Pékin au rythme d’une parade militaire

Comme on l’a déjà évoqué dans nos précédents articles, notre passage à Pékin a été un peu chamboulé par une parade militaire, organisée par le régime chinois pour commémorer les 70 ans de la victoire de la Chine sur le Japon lors de la Seconde Guerre mondiale. Au programme de cet évènement : la visite de représentants officiels de nombreux pays, une cérémonie sur la célèbre place Tian’anmen, ainsi qu’un défilé militaire dans la ville. Tout ceci a donné un contexte particulier à notre séjour et on souhaitait le partager avec vous.

Pour préparer cet évènement, de hauts lieux touristiques tels que la Cité interdite et la place Tian’anmen étaient fermés au public plusieurs jours avant la parade, le tout surveillé par des militaires.

Place Tiananmen à Pékin

Ils avaient même pris la décision de boucler certains quartiers de la ville, sans doute ceux se trouvant sur le chemin du défilé militaire. L’hôtel que l’on avait initialement choisi en faisait d’ailleurs partie ! Voilà pourquoi on a dû changer d’hôtel après une seule nuit en l’apprenant une fois sur place !

La veille de la parade, on revenait de la Muraille de Chine le ventre vide et criant famine vers 17h30, lorsqu’on a appris que tous les restaurants, les magasins et la quasi-totalité des stations de métro allaient être fermés de 18 heures jusqu’au lendemain en début d’après-midi. En vitesse, on a trouvé un magasin qui était encore ouvert après l’heure officielle de fermeture, afin de faire quelques emplettes… Ça sera une soupe de nouilles pour ce soir grâce à la magnifique bouilloire en porcelaine de notre chambre!

Bouilloire hotel pékin

Le matin de la parade, on avait encore l’espoir de trouver quelque chose à faire dans la ville qui soit tout de même ouvert au public et qui n’ait pas attrait à la parade militaire. En prenant le métro un peu plus loin, le Palais d’été ou le site des Jeux olympiques semblent les endroits tout désignés pour cela !

Malgré les derniers avertissements de notre hôte qui nous prévient avant de partir que la seule chose à faire ce matin-là était de regarder la cérémonie à la télévision (qui passait sur toutes les chaînes d’ailleurs, donc impossible de la louper), on tenta quand même notre chance !

Déjà en sortant dans la rue, un premier truc impressionnait pour qui connaît un peu Pékin: ce matin là, pas un bruit dans les rues, pas un seul véhicule ne circule. C’est le contraste absolu avec le bazar habituel ! Les drapeaux chinois étaient tous de sortie devant chaque devanture et tous les magasins et restaurants étaient fermés. Il y avait bien ici et là quelques magasins rebelles officiellement fermés avec la devanture éteinte, mais la porte ouverte avec quelques clients à l’intérieur. Et puis, il y avait plus de militaires dans les rues que de civils. Il faut s’imaginer chaque rue avec un militaire tous les 20 mètres et à chaque croisement !

Ambiance pékin pendant parade militaire

C’est vraiment une impression étrange surtout pour un évènement qui se devait être festif. À ce moment-là, on ressent clairement le côté dictatorial du pouvoir…

De notre côté, on a marché et marché pendant des heures en essayant de se faire un chemin parmi toutes les rues barrées, mais sans jamais trouver un seul métro ouvert!

Après deux heures de recherche infructueuse, on a finalement abandonné l’idée de prendre un métro ou de visiter quoi que ce soit. On s’est retrouvé contraints d’attendre avec la foule des spectateurs amassés aux abords des rues de passage de la parade militaire. Tout Pékin attendait là pendant des heures derrière des barrières ou des cordons de militaires : des familles, de jeunes femmes avec leur éventail, un homme âgé assis sur son tuk tuk, etc.Spectateur de la parade militaire à pékin

Pour les habitants de Pékin, la parade commença par des avions dans le ciel avec des trainées de fumées de couleur, puis un peu plus tard elle se limita au passage de quelques chars.Char parade militaire à Pékin

« Tout ça pour ça ! » a-t-on pensé sur le moment. Pour avoir vu quelques extraits de la cérémonie officielle plus tard à la télévision, le public chinois sur le lieu de la parade n’aura, lui, pas vu grand-chose…

Une heure après le passage du dernier char, la foule s’est dissipée et les stations de métro commencent à rouvrir. On va pouvoir profiter de nos dernières heures à Pékin pour visiter le site des Jeux olympiques et le Palais d’été en version pas de course…

Et vous, avez-vous vécu des évènements particuliers pendant vos voyages ?

Pékin au rythme d’une parade militaire
5 avec 1 vote

Tu as aimé cet article ? Encourage nous en le partageant sur tes réseaux sociaux !
2017-10-28T23:59:51+00:000 commentaire

Laisser un commentaire