musique d’une flûte se déclenche lorsqu’on passe sous l’arche au départ du sentier pour rejoindre le phare. Cela rajoute un côté mystique au lieu surtout lorsqu’on réfléchit à la signification des lieux pour les maoris.

Coordonnées GPS – Cape Reinga : 34°25’36.1″S 172°40’39.3″E

SANDY BAY – TAPOTUPOTU BAY

Départ / Arrivée : parking à la fin de la route d’accès au cap Reinga. Coordonnées GPS : 34°25’48.0″S 172°40’55.9″E

Durée : 1h aller-retour jusqu’à Sandy bay / 2-3h aller-retour jusqu’à Tapotupotu bay.

Distance : 2.5km aller-retour jusqu’à Sandy bay/ 8.5km aller-retour jusqu’à Tapotupotu bay.

Difficulté : Intermédiaire (200m de dénivelé positif et négatif).

En dehors de la courte promenade menant au phare du Cap Reinga, il est possible de randonner sur le sentier du Cape Reinga coastal walkway. La randonnée permet d’atteindre la jolie petite baie sauvage de Sandy (Sandy bay) uniquement accessible à pied. L’endroit est magnifique et beaucoup moins fréquenté que le phare !

Coordonnées GPS – Sandy bay : 34°25’44.5″S 172°41’34.6″E

Il est possible de poursuivre la randonnée un peu plus loin jusqu’à Tapotupotu bay. Cette baie est un peu plus grande et un peu moins sauvage, car il y a un camping aménagé sur la plage. Le point de vue depuis le sentier côtier permet de profiter d’un magnifique panorama. Il est également possible de rejoindre cette baie par la route.

Coordonnées GPS – Tapotupotu bay : 34°26’11.6″S 172°42’50.2″E

SPIRITS BAY

La randonnée côtière peut être poursuivie après la baie de Tapotupotu jusqu’à Spirits bay. Le sentier surplombe à la fin cette longue et belle plage de sable (12km) avec au premier plan l’estuaire de la rivière Waitahora qui ne peut être traversé qu’à marée basse. Cette portion du sentier côtier est beaucoup plus longue que les précédentes.

Informations sur la randonnée d’accès à Spirits bay depuis Tapotupotu bay :

Départ / Arrivée : parking au niveau de la baie de Tapotupotu. Coordonnées GPS : 34°26’14.0″S 172°42’46.9″E

Durée : 5-6h aller-retour jusqu’à l’extrémité Ouest de la plage.

Distance : 17.5km aller-retour jusqu’à l’extrémité Ouest de la plage.

Difficulté : Intermédiaire.

Pour s’économiser la marche sur la plage (12km aller), il est possible d’accéder à l’extrémité ouest de la baie par une route de terre qui se termine au camping géré par le DOC. C’est d’ailleurs l’un des meilleurs spots de camping des environs.

Coordonnées GPS – Camping de Spirits bay : 34°25’36.7″S 172°51’42.9″E

Coordonnées GPS – Bifurcation accès à Spirits bay depuis SH1 : 34°30’57.3″S 172°50’25.8″E (juste après la station service en direction du cap Reinga)

NOTRE AVIS SUR LE FAR NORTH – CAP REINGA

L’extrême nord du Northland (Far North) est définitivement une belle région à découvrir. Depuis les magnifiques plages de la péninsule de Karikari au sud-est jusqu’au cap Reinga au Nord, il y a de quoi occuper facilement 2 ou 3 jours. Nous avons par contre moyennement accroché à la populaire 90 miles beach car il n’y a pas grand chose à y faire à part observer son impressionnante longueur. On s’est bien plus amusé à descendre les dunes géantes de Te Paki et à explorer ce désert de sable. Le cap Reinga et son phare est un endroit pas mal touristique et fréquenté. Mais, il est facile de s’éloigner de la foule en randonnant sur le sentier côtier pour découvrir les magnifiques baies de Sandy, Tapotupotu et Spirits. Notre seul regret est qu’il y a finalement assez peu d’opportunité de s’écarter de la route principale, car la plupart des routes sont soit privées soit non carrossable avec un véhicule classique.

Cherches-tu d’autres endroits à découvrir au Nord de l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande ? Consulte nos articles du blog sur la région du Northland.

Expérience :   

N’hésite pas à partager ton avis et tes bons plans sur le Far North dans les commentaires.