Phillip island – L’île aux pingouins et aux koalas

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Phillip Island est une petite île reliée au continent par un pont au sud de l’Australie dans l’état de Victoria à seulement 150 km de Melbourne. L’île est connue pour sa colonie de pingouins qui revient dormir sur la plage à la tombée de la nuit. Mais l’île abrite d’autres points d’intérêt que l’on t’emmène découvrir dans cet article pour savoir quoi faire à Phillip island avec un petit budget !

La parade des pingouins

Phillipe island - Parade des pingouins

Source http://www.visitphillipisland.com

La parade des pingouins est sans conteste l’attraction la plus célèbre de l’île. En quoi cela consiste-t-il ? Eh bien, tous les soirs au coucher de soleil, une colonie de plusieurs dizaines de petits pingouins bleus revient s’abriter dans la baie de Summerland à la pointe ouest de l’île. Cette activité est payante avec un prix d’entrée de 25$ AU par personne. Autant dire tout de suite que cette activité relève plus de l’attraction touristique qu’autre chose.

Pour notre part, on a fait le choix de ne pas participer à ce spectacle. Le contexte d’observation des pingouins n’était pas vraiment pour nous séduire. En effet, on se retrouve entassé sur une plate-forme avec plusieurs centaines d’autres personnes à observer des petits animaux craintifs. Beaucoup de touristes ne respectent pas les consignes en faisant du bruit ou en prenant des photographies avec le flash. On a donc préféré respecter le bien-être animal que notre plaisir personnel.

On laisse aux gens la liberté de se faire leur propre opinion sur ce type d’attractions. Mais pour notre part, nous ne la recommanderions pas. Heureusement, l’île de 26 km de long sur 9 km de large a bien d’autres choses à offrir.

The Nobbies

Situé à la pointe de l’île, à côté de la parade des pingouins, The Nobbies est un endroit connu pour observer les otaries et les lions de mer. Lors de notre visite, les rochers étaient désertés. On ne peut pas gagner à tous les coups  ! Des pontons en bois sont installés pour parcourir les lieux sans endommager la flore et en apprendre davantage sur les animaux du coin grâce à des panneaux disséminés tout au long du parcours. On aime profiter de ces instants pour observer ce qui nous entoure !

Par ailleurs, plusieurs centaines de goélands nichent sur la colline. Alors, cela raille dans tous les sens, imagine la cacophonie ! En dehors de cela, le panorama est joli à cet endroit. En effet, le printemps offre un dégradé de couleur entre le bleu de l’océan, les rochers noirs et l’herbe verte parsemée de fleurs roses et orange.

Par contre, en raison de sa proximité avec la parade des pingouins, l’endroit est fréquenté. Il est donc difficile d’apprécier pleinement les lieux et de s’imprégner de l’atmosphère. Pour limiter ce désagrément, il faut sans doute privilégier une visite le matin. Quant au centre pour visiteurs, il est décevant. C’est seulement une boutique et un restaurant pour les touristes.

Koala Conservation Center

L’urbanisation de l’île a mis en danger la population de koalas en raison de la destruction de leur habitat naturel : les eucalyptus. Phillip island - Koala Conservation CenterL’objectif de cette réserve est donc de créer un espace protégé dans lequel les koalas pourront continuer à vivre comme dans la nature. Ainsi, en se baladant sur des pontons en bois au milieu des arbres, on peut observer cet animal trop mignon vaguer à ces occupations. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’est pas très actif, car il dort 20h par jour.

Au départ, nous avons des difficultés à les apercevoir, car ils se font une place tout en haut des arbres et la couleur de leur pelage est similaire à celle des arbres. Cependant, on finit par les trouver les uns après les autres. Ils dorment tous sur des branches. Et dire qu’ils peuvent tenir comme ça pendant des heures, c’est plutôt incroyable, non ?

Le personnel de la réserve ramène des feuilles d’eucalyptus, c’est alors le moment que certains koalas choisissent pour s’animer. On a le privilège de pouvoir les observer à seulement quelques centimètres de nous. C’est une expérience incroyable ! Hors de question toutefois de les toucher, car cela stresse l’animal.

En tout cas, c’est une bien jolie réserve dans laquelle on t’encourage à venir faire un tour si tu viens à Phillip island. Tu en apprendras également plus sur cet animal grâce aux nombreuses informations fournies dans le centre d’accueil pour visiteurs.

Cape Woolamai – Phillip Island Nature Park

À l’extrémité sud-est de l’île se trouve Cape Woolamai, un territoire sauvage protégé par un parc naturel. Le meilleur moyen de partir à la découverte de cet endroit est bien entendu à pied. Au départ, le chemin longe la plage de Anzacs, une jolie plage pour venir se baigner, bronzer ou surfer en fonction de ses envies.

Puis, le sentier monte progressivement sur un promontoire qui surplombe l’océan. Quelques centaines de mètres plus loin, on arrive à un endroit de la côte surnommé The Pinnacles. Ce sont des rochers qui ressemblent à des cailloux empilés, à la façon d’une tour de cubes. L’endroit est agréable et mérite que l’on prenne le temps de s’y attarder pour observer les oiseaux qui peuplent la zone.

Il est possible de continuer la randonnée en faisant une boucle qui longe la côte (au total 5.5 km). Cette partie offre également de beaux panoramas. Et puis c’est l’habitat de nombreux wallabies que l’on prend plaisir à observer sauter dans les herbes hautes.

Pyramid Rock – Phillip Island Nature Park

Pierrick aime les formations rocheuses qu’ils trouvent souvent très photogéniques. Alors, comme ces rochers sont facilement accessibles et ont un nom évocateur, on décide d’y faire un tour en fin de journée. À l’arrivée, on est un peu déçu par les lieux. Le rocher ressemble à n’importe quel rocher un peu pointu. On ne recommanderait donc pas forcément l’endroit. Par contre, l’endroit est parfait pour du camping sauvage (mais respectueux de l’environnement), car les lieux sont déserts et isolés au fond d’une route non goudronnée.

Notre avis

Philip island est surtout réputé pour sa parade des pingouins (à part son circuit automobile). Mais, l’île mérite mieux qu’un simple arrêt pour cette attraction touristique. Ne serait-ce que pour le centre de protection des koalas qui permet de les observer dans leur habitat naturel en respectant le bien-être de l’animal. La rencontre des koalas est sans conteste un moment fort de notre voyage ! L’île regorge aussi de bonnes surprises comme la côte sauvage de sa réserve naturelle (Philip island nature park) au sud-est. Toutefois, l’île reste globalement un endroit touristique.

Expérience :   
Phillip island – L’île aux pingouins et aux koalas
5 avec 3 votes

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Tu as aimé cet article ? Encourage nous en le partageant sur tes réseaux sociaux !
2017-08-31T19:14:02+00:00 4 novembre 2016|Australie, Victoria|0 Commentaire

Laisser un commentaire