Ascension du mont Fox : jouer à Indiana Jones dans la jungle

Panneau départ de la randonnée de mount FoxAprès l’excellente surprise du panorama de Franz Josef glacier au sommet d’Alex Knob, on se dit que l’ascension du mont Fox à 1345 m d’altitude doit également valoir le coup. On décide donc de démarrer la rando tôt, pour se donner le maximum de chance d’avoir une vue dégagée. Le départ de la randonnée est 3 km au sud du village de Fox Glacier. Un parking permet de poser la voiture juste en face. Une nouvelle fois, le dénivelé est vertigineux, il va falloir grimper 1345 m en 3,2 km !

Dès le début, le sentier s’enfonce dans la brousse pour ne pas en ressortir jusqu’à la zone alpine à plus de 1000 m. Très vite, le sentier se met à grimper à même la montagne, on comprend donc vite pourquoi la distance en kilomètres est ridicule. Mais alors, peut-on vraiment parler de sentier… Il faut en fait deviner le chemin à travers la forêt et se guider uniquement à l’aide de petits triangles orange accrochés à la végétation. En raison de leur taille, ils ne sont pas toujours faciles à percevoir dans la forêt dense.

Pour te dire à un moment donné, avec mon talent d’orientation, je (Sandrine) pars dans une mauvaise direction. Je monte seulement 20 m avant de m’en douter. Mais, la forêt est tellement dense, que je ne vois même pas Pierrick, pourtant à moins de 30 m de là. Nous avons dû nous repérer uniquement par la voix ! Cela nous sert de leçon, on décide de rester plus proche tant qu’on n’est pas sorti de la forêt.

En plus, on doit composer avec un « sentier » complètement défoncé et boueux comme jamais. Il est envahi par les branches, les troncs jonchent le sol, les racines sont là pour te faire trébucher à chaque pas. Il faut même escalader à plusieurs reprises avec l’aide des racines des falaises de 1m50 de hauteur. Bref, on joue à Indiana Jones dans la jungle. Et pendant plusieurs heures, on a plus l’impression d’être à un boot camp que sur une randonnée de montagne ! Le panorama au sommet à intérêt à envoyer du lourd !!

On atteint la zone alpine avec soulagement, car cela signifie la fin de la forêt. On se dit que le pire est derrière nous. Youpi ! À nous le panorama ! Ah bien ce serait trop simple, tu penses bien. Les embûches de la forêt laissent désormais place à la boue qui recouvre l’intégralité du sentier. On est parfois obligé de contourner le sentier tellement c’est impraticable. Puis, le sentier finit par s’améliorer lorsqu’on arrive proche du sommet de la montagne. Le panorama qui s’offre alors à nous, nous fait très vite oublier toutes les galères.

Comme pour le Franz Josef, le Fox Glacier nous apparaît d’en haut bien plus imposant. Le contraste entre les versants verts, les sommets rocheux, et le blanc de la glace est impressionnant. On décide de profiter du paysage en pique-niquant avant de monter jusqu’au sommet un peu plus à droite.

On a tout juste le temps d’atteindre le sommet que le temps se couvre. Le brouillard envahit les lieux et on ne voit plus rien à 10 m. De toute façon, le panorama n’était pas mieux que celui de notre pause pique-nique. Heureusement qu’on est arrivé à temps pour découvrir le panorama. Tous les marcheurs qu’on croise n’ont pas eu cette chance.

Notre avis

La randonnée du mont Fox obtient certes la palme d’or du sentier le plus pourri de toute la Nouvelle-Zélande. Mais cela en fait une expérience à part entière pour peu que tu n’aies pas peur de te salir. Le panorama au sommet est à la hauteur des heures de montées à crapahuter dans la forêt et de la boue !

Es-tu prêt à te lancer dans l’ascension du mont Fox ?

Expérience :   

West coastSi tu veux savoir ce qu’il y a d’autre à faire sur la West Coast, consulte cet article : West Coast : entre plages sauvages, glaciers et forêt pluviale

Ascension du mont Fox : jouer à Indiana Jones dans la jungle
5 avec 1 vote

Tu as aimé cet article ? Encourage nous en le partageant sur tes réseaux sociaux !

Laisser un commentaire