Les 10 meilleures choses à faire à Oulan-Bator

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Oulan-Bator (ou Ulaanbaatar), capitale de la Mongolie, est le lieu d’arrivée de la plupart des touristes dans le pays. C’est quasiment un passage obligé, car c’est là que les vols internationaux et le Transmongolien arrivent. C’est aussi le lieu de départ de la plupart des expéditions, car le réseau de transports est organisé en étoile autour d’Oulan-Bator. Alors, autant en profiter pour découvrir cette ville en plein développement ! Les principaux points d’intérêts d’Oulan-Bator sont concentrés dans le centre-ville et sont donc accessibles à pied. Compter 3 à 4 jours pour en faire le tour. Sans plus attendre, voici notre liste des 10 meilleures choses à faire à Oulan-Bator.

TOP nº1 : La place Chinggis Khaan et la Maison du Parlement

Activité gratuite.

Chinggis Khaan square

La place Chinggis Khaan est un lieu de détente et de loisir pour les Mongoles. C’est un endroit idéal pour observer la vie des citadins. Les adultes s’y retrouvent pour discuter pendant que les enfants conduisent des mini-voitures, font du roller et du vélo loués sur place. Au centre de la place trône une statue de Sükhbaatar sur son cheval. Sükhbaatar est la personne ayant déclaré l’indépendance finale de la Mongolie par rapport à la Chine en 1921.

Au nord de la place se trouve la Maison du Parlement. C’est l’endroit où siège le gouvernement national mongol. Deux statues de soldats mongoles gardent l’entrée du bâtiment avec en haut des escaliers une statue imposante de Chinggis Khaan.

InfoLe parlement est ouvert au public gratuitement le week-end. Cela donne accès à un musée qui retrace l’histoire de l’empire mongole, notamment au niveau politique. Par contre, les explications sont uniquement en Mongole, ce qui limite la compréhension.

TOP nº2 : Le monastère Gandan Khiid

Prix : 3500 tugriks par personne (adulte).

Ce monastère bouddhiste est un des plus importants de la Mongolie. Il est entouré d’une enceinte, par laquelle on entre par des portes aux devantures colorées. À l’intérieur, le monastère se compose d’un temple principal dans lequel est érigé un grand Bouddha doré et autour plusieurs petits temples. En venant tôt le matin, tu auras la chance d’assister aux cérémonies des moines et aux allers-retours des croyants venant déposer de l’encens, prier et demander aux moines de chanter des prières spécifiques pour leur proche.

TOP nº3 : Le marché Naran Tuul (également appelé « Black market »)

Activité gratuite sauf tes achats bien sûr.

C’est le plus grand marché d’Oulan-Bator. On y trouve des vêtements et accessoires (d’ailleurs, on n’y voit pas mal de contrefaçons de grandes marques). C’est un des meilleurs endroits pour dénicher des vêtements mongols traditionnels pas chers. C’est aussi un vrai bric-à-brac où trouver tout le nécessaire du parfait nomade : du tissu, des pièces détachées pour construire sa yourte, des outils, des meubles, des vélos, des jeux, de la nourriture en gros, des accessoires de cuisine ou tout ce qu’il faut pour monter à cheval, etc.

TOP nº4 : Goûter à la cuisine locale

Prix : variable en fonction du restaurant.

Oulan-Bator offre un grand choix de restaurants pour profiter de la cuisine mongole : de la restauration rapide (version du McDonald’s local) au restaurant plus chic.

Il est également facile de profiter de la cuisine coréenne en raison d’une communauté importante provenant de ces pays. À vos papilles !

TOP nº5 : Le Palais d’hiver

Winter Palace - Oulan-bator

Prix : 5000 tugriks par personne (adulte).

Le Palais d’hiver est l’endroit où Jebtzun Damba Hutagt (appelé Bogd Khan), 8e Bouddha vivant de Mongolie et dernier roi, aurait vécu pendant 20 ans. Le palais se compose de six temples à l’architecture traditionnelle qui valent le coup d’œil. Donc même si tu es à Oulan-Bator un jour de fermeture, cela vaut le détour pour observer de l’extérieur les bâtiments.

TOP nº6 : Zaisan Mémorial

Activité gratuite.

Ce mémorial, construit par les Russes, commémore les soldats et héros des guerres passées. Il se situe sur une colline offrant une vue sur la ville et ses alentours. Au pied de la colline, il est également possible de voir un tank commémorant la Seconde Guerre mondiale.

TOP nº7 : Le parc Bouddha

Activité gratuite.

Aux alentours du Zaisan Mémorial, il est possible de voir un Bouddha doré de 18 mètres. Dans son socle se trouve un temple où il est possible d’observer les gens venir prier ou se confier à un moine. Authenticité garantie.

TOP nº8 : Le musée du temple Choijin Lama

Prix : 5000 tugriks par personne (adulte).

C’était un monastère au début du 20e siècle, reconverti en musée depuis 1942. Ce n’est plus un lieu actif de culte. Sa localisation offre un contraste intéressant entre modernité et tradition, car il se trouve au milieu des immeubles modernes d’Oulan-Bator. Même si tu ne peux pas payer l’entrée, l’endroit vaut le coup d’œil.

Choijing lama temple à oulan-bator

TOP nº9 : Le Musée national de la Mongolie

Prix : 5000 tugriks par personne (adulte).

Ce musée retrace toute l’histoire de l’empire mongole par l’intermédiaire de sites archéologiques, de pétroglyphes, de costumes, de bijoux et d’armures traditionnelles. C’est un passage obligé pour ceux qui veulent en savoir plus sur l’histoire de la Mongolie.

TOP nº10 : L’Académie Nationale de Théâtre ou l’Ensemble de danse et chant national mongol

Prix : Compter entre 15 000 et 30 000 tugriks pour le premier et 7000 tugriks pour le deuxième.

Pour les amateurs de danses et de musiques traditionnelles, il est possible d’assister à des spectacles dans l’un de ces deux endroits en fonction de la programmation.

Ces 10 meilleures choses à faire à Oulan-Bator sont une bonne entrée en matière avant de partir à la découverte du reste de la Mongolie.

Donne ton avis sur cet article !
Les 10 meilleures choses à faire à Oulan-Bator
5 avec 2 votes

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Tu as aimé cet article ? Encourage nous en le partageant à tes amis sur tes réseaux sociaux !
2017-08-31T14:03:29+00:00 7 décembre 2015|

Laisser un commentaire