Charming creek : immersion dans le passé minier de la Nouvelle-Zélande

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

En route pour Karamea tout au nord de la West coast, on profite d’une accalmie de la météo pour se lancer sur la randonnée de Charming creek souvent citée comme l’une des meilleures balades de Nouvelle-Zélande.

West coastSi tu veux savoir ce qu’il y a d’autre à faire sur la West Coast, consulte cet article : West Coast : entre plages sauvages, glaciers et forêt pluviale

Point de départ

Panneau de Charming creekComme cette randonnée est un aller simple, il y a deux points d’accès. Le premier accès se trouve au sud à proximité de Ngakawau. Le deuxième est au nord après le village de Seddonville au bout d’une route de graviers de 10 km au niveau de l’entrée de la mine abandonnée de Charming creek. Il est donc possible de commencer d’un côté et finir de l’autre en arrangeant un transport. Ou bien de faire demi-tour par le même chemin.

Comme le temps est incertain et qu’on ne veut pas organiser un transport, on se limitera à Watson’s Mill environ à mi-chemin (8 km aller-retour) depuis Ngakawau.

Gorge de la rivière Ngakawau

Au bout de 5-10 minutes de marche, on arrive devant des vestiges de l’exploitation minière des lieux et notamment de la voie ferrée pour transporter le charbon. Des explications permettent de comprendre les difficultés de l’époque pour entretenir le chemin de fer dans un environnement aussi inhospitalier. Puis, la difficulté de contrôler la vitesse des trains chargés sur les sections pentues. Plusieurs accidents sont d’ailleurs relatés.

Puis, le sentier s’enfonce progressivement dans la gorge de la rivière. On franchit un petit pont en bois pour enjamber un gouffre suivi d’un tunnel creusé dans la roche. La pluie forme des cascades qui ruissellent sur les falaises de la gorge, alors il faut parfois user de malice pour ne pas finir complètement trempés.

Un pont suspendu permet de rejoindre l’autre côté de la gorge. C’est l’occasion de découvrir la chute de Mangatini. Avec la pluie de ces derniers jours, la cascade est tonitruante, mais du coup l’eau de la rivière est boueuse. Les projections d’eau à la base de la chute font apparaître un petit arc en ciel.

Le sentier traverse de nouveau un long tunnel taillé dans la roche. Un peu plus loin, la végétation a constitué un toit naturel au dessus du sentier, ce qui ne l’empêche pas d’être rempli d’eau. Il faut marcher sur les rails pour garder les pieds au sec.

À Watson’s Mill, on découvre tout un tas de vestiges de l’ancienne exploitation forestière et les différentes solutions utilisées pour transporter le bois jusqu’à Seddonville. C’est ici que l’on décide de faire demi-tour, car le reste de la randonnée est moins intéressante.

Notre avis

On a réellement apprécié cette balade. L’environnement naturel de la gorge est joli et l’histoire qui parsème les lieux est intéressante. De plus la variété du terrain fait qu’à aucun moment nous avons trouvé la balade monotone avec les ponts en bois ou suspendus, la cascade, les tunnels, les reliques, etc. La météo pluvieuse ne s’est même pas révélée très gênante mis à part le fait que le sentier soit gorgé d’eau par endroit.

Charming creek walkway est bien l’une des meilleures short-walk de la West coast.

Expérience :   
Charming creek : immersion dans le passé minier de la Nouvelle-Zélande
5 avec 1 vote

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Tu as aimé cet article ? Encourage nous en le partageant sur tes réseaux sociaux !

Laisser un commentaire