Putangirua pinnacles est l’une des formations rocheuses les plus étonnantes de la Nouvelle-Zélande. Ces formations se trouvent dans la région de Wellington et plus précisément le district du South Wairarapa au sud-est de l’île du Nord. Il est possible de randonner au milieu de ces immenses piliers de terre ou les observer de haut depuis un point de vue. Partons à la découverte de ce lieu hors du commun.

SOMMAIRE – PUTANGIRUA PINNACLES RESERVE

Où se trouve la réserve de Putangirua pinnacles ?

Carte Nouvelle-Zélande - Position de la réserve des Putangirua pinnacles

La réserve de Putangirua pinnacles se trouvent sur la côte sud de l’île du Nord dans le district de Wairapapa à l’est de Wellington. C’est une région relativement peu fréquentée et hors de la plupart des circuits touristiques. Pour s’y rendre, il est donc nécessaire de disposer de son propre moyen de transport à moins de faire de l’auto-stop.

La réserve se trouve sur la route en direction du phare de Cape Palliser dans la baie de Palliser. La route pour accéder au parking à l’entrée de la réserve est non goudronnée, mais très courte et en bon état. Il est ensuite nécessaire de randonner pour s’approcher et voir les formations rocheuses.

Coordonnées GPS du parking d’accès des Putangirua pinnacles : 41°27’00.5″S 175°13’31.4″E

Distance et durée de trajet :

Un peu de géologie – la formation des Putangirua Pinnacles

Comment les cheminées de fée (hoodoos) qu’on peut observer aujourd’hui se sont-elles formées ? C’est le résultat d’un long processus géologique de plusieurs millions d’années. Il y a 7 à 9 millions d’années, le niveau de la mer était beaucoup plus élevé et les monts Aorangi, la chaîne de montagnes des environs, était alors une île. Au fil du temps, l’érosion a créé des conglomérats de roches qui se sont accumulés sur les rives de ces montagnes.

Puis, le niveau de la mer est monté et l’île s’est retrouvée pendant une longue période complètement submergée. La sédimentation a alors fait son œuvre sur ces conglomérats de roches. Lorsque le niveau de la mer est redescendu, les conglomérats sédimentés ont été exposés à l’érosion. La pluie a érodé et emporté la plupart de ces conglomérats. Mais, certains protégés par un chapeau de limon ou une roche cimentée plus dure sont restés en place. Voilà ce qui a conduit à la formation des Putangirua pinnacles : ces gratte-ciels de terre.

On ne sait pas exactement depuis combien de temps ces cheminées de roches se forment. Mais, on pense qu’elles ont moins de 125 000 ans. Une érosion plus importante a probablement commencé il y a environ 7 000 ans et s’est accélérée au cours des 1 000 dernières années en raison de la déforestation de la région. Actuellement, l’érosion est d’environ 1 cm par an !

Paysage sur la randonnées des Putangirua pinnacles

Lieu de tournage du film du Seigneur des anneaux

Des scènes du film Le Seigneur des anneaux : Le retour du roi ont été tournées dans la réserve des Putangirua pinnacles en juin 2000. Il s’agit de la scène où Legolas, Aragorn et Gimli empruntent le chemin des morts en quête de l’armée des morts.

Scènes autour de 1h45m du film Le seigneur des anneaux – Le retour du roi

Ebook - Lieux de tournage du Hobbit

Veux-tu découvrir tous les lieux de tournage du Seigneur des anneaux en Nouvelle-Zélande ?

Télécharge nos guides numériques (ebook) pour retracer les aventures de Bilbo et de la communauté de l’anneau dans les paysages de Nouvelle-Zélande ! Ces guides te seront utiles pour …

  • Découvrir des lieux hors des sentiers battus que tu ne trouveras nulle part ailleurs.
  • Organiser un itinéraire alliant lieux de tournage et exploration de la nature néo-zélandaise avec la randonnée.
  • Gagner du temps sur place en ayant déjà pleins d’informations pratiques avant de partir : carte, accès, parking et coordonnées GPS cliquables pour les marquer sur Google maps.
  • Avoir un avis et des conseils sur chaque lieu de tournage et les environs.
  • Retrouver facilement à quelle minute du film tu peux voir le lieu de tournage.

Ebook - Lieux de tournage du Hobbit

Veux-tu découvrir tous les lieux de tournage du Seigneur des anneaux en Nouvelle-Zélande ?

Télécharge nos guides numériques (ebook) pour retracer les aventures de Bilbo et de la communauté de l’anneau dans les paysages de Nouvelle-Zélande ! Ces guides te seront utiles pour …

  • Découvrir des lieux hors des sentiers battus que tu ne trouveras nulle part ailleurs.
  • Organiser un itinéraire alliant lieux de tournage et exploration de la nature néo-zélandaise avec la randonnée.
  • Gagner du temps sur place en ayant déjà pleins d’informations pratiques avant de partir : carte, accès, parking et coordonnées GPS cliquables pour les marquer sur Google maps.
  • Avoir un avis et des conseils sur chaque lieu de tournage et les environs.
  • Retrouver facilement à quelle minute du film tu peux voir le lieu de tournage.
TÉLÉCHARGER EBOOKS

Randonnée jusqu’aux cheminées de fées de Putangirua

Informations sur les randonnées de Putangirua pinnacles

Deux itinéraires s’offrent à toi pour explorer les cheminées de fées (hoodoos) de Putangirua. Les deux commencent et finissent au parking. Les deux sentiers sont bien balisés et il est impossible de se perdre.

Durée : 2-3h (boucle)

Distance : 4km (aller-retour jusqu’aux hoodoos) OU 4.5km (boucle en revenant par le haut)

Difficulté : Facile – Moyenne

Départ : Depuis le parking / camping du DOC. Coordonnées GPS : 41°27’00.5″S 175°13’31.4″E

Le premier itinéraire consiste à rester dans la vallée et faire l’aller-retour jusqu’aux hoodoos. La majeure partie de la randonnée se passe dans le lit de la rivière avec parfois quelques encartés dans la forêt qui borde la rivière. Le dénivelé est presque nul sauf à la fin pour s’approcher des cheminées de fées.

Paysage sur la randonnées des Putangirua pinnacles

Le deuxième itinéraire permet de faire une boucle en revenant par un sentier sur les hauteurs. L’avantage de cette deuxième solution est de profiter d’un panorama surplombant les cheminées de fée. La montée est par contre prononcée jusqu’au point de vue depuis le lit de la rivière. Mais, celle-ci est courte (110m de dénivelé sur 500m) et le sentier bien entretenu (présence d’escaliers par endroit). En dehors du point de vue sur les hoodoos, le reste de la randonnée n’a pas particulièrement retenu notre attention.

Paysage sur la randonnées des Putangirua pinnacles

Dans mon cas, j’ai opté pour la boucle en commençant par l’itinéraire dans le lit de la rivière avant de revenir au parking par les hauteurs. Il faut revenir un peu sur ces pas avant de pouvoir prendre la bifurcation. J’ai apprécié le panorama depuis les hauteurs. Mais, j’ai trouvé les lieux plus impressionnants depuis le bas lorsqu’on se trouve au pied de ces gratte-ciels de roche ! De plus, il est possible d’explorer librement les cheminées de fées. C’est le genre de chose que j’adore !

Paysage sur la randonnées des Putangirua pinnacles

Meilleur moment pour randonner et photographier dans la réserve de Putangirua pinnacles :

  • Le sentier dans la vallée offre peu d’ombre alors en période estivale mieux vaut prévoir de partir tôt le matin ou en fin d’après-midi pour éviter les heures les plus chaudes.
  • Pour disposer d’une belle lumière au niveau du point de vue sur les hauteurs, mieux vaut être présent en fin d’après-midi ou un jour nuageux.

Note : des toilettes sont mises à disposition du public uniquement sur le parking au départ.

Où dormir à proximité des Putangirua pinnacles ?

Si tu voyages en van ou camping-car :

Camping du DOC à l’entrée de la réserve des Putangirua pinnacles. Le camping met à disposition 50 sites (sans électricité) avec des toilettes. Il n’y a pas de réservation possible cela fonctionne selon la règle du premier arrivé premier servi. Le paiement se fait sur place dans une boîte.

Site de camping gratuit de Ngawi, quelques kilomètres avant le phare de Cape palliser (Coordonnées GPS : Ngawi Camping Area). C’est l’occasion de profiter de la magnifique route panoramique qui longe la côte et du phare de Cape palliser.

Quoi faire d’autre dans les environs ?

La route qui longe la côte jusqu’à Cap Palliser est magnifique. Le contraste de couleur avec la végétation jaunie par le sécheresse, le bleu de l’eau et les falaises grises est étonnant. Après tous ces kilomètres pour atteindre la réserve des Putangirua pinnacles, il serait dommage de s’en passer ! Je vous recommande donc d’y faire un tour pour profiter du panorama. À la fin de la route se trouve le phare Palliser et des colonies d’otaries. Pour plus de détails, consulte notre article sur Cape Palliser.

Notre avis sur la réserve de Putangirua pinnacles

Nous avons adoré découvrir la réserve des Putangirua pinnacles. Nous ne pensions pas voir ce type de paysage en Nouvelle-Zélande. Le fait de pouvoir déambuler librement au milieu de ces gratte-ciels de roche est une expérience inoubliable. D’autant que la route d’accès qui longe la baie de Palliser est déjà une belle surprise.

Expérience :   

N’hésite pas à nous partager ton avis dans les commentaires.