Les formations multicolores de Ikh Gazryn Chuluu au rythme du soleil

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Ikh Gazryn Chuluu en Mongolie

Notre expédition en van russe touche bientôt à sa fin. Dans quelques jours, on doit être à Oulan-Bator, alors on parcoure petit à petit les milliers de kilomètres qui nous séparent de la capitale. Pour la première fois depuis 15 jours, on retrouve une route bitumée ! Le van russe nous semble d’un coup beaucoup plus confortables. Mais cela ne dure pas, car on doit de nouveau s’en éloigner pour rejoindre notre prochaine destination perdue au milieu des plaines désertiques : Ikh Gazryn Chuluu, des formations rocheuses qui révèlent toute leur beauté au coucher et lever du soleil.

Sans aucun doute un des lieux qui nous aura le plus étonnés lors de notre expédition. Qui s’attend à trouver des paysages dignes de l’Ouest américain en plein cœur de la Mongolie ? Ce sont des formations rocheuses créées par l’érosion dans une vallée désertique. Avec le temps, cela a donné naissance à un paysage martien constitué d’une multitude de collines multicolores. Les cheveux au vent, on admire ce magnifique paysage depuis le haut de falaises ocre. Un immense sentiment de liberté nous envahit à ce moment-là !

Il est toujours impressionnant de constater ce que la nature est capable de faire avec le temps. En plus, le lieu est sublimé par les rayons du soleil et la lumière de fin de journée.

Seulement, on est arrivé un peu tard pour profiter amplement des lieux. Alors, avec nos compagnons de voyage, on insiste pour que Sagui, notre chauffeur nous amène au lever du soleil le lendemain. Notre camp se situe à seulement quelques kilomètres de cette merveille, alors on finit par arriver à nos fins . On n’est pas déçu de notre entêtement, ça en vaut la peine non ?

Une fois le soleil levé, on revient au camp de yourtes. La journée se poursuit merveilleusement bien avec un spot terrible pour le petit-déjeuner. C’est dehors qu’on prend notre tasse de thé, avec une vue directe sur les chameaux qui nourrissent leurs petits. Un instant magique où l’un après l’autre, le petit appelle sa mère, qui se lève nonchalamment et vient s’apparier à son petit de la même couleur, tel un jeu des 7 familles grandeur nature .

Là-dessus, on reprend place dans le van russe pour poursuivre notre route (ou plutôt notre piste) et ainsi pouvoir explorer Baga Gazryn Chuluu en fin d’après-midi. Mais le trajet en lui-même, se révèle une nouvelle fois partie intégrante du voyage. Au milieu de nulle part, sans âme qui vive à des kilomètres à la ronde et depuis des heures de conduite, on croise la route d’un couple âgé de nomades. Leur camion est arrêté et ils sont debout à l’extérieur. On comprend très vite qu’ils se sont embourbés dans un lit de sable. Le camion est rempli à ras bord de tout un tas de matériel : le nécessaire de construction d’une yourte, des meubles, des bidons d’eau, etc. Il faudra la puissance du van relié au camion par une corde, ainsi que nos six paires de bras pour le désembourber. Au passage, on a avalé pas mal de dioxyde de carbone et de sable. Mais, on repart avec le sentiment d’avoir été utile et de partager un peu cette vie extraordinaire des derniers nomades de Mongolie !

Après cette rencontre fortuite, on continue à rouler plusieurs heures sur des chemins de terre poussiéreux et bosselés de Mongolie avant d’arriver à Baga Gazryn Chuluu. Une dernière visite encore pleine de surprise à suivre dans notre prochain article.

Les formations multicolores de Ikh Gazryn Chuluu au rythme du soleil
5 avec 1 vote

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Tu as aimé cet article ? Encourage nous en le partageant sur tes réseaux sociaux !
2017-05-10T18:45:41+00:003 mars 2016|Mongolie|0 Commentaire

Laisser un commentaire