Les meilleures randonnées autour de Wanaka

Wanaka est une petite ville charmante nichée sur les rives du lac du même nom. Il est agréable de séjourner dans la ville même si son intérêt est restreint. Elle constitue plutôt la base idéale pour rayonner dans les environs et explorer les Alpes du Sud. Wanaka se trouve en effet au carrefour de la vallée de Haast et de la vallée de Matukituki. Elle est donc la porte d’entrée du parc national du mont Aspiring. Sans oublier les innombrables randonnées possibles autour du lac. Alors, quelles sont les meilleures randonnées autour de Wanaka ? Pour t’aider à faire ton choix, voici notre avis sur les meilleures randonnées dans la région.

Parc national du mont Aspiring — Matukituki valley

West Matukituki Valley

La vallée de West Matukituki est magnifique au pied des pics enneigés. Alors, se promener dans la vallée est un vrai plaisir. Il n’y a pas vraiment de dénivelé et le sentier longe la rivière Matukituki au milieu des pâturages où le bétail vagabonde en liberté. Le sentier s’enfonce 13 km au fond de la vallée.

Rob Roy glacier

Durée : 3-4h / Distance : 10 km aller-retour / Difficulté : Facile / Dénivelé : 400m.

Après quelques centaines de mètres dans la vallée de West Matukituki, le sentier bifurque à droite en enjambant la rivière pour monter dans la vallée du Rob Roy glacier au milieu de la forêt. Une fois dans la zone alpine, on se retrouve entouré d’immenses parois rocheuses sur lequel le glacier Rob Roy s’étend sur les hauteurs. Ce mur de roches est jalonné de quelques cascades provenant de la fonte du glacier.Le terrain de la randonnée n’a pas de difficulté particulière si ce n’est devoir slalommer entre les marcheurs car la randonnée est très touristique, c’est LA randonnée de tous les TOP des guides. Pour ne pas se retrouver avec des centaines de personnes sur le chemin, fait comme nous, part très très tôt le matin. Pour cette raison, nous lui avons préféré le trek du Earnslaw Burn sur 2 jours vers Glenorchy, où tu peux bivouaquer en autonomie et sans la foule qui te presse !

Cascade saddle

Durée : 2 jours – 14 à 16h / Distance : 30 km aller-retour / Difficulté : Très difficile / Dénivelé : 1400 m.

Cascade Saddle n’est pas une promenade de santé. Elle est clairement destinée aux randonneurs expérimentés en raison de son terrain accidenté et très abrupt. Mais l’effort est récompensé par une magnifique vue sur la vallée de West Matukituki et les sommets enneigés du parc national du mont Aspiring, ainsi que sur le Dart glacier. En une grosse journée de marche (10h-12h), tu peux atteindre le sommet du mont Pylon par contre pour pousser plus loin mieux vaut prévoir une nuit de bivouac. On en parle plus en détails dans notre article le challenge de la randonnée de Cascade Saddle.

Accès : La piste d’accès à cette partie du parc national du mont Aspiring se fait par une piste non goudronnée. Cette piste est en temps normal praticable pour tous les types de véhicules, mais implique la traversée de plusieurs gués. Son état peut donc fortement se dégrader après de fortes pluies.

Aux abords du lac Wanaka et Hawea

Wanaka lake

Les abords du lac Wanaka offrent une multitude d’occasion de flâner sur les rives du lac. Les lieux sont magnifiés à la saison automnale avec la couleur des arbres.

Diamond lake

Durée : 1-2h / Distance : 2-5.5 km aller-retour / Difficulté : Facile à Intermédaire / Dénivelé : Max 450 m.

Cette balade en apparence quelconque offre pourtant de jolis panoramas sur le lac Wanaka et les montagnes environnantes sans la foule du Roys peak. C’est encore plus beau avec les couleurs d’automne qui encerclent le lac Diamond. Plusieurs circuits sont possibles de 2 km à 5,5 km.

Roys peak

Durée : 4h-5h / Distance : 16 km aller-retour / Difficulté : Intermédiaire / Dénivelé : 1200 m.

Joli point de vue sur le lac Wanaka et les Alpes du Sud. Malheureusement c’est LA randonnée touristique de Wanaka alors, il faut faire la queue pour prendre sa photo. Du coup l’expérience est moyenne. Plus d’informations dans notre article Balade du Roys Peak et son panorama sur le lac Wanaka.

Isthmus peak

Durée : 4-6h / Distance : 17 km aller-retour / Difficulté : Intermédiaire / Dénivelé : 1000 m.

L’Isthmus peak offre un point de vue sur le lac Wanaka et les Alpes du Sud beaucoup plus paisible que Roys peak. Autant dire qu’on préfère J. Il est possible de poursuivre la randonnée plusieurs heures sur la crête. On te parle de notre expérience du coucher de soleil à Isthmus Peak.

Parc national du mont Aspiring – Makarora Valley (Haast pass)

Mount Shrimpton

Durée : 7-8h30 / Distance : 9-10 km aller-retour / Difficulté : Difficile / Dénivelé (jusqu’à la fin du sentier balisé) : 820 m.

Une randonnée qui offre un panorama grandiose sur la vallée de Makarora et la chaîne des Alpes du Sud. Si tu as le courage de continuer jusqu’à la crête (terrain non balisé), la vue sur l’autre versant est également spectaculaire. L’avantage de cette randonnée est que tu as de fortes chances de te retrouver seul sur le sentier.  Un de nos coups de cœur de la région. On te parle plus en détails de notre expérience dans cet article : Haast Pass : le panorama secret du Mont Shrimpton.

Mount Brewster

Durée : 5-6h / Distance : 5.5 km aller-retour / Difficulté : Difficile / Dénivelé (jusqu’à la hut) : 1000 m

Rajouter 3-4h (aller-retour) pour se rapprocher du glacier.

Cette randonnée permet de s’approcher du glacier Brewster. Jusqu’à la Brewster hut, l’intérêt est limité car on est dans la forêt. Les dernières centaines de mètres avant la hut offrent un panorama sur la vallée, mais pas exceptionnelle. Pour poursuivre jusqu’au glacier, le temps doit être dégagé, car cette dernière portion est dangereuse. On est resté bloqué à la hut en raison du brouillard qui a rapidement recouvert les lieux. Mais les personnes qui redescendaient du glacier ont confirmé notre intuition initiale que cela vaut vraiment le coup ! Avis aux amateurs dans un créneau météo clément.

Sinon tu peux toujours te replier sur les Fantail falls au départ du sentier.

Attention : dès le départ de la randonnée, il est nécessaire de traverser la rivière Haast. En temps normal, la traversée ne pose pas de problème majeur. Mais, en cas de fortes pluies, la rivière peut devenir infranchissable.

Blue pools

Durée : 30 min / Distance : 1.5 km aller-retour / Difficulté : Facile / Dénivelé : Aucun.

Cette petite balade tranquille dans la forêt et au bord de la rivière Haast permet d’atteindre des bassins naturels avec une eau bleu turquoise transparente (s’il n’a pas fait de grosses pluies dans les derniers jours). On a vraiment aimé l’atmosphère paisible des lieux au lever du soleil avec les rayons filtrant à travers les arbres.

Route d’accès (Haast Pass) : La route qui relie Wanaka au Haast pass est pittoresque. Elle longe au départ le lac Wanaka, puis le lac Hawea avant de s’enfoncer dans la vallée de Makarora. L’évolution de la végétation est frappante entre les herbes jaunies et les arbustes dans les environs de Wanaka à la forêt pluviale dense de la West coast qui recouvre la vallée de Makarora.

Notre avis

Si tu es un amateur de randonnées, cette région est faite pour toi. On a eu un vrai coup de cœur pour le parc national du mont Aspiring, un peu moins touristique que d’autres parties de la Nouvelle-Zélande (sans doute lié à l’accès), alors qu’il offre certainement les plus beaux panoramas des Alpes du Sud. Les randonnées challenging de Cascade Saddle et du mont Shrimpton sont là pour en mettre plein les yeux. Il faut en baver, mais en contrepartie tu n’es pas dérangé par les foules.

Les sentiers plus accessibles ne sont pas en reste niveau panorama. Il faut accepter de cohabiter avec beaucoup de marcheurs touristes, notamment au Roys peak et au Rob Roy glacier. Alors, l’expérience est un peu altérée à nos yeux. Heureusement, il existe des alternatives moins touristiques comme Isthmus peak et le lac diamond. Bref, on ne voit pas comment cette région peut ne pas te plaire !

Les meilleures randonnées autour de Wanaka
5 avec 2 votes

Tu as aimé cet article ? Encourage nous en le partageant sur tes réseaux sociaux !

Laisser un commentaire