On te propose de découvrir un peu plus le parc national de Kahurangi. Ce parc est un des plus difficile d’accès de la Nouvelle-Zélande puisque qu’aucune route le traverse. Le seul moyen d’explorer l’intérieur est donc la randonnée comme le sentier du Heaphy. Perdu en plein cœur de la forêt vierge à 20 km au nord de la ville Karamea se trouve le bassin d’Oparara. Une cuvette naturelle drainée par la rivière Oparara. On t’emmène découvrir ce lieu hors des itinéraires touristiques.

ACCÈS – LA PISTE INFERNALE

Pour atteindre ce coin isolé, il faut emprunter une piste de 15 km au milieu de la forêt. Une autre piste, est-t-on tenté de dire après toutes les pistes que nous avons parcouru jusqu’ici en Nouvelle-Zélande. Mais l’état de celle-ci laisse clairement à désirer. On s’est donc lancé sur la piste avec notre van sans trop savoir à quoi s’attendre. Autant dire que le trajet n’est pas de tout repos. Bien que la piste soit accessible aux véhicules à 2 roues motrices par temps sec, cela ne s’est pas révélé sans conséquence ! C’est de la toile ondulée sur des montagnes russes, alors on a déboité un meuble, une charnière de portes et le coffre ne voulait plus s’ouvrir après cette piste. Sans compter les fois où le van a patiné pour gravir les montées. Par temps de pluie, on ne peut que recommander d’éviter d’emprunter la piste, car il serait facile de s’embourber ou de perdre le contrôle sauf à disposer d’un 4×4.

La piste se termine en cul de sac avec un immense parking de terre. Une fois qu’on a survécu à la piste , on peut donc enfin profiter de ce coin isolé. Avec des arches naturelles, des grottes et une forêt vierge de toute intervention humaine, il s’agit du seul endroit permettant de pénétrer au cœur du parc national de Kahurangi (à l’exception de la randonnée de Heaphy<). La réserve ayant été créée dans les années 2000, les lieux rendent hommage au tournage du film du Seigneur des anneaux (Lord of the Rings). Ainsi, la plupart des sites tirent leur nom de l’histoire de la Terre du milieu : Moria gate, Mirror Tarn, Galadriel creek, etc. Toutefois, aucune scène de la trilogie n’a été tournée dans le bassin. Des petites balades au milieu de la forêt permettent d’atteindre chaque point t’intérêt.

OPARARA ARCH

Durée : 45 min
Distance : 2 km aller-retour
Difficulté : Facile
Départ : parking à la fin de la piste de terre. Coordonnées GPS :  41°09’05.7″S 172°11’26.6″E

Ce sentier débouche sur un immense tunnel taillé dans la roche par la rivière. Il mesure plus de 200 m de long, 80 m de large et 40 m au dessus de l’eau. Le lieu est impressionnant mais pas très photogénique.

BOUCLE DE MORIA GATE ET MIRROR TARN

Durée : 1h-1h30 (boucle)
Distance : 4.1 km (boucle)
Difficulté : Facile
Départ : parking à la fin de la piste de terre. Coordonnées GPS :  41°09’05.7″S 172°11’26.6″E

Cette boucle parcourt la forêt pluviale. Le premier point d’intérêt est l’arche des portes de la Moria. Celle-ci est plus petite qu’Oparara avec seulement 19 mètres de haut et 43 mètres de large. Pourtant, on la trouve beaucoup plus photogénique avec la rivière couleur whisky passant juste en dessous et la possibilité de descendre sous l’arche.

Plus loin, le sentier passe à proximité de la rivière Oparara. À la lumière du jour, la couleur thé de l’eau est surprenante ! Cette couleur est due au tanin rejeté dans l’eau par la décomposition de la végétation.

Oparara basin - Moria gate

Enfin, le petit lac Mirror offre une réflection parfaite de la végétation environnante en raison de la couleur marron de l’eau. C’est impressionnant ! L’atmosphère paisible des lieux nous fait un temps quitter le monde moderne. Dommage que l’escadron de sandflies nous ramène à la réalité ! Heureusement, un oiseau (fantail) vient les picorer près de nos pieds!

Oparara basin

Lorsqu’on finit la boucle, le soleil est déjà bas dans le ciel. On n’est pas du tout chaud pour se refaire la piste infernale de nuit alors on décide de zapper les deux derniers points d’intérêt : Box Canyon et Crazy pavins cave. D’autant que ces deux caves sont réputées pour abriter des weta (grosses araignées). Du coup, on passe notre tour sans trop de regrets.

Info : La réserve offre une troisième arche à voir : Honeycomb hill. Toutefois, celle-ci se trouve dans une zone d’accès restreint du parc et par conséquent elle ne peut être atteinte qu’en payant une expédition encadrée par un guide.

Notre avis sur Oparara basin

La réserve d’Oparara basin permet de pénétrer au cœur de la forêt humide intacte du parc national de Kahurangi et de découvrir des formations géologiques que l’on ne peut observer nulle part ailleurs en Nouvelle-Zélande. La piste pour s’y rendre n’est pas en très bon état, alors mieux vaut rouler avec précaution.

Expérience :   

Si tu veux découvrir ce qu’il y a d’autre à faire sur la West Coast, consulte notre article West Coast quoi faire pendant son road-trip – Les incontournables :

West coast

N’hésite pas à nous laisser ton avis sur Oparara basin dans les commentaires ci-dessous.

Oparara basin : au coeur de la forêt vierge du parc national de Kahurangi
5 avec 1 vote[s]