Bali Art Festival : condensé de la culture indonésienne

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Quand tu penses à l’Indonésie, je ne sais pas quelles images te viennent en tête. Nous, on pensait : plages paradisiaques, volcans, rizières, sans oublier musique et danses balinaises ! Aujourd’hui, c’est ces derniers points qui nous intéressent. On t’emmène découvrir le Bali Art Festival à Denpasar.

Ce festival a lieu chaque année de la mi-juin à la mi-juillet dans le parc de l’institut des arts d’Indonésie à Denpasar. Il permet de découvrir des musiques, des danses et des pièces de théâtre venues de toutes les îles d’Indonésie. Et tout cela gratuitement sauf pour certaines représentations qui ont lieu à l’intérieur des bâtiments.

La culture indonésienne est sans conteste l’une des plus vivantes du monde. La danse, la musique et le théâtre tiennent une place particulière dans le cœur des Balinais et constituent une partie intégrante de leur identité. Le Bali Art Festival offre donc l’occasion unique de s’imprégner de la richesse de cette culture au milieu des Balinais. Authenticité garantie !

Bali Art Festival

Orchestre « Gamelan »

À notre arrivée, c’est direct le dépaysement. On se retrouve au milieu d’une foule de locaux animée par une ferveur populaire. Le premier spectacle auquel on a la chance d’assister est un orchestre balinais appelé « Gamelan« . Cette musique traditionnelle est parfois appelée « Gong » à Bali. Les musiciens vêtus de costumes colorés et les yeux maquillés de noirs s’installent devant leur instrument : xylophones, gongs, tambours, etc. Leur apparence en impose déjà pas mal ! Lorsque les premiers instruments s’animent et que l’orchestre prend doucement vie, le silence se fait dans la foule. Arrive alors à nos oreilles cette musique si caractéristique de l’Indonésie.

Bali Art Festival - Gamelan

L’expression du visage des musiciens ne laisse rien transparaître et pourtant un flot d’émotions ressort de leur performance. Cela passe par leur regard et leurs attitudes. Difficile de retranscrire cela avec des mots. Au fur et à mesure de la musique, l’émotion monte en moi. Cela fait resurgir de vieux souvenirs. Je connais ces musiques depuis l’époque de mon baccalauréat. Les musiques de Bali et Java étaient alors au programme de l’option musique. J’étais loin de m’imaginer qu’un jour je me tiendrais en chair et en os devant un orchestre dans son pays d’origine !

Danse envoûtante « Legong »

Le rythme répétitif de la musique est déjà envoûtant. Mais, lorsque les danseuses et danseurs s’ajoutent, cela devient magique. Cette danse appelée « Legong » est bien différente de ce qu’on a l’habitude de voir dans nos sociétés occidentales. Les danseuses représentent des divinités dans des costumes colorés et dorés agrémentés d’une coiffe. L’émotion transmise est alors quasiment hypnotique. La danse mobilise tout le corps de la tête au pied avec des jeux de regards et des mouvements au niveau des doigts. Le tout peut sembler saccadé et désordonné alors que c’est tout l’inverse dans la réalité. Cela demande sans doute un contrôle et une concentration sans faille.

La transe

On se laisse facilement emporter par le rythme frénétique de la musique et de la danse. D’ailleurs, on n’est pas les seuls, car certains locaux se joignent à la danse. Cela semble tellement fort pour eux, que la plupart s’évanouissent à la fin en sortant de la scène. Comme si la musique les mettait en transe. Ils sont rattrapés à chaque fois par d’autres personnes pour ne pas s’effondrer au sol. Le dernier danseur finit la danse de la même manière accompagnée de spasmes. C’est super impressionnant !

Topeng : danse théâtrale masquée

Après un petit entracte qui nous a permis de visiter le parc et de découvrir certaines spécialités culinaires, on retourne observer la prochaine représentation. C’est une danse théâtrale appelée Topeng. Dans ce type de représentation, les acteurs portent des masques et dans notre cas, ce ne sont que des hommes. Je ne sais pas si c’est une tradition pour ce type de spectacle.

Bali Art Festival - Topeng

Le show démarre avec la musique de l’orchestre du gamelan accompagné d’une flûte. Puis, le rideau en fond de scène se met à bouger pour dévoiler progressivement les différents membres d’un premier personnage. Plusieurs personnages font ainsi leur apparition, avant de se mettre à discuter comme dans une pièce de théâtre.

Le problème c’est que c’est en indonésien, alors on ne comprend pas grand-chose, pour ne pas dire rien du tout! C’est plus l’intonation de la voix et le jeu des acteurs qui nous transmettent quelque chose. Dans ces conditions, on trouve la durée du spectacle un peu longue (1h). Heureusement, notre voisin nous tape la causette et nous donne quelques infos. Apparemment, c’est l’histoire du royaume du sultan d’Indonésie qui est mis en scène. C’est un grand classique du théâtre indonésien.

Danses de Kalimantan

Pour la dernière performance à laquelle on assiste, les artistes viennent de l’île de Kalimantan. Au départ, cela ressemble plus à un défilé de mode ou de robes de princesse.

Avant que les danseurs enfilent de magnifiques costumes en plumes. Le style est différent, ce sont plus des danses de guerriers et parfois un mélange entre danses traditionnelles et modernes. C’est surprenant et original !

Tout ça se termine par une série de photos. Sauf que là, ce sont autant les danseurs qui veulent des photos avec nous que l’inverse ! Eh oui, on est presque les seuls avec une peau blanche dans ce festival local!

Comment dire ? Waouh ! Quelle expérience inoubliable de pouvoir admirer toutes ces performances ! Chaque représentation est différente et apporte une facette différente de la culture balinaise. C’est encore plus agréable de pouvoir profiter de cela dans un contexte aussi authentique et entouré de Balinais. C’est non seulement propice aux rencontres. Mais surtout, c’est impressionnant de voir les habitants vibrer au son du gamelan et se fondre dans la chorégraphie des danseurs jusqu’à l’état de transe. Pour conclure, un seul mot d’ordre, si tu voyages à Bali à la bonne période, fonce au Bali Art Festival! C’est le dépaysement garanti!

Oui, « Bali EST culture »! Et elle est bien vivante!

Expérience :   
Bali Art Festival : condensé de la culture indonésienne
5 avec 1 vote

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Tu as aimé cet article ? Encourage nous en le partageant sur tes réseaux sociaux !
2018-06-16T02:00:54+00:00 16 juin 2018|Indonésie, Rencontrer|0 Commentaire

Laisser un commentaire