Cuisine indonésienne : les spécialités culinaires

Cuisine indonésienne - Les spécialités culinaires

Je me suis toujours intéressée aux différentes cultures à travers la cuisine. Alors, séjourner en Indonésie était l’occasion rêvée de découvrir de nouvelles saveurs. Pas forcément autant porté sur la chose, Pierrick s’est lui aussi laissé prendre au jeu et a pris plaisir à goûter les desserts indonésiens. Qu’est ce que vous voulez, on ne se refait pas !

Pour voyager de manière la plus éco-responsable possible, on a essayé d’éviter au maximum les restaurants touristiques. On a plutôt arpenté les rues en recherche de lieux plus authentiques comme des warungs ou des stands de rue. Cela a été l’occasion de faire de belles rencontres et de mettre en émoi nos papilles ! On te partage ici nos découvertes des spécialités culinaires indonésiennes.

– Plats indonésiens –

Cuisine indonésienne - Plat - Nasi goreng

Nasi Goreng / Riz frit

Riz frit dans l’huile accompagné de sauce soja sucrée (kecap manis). À de rares occasions, il y avait de la sauce à la tomate. Sinon, c’est toujours accompagné de légumes émincés et d’un œuf en omelette. Il est possible de rajouter en supplément du poulet et parfois des crevettes. Au final, il n’y en a pas un pareil et l’accompagnement dépendra des goûts et des envies de chacun. C’est un des plats de base de la cuisine indonésienne, alors on devait bien en manger un par jour !

Cuisine indonésienne - Plat - Kupat Tahu

Kupat tahu

Ketupat (boulettes de riz cuites dans des feuilles de palme), accompagnées de légumes (haricots mungo), de tofu frit et d’une sauce aux arachides. C’est un plat de Java, que je recommande. L’ensemble s’accommode bien et c’est un plat nourrissant.

Cuisine indonésienne - Plat - Mie ayam

Mie Ayam

Nouilles épaisses à la sauce soja accompagnée de poulet et de légumes comme du chou ou des champignons. Parfois, il y a même des échalotes frites. C’est la touche finale que j’adore.

Cuisine indonésienne - Plat - Opor ayam

Opor Ayam

C’est le nom compliqué pour parler du poulet au curry indonésien au lait de coco. Ce poulet au curry a un goût de citronnelle qui lui est propre. Il faut savoir que ce n’est absolument pas quelque chose qu’on a trouvé dans les warungs. On le voit seulement au menu dans les zones touristiques.

Cuisine indonésienne - Plat - Soto ayam

Soto Ayam

Soupe de poulet épicée et colorée en jaune grâce au curcuma. Elle est accompagnée d’œufs durs et de quelques légumes. Un plat que j’ai trouvé correct, mais sans plus car sa base reste le poulet.

Cuisine indonésienne - Plat - Gado gado

Gago-Gado

Légumes (pousses de haricots mungo, haricots, chou), œuf durs et tofu avec une sauce aux cacahuètes (saté). Parfois même du tempeh (soja fermenté). Souvent, c’est accompagné de pommes de terre et de kerupuk (chips à la crevette), mais il n’y a jamais de riz. C’est LA spécialité indonésienne ! Cela permet de changer des classiques Mie Goreng ou Nasi Goreng, mais j’ai trouvé que la sauce pouvait vite se révéler écœurante. De plus, les petites quantités de féculents, quand il y en a, font que ce plat coupe tout juste la faim.

Cuisine indonésienne - Plat - Rawon

Rawon

Soupe de bœuf, dont le bouillon est composé de keluak (jus du noyau d’une plante nommée « Pangium edule »), de citronnelle et d’épices. Elle est accompagnée de haricots mungo, d’œufs durs et avec du riz en accompagnement. C’est un plat de fêtes, alors on le trouve rarement dans les warungs. Le goût du bouillon est plus subtile que dans d’autres plats. Si tu en as l’occasion, c’est une belle découverte.

Cuisine indonésienne - Plat - Mie goreng

Mie Goreng / Nouilles frites

Nouilles chinoises frites dans l’huile accompagnées de sauce soja, d’oignons, de légumes émincés et d’un œuf en omelette. C’est le même principe que le Nasi Goreng sauf que le riz est remplacé par des nouilles. Tu peux également rajouter du poulet (et parfois des crevettes) en supplément. Ce plat faisait aussi partie de notre alimentation quotidienne !

Cuisine indonésienne - Plat - Nasi campur

Nasi Campur

Plat de riz accompagné au choix par des légumes, tofu et/ou viandes en petites portions. On trouve souvent des haricots, des cacahuètes caramélisées, du tempeh (soja fermenté), des gousses de soja, des œufs frits, du poulet, etc. Le riz est parfois cuit à la vapeur dans des feuilles de bambou et les légumes sont souvent pimentés.

Cuisine indonésienne - Plat - Satay ayam

Satay Ayam

Brochettes de poulet au barbecue, souvent accompagnées d’une sauce saté (la sauce aux cacahuètes). Un vrai délice ! On a trouvé ce plat dans la rue seulement en fin de journée ou en soirée.

Cuisine indonésienne - Plat - Patte de poulet

Patte de poulet

Son nom est assez évocateur je pense. C’est chez notre hôte de coushsurfing à Jakarta qu’on l’a testé. Honnêtement, le goût et la texture s’apparente à n’importe quel aliment frit (comme les cuisses de grenouille), mais il n’y a pas grand chose à manger !

Cuisine indonésienne - Plat - Bakso

Bakso

Soupe de boulettes de viande épicée avec des accompagnements en très petite quantité (légumes et/ou vermicelles). Cela s’achète dans les stands de rue, qui se déplacent souvent sur deux roues. C’est vraiment très populaire en Indonésie. Mais, ce n’est pas notre plat préféré comme son ingrédient principal est fait de boulettes de viande recomposées.

– Boissons locales –

Cuisine indonésienne - Spécialité locale - Boisson - Jus de fruits

Jus de fruits frais

Les jus de fruits frais à base de bananes ou d’ananas se trouvent partout en Indonésie et sont généralement bon marché. C’est un vrai régal. On trouve aussi parfois du jus de pastèque, très désaltérant. Le double avantage de ces jus de fruits frais, c’est que cela ne génère pas de déchets contrairement aux boissons en canette ou bouteilles en plastique.

Cuisine indonésienne - Spécialité locale - Boisson - Soda gembira

Soda Gembira

C’est un milkshake à la fraise avec du soda. Franchement, je ne recommande pas. Le mélange est particulier et surtout c’est très sucré.

Cuisine indonésienne - Spécialité locale - Boisson - Temul awak

Jamu Temulawak

Boisson locale à base d’une racine, le Temu lawak, une espèce de curcuma. Un arôme de gingembre et du sucre sont ajoutés. Du coup, c’est surtout le gingembre qui ressort en bouche.

Cuisine indonésienne - Spécialité locale - Boisson - Café

Kopi / Teh

Kopi, c’est le mot pour désigner le café. L’Indonésie est connue pour ces plantations de café, et notamment pour son café luxueux : le Kopi Luwak. Il est issu des excréments d’un animal, le luwak ou civette. On ne pourra pas te dire si cela en vaut le prix, car on ne l’a pas goûté (trop cher). On s’est contenté du thé, accessible partout et bon marché. Le thé noir au jasmin est d’ailleurs une belle découverte faite en Indonésie.

Cuisine indonésienne - Spécialité locale - Boisson - Es jeruk

Es jeruk

C’est tout simplement de l’eau mélangée avec du jus d’oranges fraîchement pressées et du sucre. Simple, mais bon et rafraichissant !

Cuisine indonésienne - Spécialité locale - Boisson - Arak

Arak

Boisson alcoolisée à base d’ingrédients fermentés tels que du riz, de la noix de coco ou de riz. C’est le rhum de l’Indonésie ! On pense que c’est ce que des Balinais nous ont fait goûté lors d’une veillée de cérémonie et d’une soirée. Ce n’est pas très fort comme alcool, alors ça se boit assez facilement.

– Desserts –

Cuisine indonésie - Dessert - Martabak manis

Martabak Manis

Pancake très épais replié et fourré de chocolat, cacahuètes, bananes, etc. « Manis », c’est pour parler de sa version sucrée, car il existe aussi une version salée avec du fromage. On a préféré sa version sucrée qui est l’un de nos desserts indonésiens favoris ! Cela à l’avantage en plus d’être un dessert qu’on peut refaire dans notre van!

Cuisine indonésie - Dessert - Gateau à la banane

Cake à la banane

Sur Bali, on est tombé quelque fois sur des cakes à la bananes. Delicious ! Mais honnêtement, je ne pense pas que cela soit indonésien, mais plutôt un dérivé de la culture occidentale. Tout simplement, parce que dans les warungs, il n’y a jamais de four !

Cuisine indonésie - Dessert - Laklak

Laklak

Mini pancakes au pandan et au sirop de palme. Le goût est doux, proche de la vanille ou de l’amande. La pâte est appelée Serabi, elle est faite avec du lait de coco et de la farine de riz, ce qui lui donne un aspect gluant. On adore, à tel point qu’on en a déjà refait plusieurs fois en France !

Cuisine indonésie - Dessert - Roti Maryam

Roti Maryam

Pâtisserie feuilletée indescriptible … On a mangé sa version accompagnée de chocolat ou de miel. Et c’était une tuerie ! On en a trouvé seulement une fois, alors on se demande si ce n’est pas une recette qui a été importée d’un autre pays dans les dernières décennies.

Cuisine indonésie - Dessert - Jaffle

Roti bakar / Jaffle

C’est comme une gaufre, m’a-t-on dit ! Et bien j’ai été déçu… C’est seulement du pain de mie grillé avec du chocolat, de la banane ou n’importe quel ingrédient de son choix. Là aussi, le fromage râpé est souvent proposé en accompagnement.

Cuisine indonésie - Dessert - Pancake

Pancake

Ce n’est clairement pas une spécialité locale, mais les pancakes à la banane et à l’ananas, c’est tellement bon ! On en trouve souvent au petit-déjeuner dans les homestays et les zones touristiques. C’est clairement quelque chose d’adapter pour satisfaire les touristes. On ne s’est pas privé pour autant.

Cuisine indonésie - Dessert - Pisang goreng

Pisang Goreng

Bananes frites dans l’huile pouvant être saupoudrées de chocolat, voire de fromage pour se conformer aux habitudes locales ;-). Et oui, attention, il n’est pas rare que du fromage râpé soit joint au chocolat… Le crime ! Comme tu peux le deviner, c’est un dessert qui est bon autant au goût qu’à la santé… ben oui, il y a des fruits.

– Quelques idées des prix –

Il faut savoir que les prix varient fortement en fonction du lieu, notamment s’il est touristique ou non. Mais pas seulement. Dans un même quartier, un plat identique te coûtera moins cher si tu l’achètes sur un stand plutôt que si tu es servi à table. Si tu rajoutes en accompagnement de la viande, cela a aussi souvent tendance à faire grimper un peu la note. Dans tous les cas, c’est les plats typiques indonésiens qui reviennent le moins cher. Les boissons sont souvent aussi chères qu’un plat de base.

  • Mie Goreng / Nouilles frites (sans viande) : 10000-20000 roupies
  • Nasi goreng / Rif frit (sans viande) : 10000 / 20000 roupies
  • Nasi Campur : Minimum 15000 roupies
  • Sate Ayam : Minimum 10000 roupies
  • Poulet au curry : 25000 roupies
  • Laklak (lot de 6 mini crêpes au pandan) : Minimum 5000 roupies
  • Banane frite : Minimum 4000 roupies
  • Jus de fruits : 10000-15000 roupies

Note : Il faut savoir que les portions indonésiennes sont souvent petites. Il n’est donc pas rare de devoir commander plusieurs plats pour satisfaire son appétit.

– Mini lexique –

Voici quelques mots de vocabulaire indonésien pour mieux comprendre les menus et être sûr de commander la bonne chose :

  • Ayam : poulet
  • Kajang : cacahouète
  • Kaju : fromage
  • Kopi : café
  • Goreng : frit
  • Jeruk : orange
  • Manis : sucré
  • Mie : nouilles
  • Nasi : riz
  • Pisang : banane

Les plats principaux de la cuisine indonésienne ne sont sans doute pas les plus variés au monde. Mais, cela ne nous a pas tellement gêné en variant les plaisirs avec des accompagnements différents et les desserts ou les jus de fruits frais. Après 10 mois de voyage dans des pays au niveau de vie élevé, on a aussi apprécié de découvrir de vraies nouveautés culinaires. Et ne pas avoir besoin de cuisiner soi-même est un vrai luxe auquel on prend vite goût  ! En plus, quand on peut lier ces petits plaisirs simples de la vie à une démarche de voyageur plus éco-responsable, pourquoi s’en priver ?!

Et toi aimes-tu découvrir de nouvelles saveurs en voyage ? Quel est ton plat indonésien préféré ?

Cuisine indonésienne : les spécialités culinaires
5 avec 2 votes

Tu as aimé cet article ? Encourage nous en le partageant sur tes réseaux sociaux !
2018-08-11T23:22:22+00:004 Commentaires

4 Commentaires

  1. Nanou 8 septembre 2018 à 5 h 54 min - Répondre

    Beau voyage culinaire
    Merci de nous le faire partager
    Bravo pour tout le travail que cela doit représenter
    Bisous à vous 2
    Nanou

    • Pierrick & Sandrine 1 octobre 2018 à 1 h 01 min - Répondre

      On a mis du temps à te répondre, mais on tenait à te remercier Nanou pour tes encouragements.
      Au plaisir,
      Pierrick et Sandrine

  2. Jean luc Chavallard 10 septembre 2018 à 20 h 44 min - Répondre

    Sympa les recettes, pas encore essayé mais ça donne envie

    • Pierrick & Sandrine 1 octobre 2018 à 1 h 08 min - Répondre

      Tu n’en a pas cuisiné, mais tu en as déjà goûté :-). Enfin, c’était des variantes cuisinées à ma sauce : le nasi goreng (avec des cacahuètes concassées) et les laklak (les mini crêpes au pandan et sirop de palme) ;-).
      Sandrine

Laisser un commentaire