Wellington, capitale de la Nouvelle-Zélande, est notre dernière destination sur l’île du Nord. Située à l’extrémité Sud de l’île, c’est depuis son port qu’on embarque pour le ferry en direction de l’île du Sud. Habituellement pas très tourisme urbain, on saisit l’opportunité de pouvoir être hébergé par une amie expatriée pour explorer la ville et sa nature environnante.

Lors de notre séjour, la météo aura fait mentir le surnom de la capitale : « Wendy welly » qu’on pourrait traduire par « Wellington la venteuse ». On a plutôt eu le droit à une superbe météo estivale sans vent ! Je ne sais pas si cela a contribué, mais nous ne sommes pas restés insensibles au charme de cette petite capitale nichée dans la baie du port de Wellington. La ville mérite qu’on y consacre un ou deux jours plutôt qu’un simple coup de vent pour prendre le ferry. Voici nos conseils pour savoir que faire à Wellington.

Credit Photo © Max Patté

SOMMAIRE – QUOI FAIRE A WELLINGTON

Musée Te Papa Tongarewa

Le musée Te Papa est sans aucun doute l’incontournable à visiter lors d’un séjour à Wellington. Il s’agit tout simplement du meilleur musée qui permet de découvrir l’histoire et la nature de la Nouvelle-Zélande. Les expositions sont organisées de manière interactive et ludique. Ce musée a tellement à offrir que pour te dire on a passé deux jours entiers à arpenter ces 5 étages ! Et comme si cela ne suffisait pas, l’entrée est gratuite !

Les expositions sont amenées à changer avec le temps même si certaines sont fixes. Lors de notre visite, on a eu par exemple l’opportunité de visiter l’intérieur d’un marae. Comprendre comment les Polynésiens, des navigateurs hors pair, ont pu voyager de la Polynésie jusqu’en Nouvelle-Zélande sur de simples radeaux en bois. Découvrir les explications sur l’origine de la danse du Haka qu’on peut observer au début de chaque match de rugby de l’équipe nationale. Il y avait aussi l’exposition « Awesome Forces » qui expliquait le paysage géologique de la Nouvelle-Zélande et les forces qui l’ont façonné. Tu vas adorer le simulateur de tremblement de terre dans une maison reconstituée !

Des étages étaient consacrés à la faune terrestre et aquatique présente et passée de la Nouvelle-Zélande. Comme ce calamar géant de 490 kg conservé et quasiment intact ! Le musée permet également d’en savoir plus sur les environnements naturels qui composent la Nouvelle-Zélande et l’impact de l’activité de l’homme sur ces environnements. Par exemple l’éradication de 70 % de la forêt néo-zélandaise en seulement quelques centaines d’années. Heureusement le peuple néo-zélandais a une vraie sensibilité écologique et des actions sont désormais entreprises pour protéger l’écosystème incroyablement riche et rare de la Nouvelle-Zélande.

Prix d’entrée du musée Te Papa : Gratuit.

Front de mer et Oriental bay

Une promenade sur le front de mer permet de profiter du cadre agréable de la baie de Wellington. Elle débute au niveau du parc de Frank Kitts au nord et se termine à Oriental bay en passant à proximité du musée Te Papa. Cette balade est l’occasion de découvrir des sculptures originales de plusieurs artistes néo-zélandais. Tu peux également prévoir ta tenue de bain pour la plage à Oriental bay si la météo est au beau fixe. Mais je préfère te prévenir, l’eau reste fraîche en toute saison !

Pendant la balade, n’hésite pas à scruter la baie, car si tu voyages à Wellington pendant la saison estivale de janvier à mars. Il est fréquent que des dauphins et des orques (Killer whales) viennent nager ou chasser dans la baie.

Port de Wellington

Mont Victoria

Si tu es comme nous en manque de randonnée pendant ta visite de Wellington, c’est possible de te dégourdir les jambes à deux pas du centre-ville dans le parc du mont Victoria. Le parc est situé en plein cœur de Wellington à quelques minutes de marche du quartier des affaires et d’Oriental bay. Au sommet, on peut profiter d’un joli panorama à 360º sur Wellington et sa baie. Pour les amateurs de photographie, c’est un spot intéressant pour admirer le coucher de soleil. C’est aussi tout bêtement un endroit idéal pour pique-niquer ou faire une pause au cours de son exploration de Wellington.

De plus, tu peux t’amuser à partir à la découverte de plusieurs lieux de tournage du Seigneur des anneaux. Aussi surprenant que cela puisse paraître, la forêt du parc a servi de lieux de tournage pour plusieurs scènes des films. Tu trouveras plus d’informations sur ces lieux de tournage dans notre article 45 lieux de tournage du Seigneur des anneaux en Nouvelle-Zélande ainsi que dans notre guide numérique.

Ebook - Lieux de tournage du Hobbit

Veux-tu découvrir tous les lieux de tournage du Seigneur des anneaux en Nouvelle-Zélande ?

Télécharge nos guides numériques (ebook) pour retracer les aventures de Bilbo et de la communauté de l’anneau dans les paysages de Nouvelle-Zélande ! Ces guides te seront utiles pour …

  • Découvrir des lieux hors des sentiers battus que tu ne trouveras nulle part ailleurs.
  • Organiser un itinéraire alliant lieux de tournage et exploration de la nature néo-zélandaise avec la randonnée.
  • Gagner du temps sur place en ayant déjà pleins d’informations pratiques avant de partir : carte, accès, parking et coordonnées GPS cliquables pour les marquer sur Google maps.
  • Avoir un avis et des conseils sur chaque lieu de tournage et les environs.
  • Retrouver facilement à quelle minute du film tu peux voir le lieu de tournage.

Ebook - Lieux de tournage du Hobbit

Veux-tu découvrir tous les lieux de tournage du Seigneur des anneaux en Nouvelle-Zélande ?

Télécharge nos guides numériques (ebook) pour retracer les aventures de Bilbo et de la communauté de l’anneau dans les paysages de Nouvelle-Zélande ! Ces guides te seront utiles pour …

  • Découvrir des lieux hors des sentiers battus que tu ne trouveras nulle part ailleurs.
  • Organiser un itinéraire alliant lieux de tournage et exploration de la nature néo-zélandaise avec la randonnée.
  • Gagner du temps sur place en ayant déjà pleins d’informations pratiques avant de partir : carte, accès, parking et coordonnées GPS cliquables pour les marquer sur Google maps.
  • Avoir un avis et des conseils sur chaque lieu de tournage et les environs.
  • Retrouver facilement à quelle minute du film tu peux voir le lieu de tournage.
TÉLÉCHARGER EBOOKS

Weta Workshop – Weta Cave

Wellington porte le surnom de Wellywood, contraction de Wellington et Hollywood, en référence aux studios de cinéma qui se sont installés en ville dans le quartier de Miramar. Weta Workshop est le studio de cinéma du réalisateur néo-zélandais Peter Jackson spécialisé dans les effets spéciaux et la création d’accessoires. Le studio est devenu célèbre avec la trilogie du Seigneur des Anneaux.

Il est possible d’effectuer une visite guidée des studios : Weta Cave Workshop Tour pour découvrir leurs secrets de fabrication. Ou de simplement visiter Weta Cave : la boutique à l’entrée (gratuite). Il est possible d’y observer de nombreux artefacts liés aux films et faire quelque photographie en compagnie des statues de Gollum ou d’orcs.

Prix du Weta Cave Workshop Tour : 28$NZ par personne.

Prix de Weta Cave : Gratuit

Entrée de Weta Cave à Wellington

Cuba street

Cuba Street est la seule rue ayant vraiment retenu notre attention dans le centre-ville de Wellington. Il s’agit d’une rue piétonne avec une multitude de boutiques, de bars et de restaurants branchés. C’est aussi dans ce quartier qu’on peut admirer des graffitis d’art de rue.

Cuba street à Wellington

Après pour des voyageurs à petit budget comme nous, ce n’est pas le meilleur endroit où traîner. Car cela crée vite tout un tas d’envies que Mr portefeuille ne peut pas toujours satisfaire. On préfère plutôt profiter des food trucks des marchés locaux comme le Harbourside Market qui se tient tous les dimanches matin sur le parking à côté du musée Te Papa (Wilson Parking Barnett Street ).

Cable car

Carte postale célèbre de la capitale de la Nouvelle-Zélande, le Cable car est un incontournable de Wellington. Ce petit funiculaire rouge long de 600 mètres permet de relier en quelques minutes le centre-ville de Wellington à la banlieue de Kelburn située sur les hauteurs. Les funiculaires partent toutes les 10 minutes entre 7h30 à 19h pendant la semaine et 8h30 à 19h le week-end. Sur les hauteurs, on peut profiter d’un panorama sur la ville et sa baie.

Au sommet du funiculaire se trouve le Jardin botanique de Wellington dans lequel il est possible de déambuler gratuitement pour observer d’anciens arbres exotiques de la Nouvelle-Zélande et des expositions florales comme la roseraie de Lady Norwood. Le Jardin botanique est ouvert tous les jours, du lever au coucher du soleil.

Il y a également le planétarium de Wellington. Ce musée de l’astronomie et de l’espace est l’occasion d’en apprendre plus sur le ciel néo-zélandais et l’astronomie grâce à des expositions interactives. Nous ne l’avons pas visité. Mais, je te le partage quand même, car c’est une bonne idée d’activité à faire en soirée en cas de pluie.

Prix du Cable car (en 2020) :

  • Aller-retour : 9$NZ par adulte – 4.5$NZ par enfant (5-15 ans)
  • Aller simple : 5$NZ par adulte – 2.5$NZ par enfant (5-15 ans)

Prix du Jardin botanique : Gratuit.

Prix du planétarium (en 2020) :

  • Adulte : 14$NZ
  • Enfant : 9$NZ (4 à 16 ans)
Cable car - Wellington

Zealandia

À quelques minutes du centre-ville de Wellington se trouve la réserve de Zealandia.  Cette vallée sanctuaire est le premier écosystème urbain entièrement clôturé au monde, avec pour vision de restaurer les écosystèmes forestiers et d’eau douce d’une vallée de la région de Wellington le plus près possible de son état avant l’arrivée de l’homme. L’écoréserve a ainsi réintroduit 18 espèces sauvages indigènes, dont certaines étaient auparavant absentes de la Nouvelle-Zélande depuis plus de 100 ans.

Amateurs de nature, découvrent des oiseaux, reptiles et végétaux que tu ne verras nulle part ailleurs ! Visiter Zealandia, c’est un peu visiter Jurassic Park. C’est le seul endroit en Nouvelle-Zélande, où on peut voir le tuatara, ce reptile qui vivait déjà à l’époque des dinosaures ce qui lui confère d’ailleurs le surnom de « fossile vivant » ! C’est aussi l’occasion d’observer le célèbre Kiwi dans son habitat naturel grâce à une visite guidée de nuit qui est le meilleur moment pour l’apercevoir.

Prix de Zealandia :

  • 21$NZ pour les adultes
  • 10$NZ pour les enfants

Prix de la visite guidée de nuit :

  • 85$NZ pour les adultes
  • 40$NZ pour les enfants

Heure d’ouverture de Zealandia : tous les jours de 9h à 17h.

Pour plus de détails visiter le site Internet de Zealandia.

Lac à Zealandia

Credit Photo © Juliane-Golledge

Réserve de Red rocks

Au sud-ouest de Wellington se trouve la réserve de Red rocks qui permet de profiter d’un littoral accidenté et non urbanisé. Plusieurs randonnées partent du parking à la fin de la route au centre d’information de Te Kopahu. On te recommande celle qui longe le littoral depuis Owhiro Bay jusqu’aux Red Rocks (5.5km aller-retour / 1h30-2h).

Red rocks est un lieu d’importance dans l’histoire maorie. La couleur rouge des rochers donne lieu à plusieurs légendes maories. Dans l’une d’elles, Kupe – le célèbre explorateur polynésien – ramassait des coquillages quand quelqu’un lui serra la main. Il se mit à saigner et son sang tacha les rochers. Dans une autre, le rouge provient du sang des filles de Kupe. Craignant pour la sécurité de leur père parti pour un long voyage, elles se sont entaillées de chagrin.

Si tu poursuis la randonnée jusqu’à Sinclair Head (2km aller-retour / 30 minutes), tu pourras observer une colonie de phoques à fourrure (fur seals) dans les rochers. Avec un peu de chance, il est aussi possible d’apercevoir des manchots pygmées sur l’ensemble du littoral. C’est la plus petite espèce de manchots au monde. Il mesure entre 35 et 45 cm de haut. Son plumage bleu lui vaut le surnom de petit manchot bleu d’où son nom en anglais de « little blue penguin ». Le meilleur moment pour les apercevoir est au coucher de soleil quand les parents reviennent au terrier pour nourrir les petits et dormir.

Où dormir en van ou camping-car à Wellington ?

Les stationnements du centre-ville sont payants et chers. Mieux vaut opter pour les deux aires de camping sauvage gratuites et officielles :

Evans bay Marina – Coordonnées GPS : 41°18’43.4″S 174°47’48.0″E

Owhiro bay – Coordonnées GPS : 41°20’53.7″S 174°44’57.0″E

Attention de bien respecter les indications sur place afin d’éviter une amende.

Notre avis sur Wellington

Habituellement pas très orienté tourisme urbain, il faut bien avouer que la petite capitale de la Nouvelle-Zélande a su nous faire tomber sous son charme. Sans doute que la superbe météo estivale et la proximité de la nature a joué dans notre ressenti. Dans tous les cas, que tu sois plutôt nature ou ville, il est facile de passer plusieurs jours à Wellington sans s’ennuyer. L’incontournable reste pour nous le musée Te Papa. Tout simplement le meilleur musée du pays pour découvrir l’histoire et la nature de la Nouvelle-Zélande. Rien que pour en faire le tour, on y a passé 2 jours entiers !

Expérience :   

N’hésite pas à partager ton avis et tes bons plans sur Wellington dans les commentaires.