La randonnée de Pigeon House Mountain au milieu du bush australien

Randonnée du Pigeon House Mountain dans le parc national de Morton

Suite aux conseils de Brendan, notre hôte en Couchsurfing, on a décidé de partir explorer le parc national de Morton et plus particulièrement la randonnée de Pigeon house mountain. Il nous a venté la vue à 360 degrés au sommet qui vaudrait bien les touristiques Blue Mountains. Pour la petite histoire, la Pigeon house mountain est une montagne située au fin fond du parc national de Morton dans le New South Wales en Australie. Elle culmine à 720 m alors pour un pays aussi plat que l’Australie, on ne voulait pas rater ça !

Accès à la Pigeon House Mountain

Randonnée du Pigeon House Mountain dans le parc national de Morton

Panneau au départ de la randonnée

Pour atteindre le point de départ de la randonnée, il faut quitter l’autoroute au sud d’Ulladulla. Ensuite, on s’enfonce dans les terres sur une piste accidentée et sableuse de 26 km. Avec notre 4×4, la piste est roulante même si les 26 km semblent interminables, car la vitesse de croisière reste faible. En effet, la piste est assez étroite, il faut donc rester vigilant en cas de véhicule en sens inverse. La piste est au milieu du « Bush australien » et se termine à un parking au pied du départ de la randonnée. À cette heure matinale, les lieux sont encore déserts. On ne sera donc pas dérangé pour profiter des lieux. La durée annoncée de la randonnée est de 3 – 4 h aller-retour.

Le bush australien

On découvre pour la première fois le fameux « Bush australien ». C’est le nom local donné aux forêts qui recouvrent le sol sableux de ce coin de l’Australie.Randonnée du Pigeon House Mountain dans le parc national de Morton C’est une sorte de ceinture végétale qui borde les côtes australiennes avant la campagne (dixit « outback« ) désertique. La pluie est en effet plus abondante ici que dans le reste de l’Australie. Ce qui permet à cette flore et faune de se développer.

Malheureusement, celle-ci est désormais en danger de disparition en raison de l’expansion de l’agriculture, d’espèces invasives, du développement urbain ou l’apparition de certaines maladies. La forêt abrite de nombreuses espèces animales et végétales endémiques. C’est pourquoi la zone a été protégée par un parc national. Pour ne pas contribuer par notre seule présence à l’extinction de cette forêt essentielle à l’équilibre écologique précaire de la région, certaines actions simples sont à respecter : ne pas ramasser de végétaux et rester sur les sentiers balisés pour ne pas disperser les éventuelles maladies.

Ascension de la Pigeon House Mountain

L’ascension commence donc au milieu de cette forêt dominée par les majestueux eucalyptus. On se fait une petite frayeur au passage d’un serpent sans doute autant effrayé que nous. Au bout de 30 minutes, l’ascension devient plus pentue. Puis au bout d’une petite heure, on commence à émerger au-dessus de la forêt et à atteindre les rochers du sommet de la montagne. À partir de cet endroit, il ne faut pas avoir peur des hauteurs. Car la suite consiste à monter à la verticale de nombreux escaliers en métal. Cela apporte une certaine variété à la randonnée.

Le canyon recouvert d’eucalyptus

Au bout de 1h30 de marche environ, on atteints le sommet. La vue est tout simplement spectaculaire et vaut bien l’effort de la montée. On a la chance d’avoir une météo dégagée qui nous offre une vue à 360 degrés. D’un côté, nous apercevons l’océan et de l’autre un plateau parcouru de canyons, le tout recouvert par une épaisse couverture verte majoritairement faite d’eucalyptus. Ce paysage nous renvoie immanquablement devant les paysages de l’Ouest américain.

Randonnée du Pigeon House Mountain dans le parc national de Morton

Le canyon a été façonné pendant des millions d’années par l’érosion de la rivière Clyde et de la pluie. On semble alors bien peu de choses face à l’immensité de la nature et à l’échelle de temps qu’on a devant les yeux. Mais, chose amusante, se retrouver sur le point culminant de plusieurs centaines de kilomètres procure le sentiment d’avoir le reste du monde sous ses pieds.

Assis sur ce rocher, l’esprit en vient forcément à vagabonder et à réfléchir au sens de sa vie. Le côté éphémère de notre passage dans ce monde. Notre responsabilité de prendre soin du monde qui nous a permis d’exister pour permettre aux générations futures d’en profiter.

Randonnée du Pigeon House Mountain dans le parc national de Morton

Par ailleurs, il y a un phénomène étrange à observer. En effet, en regardant de plus près, on constate que l’horizon est voilé de bleu. Après recherche, ce phénomène provient du mécanisme de photosynthèse de l’eucalyptus qui libère un gaz donnant cette couleur bleue à l’horizon.

Randonnée du Pigeon House Mountain dans le parc national de Morton

Fin de la randonnée

C’est très venteux ce jour-là, alors on décide de redescendre manger au parking. La descente se fait rapidement et n’est pas trop dure pour les genoux. On est de retour au parking en début d’après-midi et on profite des tables de pique-nique pour casser la croûte. Il ne nous reste plus qu’à faire la route en sens inverse pour revenir à Mollymook et profiter d’un joli coucher de soleil sur un bras de rivière.

Notre avis

Le parc national de Morton et la randonnée de Pigeon house moutain offre des paysages similaires aux plus célèbres Blue mountains mais sans la foule. Au sommet, le panorama à 360º sur les canyons recouverts par la forêt d’eucalyptus vaut le détour ! D’autant qu’on peut apprécier les lieux dans le seul bruit du vent et de la nature.

Expérience :   
La randonnée de Pigeon House Mountain au milieu du bush australien
5 avec 1 vote

Tu as aimé cet article ? Encourage nous en le partageant sur tes réseaux sociaux !

Laisser un commentaire