Baignade dans les Bitter Springs à Mataranka

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Après plus de 10 jours dans l’outback et sa chaleur écrasante à avaler de la poussière et voir des rochers, on a une furieuse envie d’autre chose. Cela tombe bien, car sur notre route se trouve les sources Bitter Springs à Mataranka. Ces sources en plein milieu du désert sont inespérées et nous apparaissent comme un véritable cadeau de la nature. En effet, en 10 jours, on a seulement pu prendre une douche et faire quelques lavages à la bouteille d’eau pour se rafraîchir. Les seules rivières qu’on a croisées étant infestées de crocodiles. On décide donc de visiter le parc national de Elsey à l’aube pour bénéficier de la tranquillité des lieux. En chemin, on observe sur le bord de la route ces cathédrales de terre faites par les termites !

À notre arrivée, il y a seulement une famille dans un coin de la rivière. Le reste du parc est désert et calme. Alors, il suffit d’aller un peu plus loin pour se trouver un petit coin rien qu’à nous. C’est parfait. L’endroit est tout simplement incroyable et magique ! La rivière est d’un bleu turquoise transparent et entourée d’une végétation luxuriante au milieu du son des oiseaux. C’est une véritable oasis en plein désert offert par la nature.

Inutile de se faire prier pour plonger dans cette piscine naturelle. Cela fait un bien fou au corps et au moral.

Notre avis

Bitter springs est une véritable oasis en plein coeur du désert australien. Pouvoir se baigner dans cette rivière à l’eau transparente, entouré d’une végétation luxuriante et bercé par le son de la faune environnante est une expérience géniale ! D’autant que ce petit paradis est gratuit alors pourquoi s’en priver !

Expérience :   
Donne ton avis sur cet article !
Baignade dans les Bitter Springs à Mataranka
5 avec 1 vote

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Tu as aimé cet article ? Encourage nous en le partageant à tes amis sur tes réseaux sociaux !
2017-08-31T20:10:13+00:00 8 décembre 2016|

Laisser un commentaire