Notre vision de la Grande Muraille de Chine à Mutianyu

Muraille de Chine à Mutianyu

Avant notre séjour à Pékin, on n’était pas surs de pouvoir voir la Grande Muraille de Chine. 3 jours sur place c’était court et puis il était hors de question de passer par un tour organisé qui nous aurait gâché le moment. Mais tout cela, c’était avant de connaître l’existence de la parade militaire (cf. notre article Pékin au rythme d’une parade militaire) qui a limité nos activités possibles dans Pékin. Avec une journée de disponible, on pouvait se lancer dans l’organisation de cette visite qui constituait un rêve depuis longtemps ! Voici le récit de notre visite de la Grand muraille de Chine à Mutianyu qui restera sans doute dans nos mémoires.

Où observer la Grande Muraille de Chine ?

La première chose à définir est le lieu où observer ce chef d’œuvre. Depuis Pékin, 3 lieux principaux sont accessibles: Badaling, Mutianyu et Simatai. Nous avons rapidement abandonné le premier, car étant le plus proche de Pékin c’est l’endroit qui accueille le plus de touristes et cette section de la Muraille n’est pas des plus intéressante. Il faut dire qu’on n’avait pas envie de voir la Muraille de Chine comme ça :

Foule sur la Muraille de Chine

Avoue que cela fait beaucoup moins rêver quand même!

Pour les deux lieux restants, le choix a été plus difficile. Au départ, Simatai avait notre préférence, car moins touristique et plus « sauvage ». Mais l’organisation de la visite en une journée avec les transports laisserait très peu de temps sur place. Ce serait quand même dommage de ne pas pouvoir profiter pleinement d’un tel endroit ! On décide donc de se rabattre sur la section de la Muraille à Mutianyu.

Comment se rendre à la Muraille de Chine à Mutianyu par ses propres moyens ?

Trouver l’information pour se rendre à Mutianyu n’a pas été une mince affaire. Car d’une part il ne faut pas s’imaginer se rendre à un guichet et tout simplement demander comme on le ferait dans la plupart des endroits (car personne ne parle anglais). D’autre part, l’accès au moteur de recherche « Google » est impossible en Chine (et je n’avais pas prévu de VPN). On a quand même réussi à utiliser Bing. Mais la difficulté ne s’arrêtait pas là, car après encore faut-il mettre la main sur une information à jour. Sur la plupart des blogs, les voyageurs parlaient du bus 867 qui se rendait directement à Mutianyu depuis la gare d’autocars derrière Dongzhimen. Mais en parallèle on trouvait quelques messages qui disaient que ce bus ne fonctionnait plus depuis quelques mois. Difficile de s’y retrouver dans tout ça !!!

Au final, on décide de miser sur une information plus récente qui fait mention du bus 916 Express pour la ville d’Huairou et une fois là-bas prendre un taxi pour la Grande Muraille de Chine. Pour maximiser nos chances d’avoir peu de monde sur la Muraille, on décide de prendre le premier bus de 7 heures du matin ce qui veut dire réveil à 5 heures, youpi ! C’est pour la bonne cause.

Résumé du trajet pour se rendre à Mutianyu depuis Pékin : Il faut tout d’abord se rendre à la gare routière de Dongzhimen (station du métro du même nom). Puis une fois dans le bâtiment, se mettre tout simplement dans la file pour le bus 916 Express :

Le bus coûte 12 yuans / par personne et il faut se rendre jusqu’au terminus dans la ville de Huairou. Une fois là-bas, tu ne devrais pas avoir de mal à trouver un taxi pour finir le chemin te séparant de la Grande Muraille (dans notre cas, il nous en a coûté pour 15 yuans par personne).

Le chemin pour la Muraille de Chine… une vraie aventure !

Le matin, c’est tout excité qu’on se réveille malgré le décalage horaire encore tout frais ! Après un trajet en métro jusqu’à la station Dongzhimen, on localise très facilement le bus 916 Express dans la gare routière. Nous voici donc en route pour découvrir une des 7 merveilles du monde !

Le petit challenge du trajet, c’est que l’on n’avait pas vraiment mémorisé le nom de l’arrêt, mais uniquement le faite de ne pas descendre aux premiers arrêts dans la ville de Huairou. Au bout d’un moment, on voit un arrêt avec pas mal de touristes. On décide donc de descendre à cet endroit (au final on aurait pu aller au terminus).

Le bus allait repartir quand on a vu redescendre au dernier moment une personne qui s’est approchée de nous en nous tendant quelque chose à la main. Je ne mets pas longtemps à reconnaître le fameux objet en question : il s’agissait de ma carte de crédit ! Dans la précipitation, je l’avais effectivement laissé tombé de la poche de mon pantalon. Quelle chance d’être tombé sur quelqu’un d’honnête !

Maintenant, il va falloir trouver un taxi dans la ville de Huairou et surtout négocier le prix avec notre niveau de langue en Chinois inexistant. C’est le genre de défis qui rendent la chose encore plus mémorable.

À la descente du bus, il est facile de trouver un chauffeur de taxi ou plutôt il est facile pour eux de te trouver . La négociation commence à 80 yuans pour deux personnes… Glups, cela fait cher pépère, on vient de payer 24 yuans pour venir de Pékin ! Mais il semble impossible de lui faire entendre raison. Il reste bloqué à 60 yuans, nous lâchons donc l’affaire, car en plus j’aperçois un autre groupe de touristes qui négocient de leur côté. Le nombre faisant la force, on décide de se joindre à eux pour négocier le prix. La négociation se passe par l’intermédiaire de la calculette de mon téléphone : la meilleure invention du siècle pour les voyageurs ☺. Après une proposition à 20 yuans, je réussis à convaincre le chauffeur pour 15 yuans par personne. Plus rien ne devrait nous empêcher de voir la Grande Muraille désormais !

20-30 minutes plus tard, nous voilà arrivés. On voit déjà au loin sur la montagne cette petite merveille. On se dépêche d’acheter nos billets d’entrée pour aller enfin fouler la Grande Muraille de Chine !

Conseil

Astuce : par défaut, le ticket vendu est de 60 yuans. Il comprend l’entrée à la Grande Muraille de Chine et l’autobus aller-retour pour te rapprocher un peu de la Muraille. Sans l’autobus, le ticket est de seulement 45 yuans, donc n’hésite pas à demander juste l’entrée, c’est toujours cela d’économisé.

La 7ème merveille du monde

Après avoir atteint l’endroit où le bus s’arrête également, les choses sérieuses commencent par une montée dans la forêt le tout orchestré par le chant des cigales. La montée est éprouvante, mais l’excitation facilite grandement les choses ! Après une dizaine de minutes, on foule enfin des pieds ce grand monument ! C’est un moment indescriptible et inoubliable. Il est difficile d’imaginer que nous sommes physiquement sur la Muraille et pourtant c’est bel et bien le cas ! En plus, on est chanceux, il y a très peu de monde aujourd’hui et la météo est parfaite.

On décide de se promener dessus en explorant d’abord le côté droit. On peut y explorer des tours de guet et parfois même monter à l’étage pour y admirer la vue. On profite du moment pour prendre la Muraille sous tous les angles avec nous de temps en temps :

Et puis bien sûr quand on croise les touristes Chinois qui nous demandent après une petite hésitation de prendre une photo avec eux, on s’exécute amusé.

Les alentours de la Muraille sont également magnifiques avec les montagnes escarpées tapissées de vert. On est totalement subjugué par les lieux.

Muraille de Chine à Mutianyu

La section gauche est plus escarpée avec de longs escaliers quasiment à la verticale. Mais la difficulté est couronnée par l’accès à une section moins restaurée plus authentique de la Muraille et aussi une vue magnifique sur toute la section de la Grande Muraille de Chine de Mutianyu. Autre avantage ; cette partie est désertée par la plupart des touristes qui restent sur les sections plus plates  .

Au final, on aura bien crapahuté sur la Muraille pendant 5-6h. Il est 16h, il faut déjà penser au retour à Pékin. On refait donc le chemin à l’envers avec négociation du taxi, bus et le métro. Une dernière petite surprise nous attend en arrivant à Pékin. Lis notre article sur la parade militaire pour le découvrir ! En tout cas, nous avons passé une journée inoubliable sur la Grande Muraille de Chine ! À n’en pas douter un MUST de notre voyage qui ne fait que commencer !

Et toi, rêves-tu de découvrir la Grande Muraille de Chine ?

Muraille de Chine à Mutianyu

Notre vision de la Grande Muraille de Chine à Mutianyu
5 avec 2 votes

Tu as aimé cet article ? Encourage nous en le partageant sur tes réseaux sociaux !
2018-08-12T20:32:05+00:0019 Commentaires

19 Commentaires

  1. Pierre et Paule 6 novembre 2015 à 1 h 52 min - Répondre

    Nous on avait visité la section Badaling avec un groupe de touristes chinois avec en prime la visite d’un musée de cire sur la guerre….. 20 ans plus tard on se souvient encore de cette journée bizarre et inoubliable. Bonne route à vous deux….

    • Wonder-Trip 15 novembre 2015 à 7 h 03 min - Répondre

      Bonjour Pierre et Paule,

      Merci pour votre message, ça fait plaisir d’avoir votre retour sur ce que vous avez vécu. Cela devait être une toute autre histoire il y a 20 ans !

      A bientôt,
      Pierrick & Sandrine

  2. Lilian 6 novembre 2015 à 4 h 40 min - Répondre

    Hey les amis!!
    Quels chanceux vous êtes 🙂
    Les photos et le récit qui les accompagne sont magnifiques, alors je n’ose imaginer cette journée en vrai…
    La muraille de Chine est un must, telle que vous l’avez visitée – bravo vous avez fait les bons choix.
    Vous suivre sur votre site Internet nous fait voyager, alors un gros merci! On aimerait être avez vous, déjà on vous accompagne 😉
    Bisous a Yoshi de ma part, et profitez a fond pour nous tous

    • Wonder-Trip 15 novembre 2015 à 7 h 04 min - Répondre

      Salut Lilian,

      Merci pour ton message sur le site et tes compliments. C’est encourageant de voir que tu apprécies de nous accompagner dans nos aventures. Bonjour de Yoshi !

      A bientôt,
      Pierrick & Sandrine

  3. Zouad 19 septembre 2016 à 15 h 39 min - Répondre

    Bonjour, je compte faire une grande escale de 2 jours et demi à Pékin, j »ai entendu parlais d’un visa transit gratuit de 72h. Est -ce que ça signifie que je dois seulemnt rester à Pékin. J’aurais aimé visiter la muraille à Mutianyu sans autre visa. C’est possible? Ça m’embêté de payer un visa à 100€ alors que je ne reste que deux jours environs

    Merci de vos réponse ????

    • Pierrick & Sandrine 22 septembre 2016 à 12 h 14 min - Répondre

      Salut Zouad,

      Lors de notre voyage en Chine nous avons justement utilisé ce fameux visa de transit gratuit de 72h pour nous rendre à la muraille de Chine.Ce visa te donne le droit de te ballader dans la région de Pékin ce qui est suffisant pour faire une visite de la muraille à Mutianyu. Si tu as des questions par rapport à l’obtention de ce visa, nous avons fait un article sur le sujet: https://www.wonder-trip.com/comment-obtenir-un-visa-transit-72h-pour-la-chine/.

      On te souhaite de pouvoir voir cette merveille du monde.
      Bon voyage !

  4. ZOUAD 22 septembre 2016 à 16 h 00 min - Répondre

    Bonjour,

    Mille merci pour la réponse, j’en suis soulagée et toute excitée et un peu effrayée de faire cette petite visite seule sans parler un mot de chinois.
    Mais j’espere rencontrer du monde sur place
    Merci pour les articles, ca aide beaucoup

    On esperant que vous on ferait d’autre, pour des destination encore plus magiques 🙂

  5. ZOUAD 22 septembre 2016 à 16 h 15 min - Répondre

    Oups j’ai oublié une question importante,
    J’arrive a 2h du matin a l’aéroport de Pékin ,le guichet sera ouvert a cette heure-ci?

    • Pierrick & Sandrine 22 septembre 2016 à 19 h 09 min - Répondre

      Re-bonjour Zouad,
      Merci pour tes encouragements cela nous motive à continuer notre blog. Nous avons tellement de choses à raconter et un retard monstre alors on a encore de quoi te faire rêver 😉 : Indonésie, Australie, Nouvelle-Zélande, etc.
      La Chine n’est pas de tout repos à visiter, mais cela en vaut la peine. Avant de se rendre à la muraille de Chine on n’était pas hyper confiant non plus sur l’organisation, car nous avions peu de temps sur place et tout à organiser une fois à bon port. Mais au final cela s’est bien passé. Nous espérons de tout cœur qu’il en sera de même pour toi, car cela reste un lieu mythique à découvrir au moins une fois dans sa vie.
      À l’aéroport, nous étions arrivés autour de minuit, le guichet dédié était fermé, mais les agents d’immigration nous ont correctement orientés à un petit bureau à part pour faire la démarche. Le tout est de bien disposer de tous les éléments que l’on cite dans notre article (histoire de ne pas se faire de frayeur).
      Bon voyage et n’hésite pas à revenir sur notre site pour nous raconter comment cela s’est passé !
      Amicalement

  6. Zouad 22 septembre 2016 à 20 h 26 min - Répondre

    Merci encore de votre réponse. Rapide et très explicite.
    Je vous tiendrais informé de mon séjour. Mais moi aussi je dépasse les 72h de 30min.
    J’arrive à l’aeroport de Pékin à 2h du matin le 15 et repars le 18h à 2h30 du matin… il faut que je me renseigne au près d’une agence avant de prendre le billet je pense.

    Profitez à fond de votre aventure. Vous nous faites rêver ????????

  7. Thierry 11 mars 2017 à 16 h 12 min - Répondre

    Aujourd’hui mémé nous avons suivi ton conseil, parfait! Bus 616 express à 12 y par personne, puis taxi collectif à 5y aussi par personne, il existe et ne navette depuis ce arrêt son nom=H 23, mais rare et bondée, une fois sur le site on paye 40y pour l entrée et la visite libre de la Muraille, mais il y a en plus une navette au nous amène jusqu’à cette entrée, a 15y par personne. Effectivement il faut se méfier du bus initial où certains veulent te faire descendre bien avant le terminus et poursuivre en taxi, leur comparse! Au final et par personne il faut compter, aller retour depuis Pékin: 12+12+5+5+40+15, les 2 incertitudes sont au milieu inclus la capacité de négociation..La visite de La Muraille est un incontournable, une des 7 merveilles du monde…des photos d’un autre monde….Ceci étant, méfie toi de tous…..pour eux tu ressembles à des dollars…pickpockets en mode H24 7/7. Autre indication: le prix du métro dépend de la station où tu descends. Bon courage à toi!

    • Pierrick & Sandrine 13 mars 2017 à 13 h 51 min - Répondre

      Bonjour Thierry,

      Merci pour ton retour d’expérience.

  8. Sophie 20 juin 2017 à 23 h 25 min - Répondre

    Bonjour à vous !

    Merci pour les infos, mon amoureux et moi souhaitons aller en Chine en septembre (nous regardions Sinorama, mais bon… nous ne sommes pas trop voyage organisé). Bref, tous vos petits trucs nous redonnent de l’espoir. Êtes-vous aussi allés à la montagne Jaune ? Si oui, comment sont les transports intérieurs ?

    Un gros merci !

    Sophie et André

    • Pierrick & Sandrine 21 juin 2017 à 18 h 46 min - Répondre

      Bonjour Sophie,

      On est passé 3 jours en Chine, alors on est seulement resté près de Pékin et de la Grande muraille de Chine. On n’avait rien regardé avant d’être sur place et pourtant on a quand même réussi à y aller. Alors, en se donnant du temps sur place pour utiliser les transports locaux, cela doit être possible d’aller à la montagne jaune par soi-même. On connait d’autres voyageurs qui ont utilisé les trains pour se déplacer en Chine et pour qui tout s’est bien passé. Le plus difficile est en fait de trouver la bonne information.

      Bonne chance dans tes recherches et bon voyage !

      Sandrine

  9. John 27 juillet 2017 à 12 h 26 min - Répondre

    Bonjour!
    Tout d’abord merci pour ces infos utiles et récentes!! :))
    Une question svp : vous parlez de billet seul à 45 cny au lieu de 60 pour éviter une sorte de navette qui rapproche de la muraille si j’ai bien compris… mais quelle est la durée du trajet à pied équivalent au surplus du prix svp? Merci d’avance pour la réponse!
    A bientôt,
    John

    • Pierrick & Sandrine 28 juillet 2017 à 1 h 34 min - Répondre

      Salut John,

      On est content de voir que ces informations servent à d’autres voyageurs 🙂 !

      La navette permet de s’approcher du pied de la muraille (c’est-à-dire les escaliers) depuis les guichets de vente des tickets d’entrée. D’après Google, c’est long d’environ 2,5km. De mémoire, ce trajet représente environ 30-40 minutes de marche.

      Je suppose que l’on doit te souhaiter une bonne visite de la muraille de Chine 😉

      On espère à bientôt sur notre blog.

  10. Rokusan 31 janvier 2018 à 13 h 15 min - Répondre

    Bonjour à vous !

    Je fais une escale de 12h à Pékin et l’agence qui m’accompagne dans me propose soit le tronçon de Huanghuacheng soit Mutianyu. Que me conseillez vous ? Je cherche à ne pas être entouré de trop de touristes et découvrir le « plus beau » de la muraille de chine.
    J’y serais en pleins moins de mars 🙂

    Merci d’avance !

    • Pierrick & Sandrine 1 février 2018 à 23 h 53 min - Répondre

      Salut Rokusan,

      Je ne connais malheureusement pas la section de la muraille de Chine à Huanghuacheng, mais uniquement celle de Mutianyu. Lors de notre visite (mois août), la section de Mutianyu n’était pas très fréquenté. Nous avons aussi beaucoup aimé le contexte des murailles avec les collines recouvertes de végétation dans les environs. Pour Huanghuacheng, peut-être qu’une recherche sur google pourrait te donner une idée de l’endroit.

      Bon choix 🙂

  11. Lilia 14 avril 2018 à 2 h 33 min - Répondre

    Bonjour !
    Après avoir lu votre article vous m’avez vachement donné envie d’aller visiter cette merveille ! Vu que j’aurais une escale de 15h35m à Pekin j’aimerais me rendre à la muraille de chine soit la section de Mutianyu soit la section de Badaling (en fonction de la proximité vu que j’ai très peu de temps) pensez vous que ce soit possible ? Sachant que j’atteris à Pekin à 4h45 et que mon vol repart à 20h20 ?

    Merci d’avance pour votre réponse

Laisser un commentaire