Quoi faire dans la région de Wellington de Castlepoint à Cape Palliser

Région de Wellington - Castlepoint

La région de Wellington est notre dernière destination sur l’île du Nord. Après 2,5 mois d’errance, on doit prendre le ferry pour l’île du Sud dans quelques jours. Mais avant cela, on profite des derniers jours qui nous restent pour visiter la région autour de Wellington. Voici un résumé de quoi faire dans la région de Wellington.

Castlepoint

En descendant la côte est depuis Napier et après notre observation des fous austraux à Cape Kidnappers, on se dirige au milieu de nulle part sur la côte du Wairarapa à 68km à l’est de Masterton dans le petit village isolé de Castle point. Pour l’atteindre, on traverse une région de la Nouvelle-Zélande très peu habitée où le nombre de moutons dépasse allègrement le nombre d’habitants.

On a un peu l’impression d’arriver au bout du monde même si en cette fin de semaine, l’endroit est pas mal fréquenté par les locaux qui vont sur la plage avec leur 4×4 pour se baigner ou faire des sports nautiques dans le lagon naturellement créé par les récifs. Cette pratique nous surprend un peu, car ce n’est pas très écolo et puis surtout marcher quelques mètres n’a jamais fait de mal à personne. Il faut croire qu’en Océanie cette pratique est encore courante, car c’était la même chose en Australie…

Un sentier permet de faire le tour du phare sur le récif sculpté par les vagues. L’endroit a beaucoup de charme. Dans le récif du phare, il existe une cave qui peut être atteinte à marée basse mais pas de chance pour nous, c’est marée haute. Alors, on se contente de profiter des environs du phare.

Une autre randonnée permet de prendre un peu de hauteur en montant au sommet du Castle Rock (environ 4 km – 1h30 aller-retour) après avoir longé le lagon. Le panorama en haut est grandiose. On a la chance d’observer les otaries aller et venir sur les rochers en dessous depuis ce promontoire naturel.

Cape Palliser

Notre prochainee destination est la côte Sud du Wairarapa. Après être allés tout au nord, cela nous paraît comme une évidence d’aller au point le plus au sud de l’île du Nord. La boucle serait ainsi bouclée. Cette partie du Wairarapa est également isolée et très peu peuplée. Depuis la ville de Martinborough, on traverse des champs à perte de vue étonnamment secs pour la Nouvelle-Zélande. Le traditionnel vert fluo de la végétation a laissé place à un jaune paille. Puis, la route se fraye un passage entre les falaises abruptes et l’océan. C’est une sensation vraiment sympa de rouler à quelques mètres de ces plages de sable noir. Cette proximité n’est toutefois pas sans problème sur la route et les falaises. En effet, l’érosion et l’éboulement d’une partie de ces falaises réduisent par endroit la route à une voie.

Avant d’atteindre le phare de Cape Palliser, on traverse Ngawi, un minuscule village de pêcheurs. Ce qui surprend tout de suite ce sont les bulldozers rouillés alignés sur la plage. Comme le village n’a pas de port, ils servent à hisser les bateaux sur le rivage. La vue sur la côte depuis le phare du Cape Palliser est sympa quoiqu’un peu décevante … après avoir grimpé les 250 marches escarpées ! En tout cas, il est autorisé de Free camper sur la plage à certains endroits de la côte. Alors on ne se fait pas prier pour finir la journée sur un coucher de soleil depuis notre hôtel 5 étoiles en bord de mer (notre cher van Gollum).

Putangirua Pinnacles

Le lendemain, on s’arrête aux Putangirua Pinnacles. Ce lieu a servi lors du tournage de la trilogie du Seigneur des anneaux. C’est le chemin des morts emprunté par Legolas, Aragorn et Gimli lors de leur expédition pour retrouver l’armée des morts. C’est donc dans un paysage qui semble tout droit sorti de l’imagination de Tolkien que l’on se promène au pied de ses immenses cheminées de roches.

Kaitoke regional park

En route pour Wellington, on s’arrête aussi dans le parc régional de Kaitoke qui a servi de lieu de tournage pour Rivendell. Mais difficile de reconnaître quoi que ce soit aujourd’hui puisque tous les décors construits pour le tournage ont été démontés. Il persiste juste quelques arbres utilisés dans certains plans, mais largement modifiés par ordinateur et des panneaux explicatifs qui permettent de comparer sa taille aux différents personnages du film. Une porte a toutefois été reconstruite pour matérialiser les lieux du tournage. On ne peut s’empêcher de s’amuser à jouer le rôle de Frodon qui demande à Gandalf si le Mordor est à gauche ou à droite lors de leur départ de Rivendell.

Wellington

Pour la première fois depuis 2 mois de voyages en Nouvelle-Zélande, nous retrouvons un vrai lit, une cuisine, une salle de bain et tout le confort dont on commençait à rêver ! Une amie qui habite Wellington, nous héberge quelques jours. Cela nous donne l’opportunité de visiter la ville et les environs sans le problème du coût du logement.

Port de Wellington

Wellington est surnommé « Welly la venteuse » ou la ville aux quatre saisons dans la même journée. Lors de notre séjour, on verra pourtant que du soleil et un beau ciel bleu. Le centre-ville animé n’est pas très grand. La seule rue ayant vraiment retenu notre attention est Cuba Street. Une longue rue piétonne avec une multitude de boutiques. Après, pour des voyageurs à petit budget comme nous, on t’avoue qu’on a tendance à ne pas trop s’éterniser dans ce type d’endroits, car cela crée des envies.

Musée de Te Papa

Le musée Te Papa est sans aucun doute le truc à faire lors de son séjour à Wellington. Il s’agit de loin du meilleur musée de Nouvelle-Zélande. En plus, l’entrée est gratuite ! On a ainsi pu en apprendre plus sur la culture maorie avec par exemple la possibilité de visiter l’intérieur d’un marae, ou bien comprendre comment ces navigateurs hors pair ont pu voyager de la Polynésie jusqu’en Nouvelle-Zélande sur de simples radeaux en bois ou bien encore l’origine de la danse du Haka.

Te papa museum

Il y a également l’exposition Awesome Forces pour comprendre le paysage géologique du pays et les forces qui l’ont façonné. On a adoré le simulateur de tremblement de terre dans une maison reconstituée !

Il y a aussi toute la faune terrestre et aquatique présente et passée. Comme ce calamar géant de 490 kg conservé et quasiment intact ! Enfin, le musée permet également d’en savoir plus sur les environnements naturels qui composent la Nouvelle-Zélande et l’impact de l’activité de l’homme sur ces environnements. Comme par exemple l’éradication de 70 % de la forêt néo-zélandaise en seulement quelques centaines d’années… Heureusement le peuple néo-zélandais a une vraie sensibilité écologique et plein d’action sont désormais entreprises pour protéger l’éco-système incroyablement riche de la Nouvelle-Zélande.

Ce musée a tellement à offrir qu’on a passé deux jours à arpenter ces 5 étages !

Ainsi, ce termine le premier volet de notre exploration de l’île du Nord. On aura finalement passé 2,5 mois à arpenter l’île du nord au sud et d’ouest en est. Moins réputée que l’île du Sud, on est pourtant complètement tombé sous son charme. L’île regorge de merveilles qui méritent de prendre le temps de l’explorer : Mont Taranaki, Parc national du Tongariro, côte de Raglan, Northland, Coromandel, Taupo, Rotorua, etc. Alors, on se demande bien quelles merveilles nous réservent l’île du Sud ! Pour l’heure, direction le ferry ! À suivre au prochain épisode…

Voici un aperçu en vidéo :

Notre avis

Il est facile de passer plusieurs jours dans la région de Wellington sans s’ennuyer. Pour les fans de Tolkien, la région regorge en effet de lieux de tournage du Seigneur des anneaux. Wellington offre également le meilleur musée de Nouvelle-Zélande et l’entrée est gratuite ! On peut y passer au minimum une journée entière à explorer les 5 étages. Enfin, la nature sauvage qui entoure la capitale de la Nouvelle-Zélande n’est pas en reste. On a eu un coup de coeur pour Castlepoint et le Cape Palliser.

Expérience :   
Quoi faire dans la région de Wellington de Castlepoint à Cape Palliser
5 avec 1 vote

Tu as aimé cet article ? Encourage nous en le partageant sur tes réseaux sociaux !
2018-08-13T22:24:50+00:005 Commentaires

5 Commentaires

  1. Matthias 12 mars 2018 à 5 h 32 min - Répondre

    J’ai parcouru un peu votre site pour planifier mon itinéraire des prochains jours, vos articles sont excellents bravo ! Bien documentés, bien écrits, jolies photos, c’est sympa à lire ! Merci pour les bons plans ! 😉

    • Pierrick & Sandrine 12 mars 2018 à 22 h 54 min - Répondre

      Bonjour Matthias,

      Merci pour ton retour, ça nous fait plaisir et nous encourage à poursuivre le blog. N’hésite pas à liker notre page Facebook et/ou partager des articles qui t’ont aidé pour nous soutenir ????. Au plaisir, Pierrick et Sandrine

  2. Matthias 13 mars 2018 à 7 h 32 min - Répondre

    J’ai été liker votre page facebook 😉 Hésitez pas à faire un tour sur la mienne, ça s’appelle insidemybackpack et j’ai aussi le site qui va avec, insidemybackpack.com. Je mettrai un lien vers votre blog ! 🙂
    Bons voyages

  3. boudia 23 septembre 2018 à 21 h 42 min - Répondre

    Bonsoir, nous partons 3 mois a partir de mi novembre, merci pour tout, vos récits valent 1000 guides de voyage! Katia, jerome et Anna 5 ans.

    • Pierrick & Sandrine 1 octobre 2018 à 1 h 54 min - Répondre

      Bonsoir, merci ça nous fait vraiment plaisir ton commentaire. Est-ce que vous allez passer les 3 mois en Nouvelle-Zélande ou ailleurs ?
      Profitez en bien.
      Pierrick et Sandrine

Laisser un commentaire