New Plymouth et son féérique festival des lumières

Si comme nous, tu te retrouves quelques jours bloqué à New Plymouth en raison d’une météo capricieuse qui t’empêche de randonner sur le Taranaki, voici quelques idées pour occuper tes journées et savoir quoi faire à New plymouth sans exploser votre budget. Par chance, la ville offre pas mal d’activités gratuites.

Puke Ariki musée

Musée Puke Ariki à New PlymouthLe musée Puke Ariki de New Plymouth est gratuit. Mais, ce n’est pas un musée au rabais pour autant. Au contraire, c’est un point de passage intéressant que l’on te conseille avant d’arpenter les flancs ou le sommet du mont Taranaki. Notamment pour comprendre l’activité volcanique de la région ayant transformé le mont Taranaki d’une île à une partie intégrante de l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande.

Le musée expose également une collection d’artefacts maoris pour comprendre la culture et l’histoire des Maoris de la région. Ainsi que de nombreuses explications sur la faune et la flore des environs comme les Kiwis ou ce requin géant (taille réelle) suspendu au milieu du musée ! En bonus, les lieux hébergent une excellente connexion Wifi gratuite (pas si fréquent en Nouvelle-Zélande).

Govett-Brewster Art Gallery

Nous n’avons pas personnellement visité cette galerie par manque de temps, mais elle semble avoir très bonne réputation et une collection variée d’œuvres d’artistes locaux ou internationaux. L’entrée est encore une fois gratuite, alors pour quoi s’en priver si tu es amateur d’art.

Pour les personnes en recherche d’activités extérieures, il y a également de quoi faire. Voici quelques idées :

New Plymouth Observatory

Observatoire à New PlymouthOn ne parlera pas ici de l’observatoire à proprement parler (car l’entrée est payante et possible uniquement certains soirs de la semaine), mais de la colline Marsland sur laquelle celui-ci se trouve. En effet, la colline offre un panorama sur la ville de New Plymouth, la côte et bien entendu le mont Taranaki (enfin quand celui-ci n’est pas dans les nuages, ce qui n’est pas si fréquent que cela).

Tu trouveras également un objet amusant au sommet de la colline. Il s’agit du Kibby Carillon constitué de 37 cloches qui sonnent pour annoncer chaque heure de la journée. Pour voir à quoi cela ressemble, j’ai trouvé cette vidéo sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=vcblgMJh0g4

Les jardins de Pukeiti et Tupare

La ville de New Plymouth est également entourée de parcs avec de jolis jardins fleuris. Le premier est surtout réputé pour ces rhododendrons et azalées qui fleurissent entre septembre et novembre. Le deuxième est connu pour sa maison de style Tudor et son immense jardin de 3.6 hectares qui entoure la propriété. Avec les trombes d’eau qui tombaient lors de notre séjour, nous n’avons pas pu nous rendre nous-mêmes dans ces jardins.

Paritutu

Depuis la colline de l’observatoire, on peut apercevoir ce rocher escarpé qui culmine à 154 m en bord de mer. Ce n’est pas pour rien que son nom maori signifie littéralement « Précipice élevé ». Il est quand même possible de gravir son sommet (20 minutes d’escalade) pour admirer la vue aux alentours. La météo nous dissuade toutefois de tenter l’ascension, car il pleut des cordes et le terrain est glissant. Voici des images récupérées sur Google images pour te donner une idée de ce à quoi cela ressemble.

Pukekura Park – Festival of Lights

Lors de notre séjour à New Plymouth se tient le festival des lumières dans le parc de Pukekura. Ce festival a lieu de fin décembre à fin janvier et l’entrée est encore une fois gratuite. À la tombée de la nuit, on pénètre donc dans ce parc pour s’immerger dans un monde féérique illuminé de mille feux. Les lumières multicolores recouvrent les arbres, le lac, le pont, etc. dans une ambiance sonore envoutante. En plus de tout cela, le parc offre à différents endroits des divertissements pour tous les âges avec également des concerts eux aussi gratuits.

Mont Taranaki – Egmont national park

L’attraction principale de New Plymouth reste de randonner dans les environs du mont Taranaki. N’hésite pas à consulter nos articles sur le trek du Pouakai circuit et l’ascension du sommet du mont Taranaki.

Mount Taranaki

Photo aérienne du mont Taranaki (Source inconnue)

Notre avis

La ville de New Plymouth n’a pas particulièrement de charme. Mais, elle propose quand même quelques activités qui peuvent justifier d’y faire un détour notamment son excellent musée gratuit et son festival des lumières au mois de décembre et janvier. C’est suffisant pour t’occuper une ou deux journées en attendant de randonner dans les environs du mont Taranaki.

Expérience :   
New Plymouth et son féérique festival des lumières
5 avec 1 vote

Tu as aimé cet article ? Encourage nous en le partageant sur tes réseaux sociaux !
2018-09-03T04:29:53+00:000 commentaire

Laisser un commentaire