National Pass : randonnée au coeur des Blue Mountains

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Randonnée de National Pass dans les Blue Mountains

Le parc national Blue Mountains situé à moins de deux heures de route de Sydney, est parfait pour une escapade de 1 ou 2 jours. Ce parc est connu pour sa forêt d’eucalyptus qui donne un ton bleuté à la brume qui surplombe les montagnes. On arrive à la fin de notre road-trip en Australie, alors on a une seule journée à consacrer à ce parc. Notre sélection se porte sur quelques panoramas et une randonnée. On n’attend pas grand-chose de ce parc car réputé très touristique, mais comme souvent rien ne vaut de se faire son propre avis et mettre de côté ses préjugés.

Le point de vue de Pulpit Rock

Durée : 30-45 min
Distance : 1 km aller-retour
Difficulté : Facile à Intermédiaire pour la fin

Comme on arrive par l’est des blue mountains, on commence par le point de vue de Pulpit Rock près de la ville de Blackheath. Seulement la météo n’est pas de notre côté ce matin, le brouillard est particulièrement épais. On profite donc d’une petite éclaircie pour prendre le sentier s’enfonçant dans la forêt, puis des escaliers escarpés avant d’arriver au point de vue perché en haut de la falaise. On est seul à cette heure matinale. Entre deux nuages épais, on entraperçois les montagnes. Le brouillard donne un côté mystique à ce panorama, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

On est en train d’admirer le paysage lorsque notre solitude est brisée par les « oh ! » et « ouah ! » d’un groupe de touristes asiatiques qui s’approchent. Ce qui est plutôt drôle, car j’avais vu dans un guide que c’était la réaction des Asiatiques devant les Blue Mountains. Le brouillard est de plus en plus envahissant. Comme les nuages ne semblent pas décidés à partir, on part de l’autre côté du parc (vers Katoomba), mais on prévoit de revenir un peu plus tard lorsque le brouillard se sera levé.

Le promontoire d’Echo point

Echo point, c’est ce promontoire depuis lequel tu as une vue sur les fameuses Three Sisters, ces célèbres trois rochers alignés au bord de la falaise des Blue Mountains. Comme le nom de ces formations le laissent penser, elles représentent trois sœurs d’une communauté Aborigène. La légende raconte qu’elles souhaitaient épouser trois hommes d’une autre tribu, ce qui était interdit. Ces hommes essayèrent de les prendre de force, alors une bataille éclata. Un ainé de la tribu des soeurs les transforma en pierre pour les protéger. Seulement, elles le restèrent après qu’il soit tué dans la bataille.

Queen Elizabeth lookout

Le brouillard n’est pas un problème ici, la vue est dégagée. À la place, tu as des cars de touristes entiers qui arpentent les points de vue. Si proche de Sydney, cette icône des Blue Mountains est l’arrêt privilégié de tous les circuits touristiques. En plus c’est le week-end, alors même les citadins sont au rendez-vous. C’est donc difficile d’apprécier les lieux dans le brouhaha ambiant. Si on met de côté la foule, le panorama est plutôt sympa. Tu vois les Three Sisters à proximité avec en arrière-plan l’immensité des canyons recouverts par la forêt tropicale d’eucalyptus. Si tu as un peu de temps, en passant derrière le centre d’informations, tu as un sentier qui te permet de les approcher : Three Sisters walk.

Three Sisters walk

Durée : 30-45 min
Distance : 1km aller-retour
Difficulté : Facile sauf la fin avec les escaliers pentus

En chemin, tu as un point de vue nommé Spooners avec un panorama de côté plus proche sur les Three Sisters. Puis, le sentier se transforme en escaliers vertigineux qui débouchent sur un pont. Au bout de ce dernier, tu te retrouves au pied de l’une des Three Sisters, ce qui en soi n’est pas le plus intéressant, mais c’est impressionnant d’être sur ce pont au dessus du canyon.

National Pass : randonnée au coeur des blue mountains

Durée : 2,5 à 3,5 h
Distance : 4,5 km boucle
Difficulté : Intermédiaire

Depuis conservation Hut, on part pour une randonnée de plusieurs heures au milieu de la forêt tropicale. C’est une belle surprise, car cette randonnée est variée et agréable. Parfois, on passe devant de jolies cascades entourées de verdure, des petites ou des grandes, il y en a pour tous les goûts ! Il est même possible de se baigner dans certaines. Dommage, on n’a pas prévu le nécessaire.

Parfois, une vue dégagée s’offre sur les Blue Mountains. Le terrain est également varié. On randonne dans la forêt, sous des cascades, sous une falaise creusée, au bord de celle-ci ou encore en empruntant des escaliers sur le flan de la falaise. À la fin, cela grimpe même sévère !

Le National Pass est un chemin historique qui a été créé pour attirer le tourisme il y a presque un siècle. Et on comprend pourquoi ! C’était des visionnaires à l’époque ! Sans aucun doute une des meilleures randonnées qu’on ait faite en Australie !

Les points de vue de Blackheat

C’est la fin de la journée, le brouillard ayant complètement disparu on revient dans le secteur de Blackheat.

Govetts Leap lookout

On commence par le point de vue de Govetts Leap, le premier sur notre route. Le panorama offre une vue sur les falaises des Blue Mountains et sa forêt d’eucalyptus. Seul le haut des falaises reste visible. On a un peu l’impression d’être devant le Grand Canyon recouvert par une végétation dense.

Govetts leap lookout dans les Blue Mountains

Evans lookout

À ce point de vue, le panorama est plus ouvert. On est moins séduit par cette perspective. On surplombe le canyon à son centre avec les montagnes de chaque côté. Mais la forme du canyon à cet endroit n’a rien de très impressionnant.

Au moment de partir, on croise trois marcheurs. Ils ont fait une randonnée à la journée au creux des Blues Mountains et ont dû changer d’itinéraire en cours de route suite à la fermeture d’un sentier. Il est déjà 18h et ils pensaient être enfin arrivés à leur point de départ. Non seulement c’est raté, mais en plus ils ne savent pas trop comment rejoindre le parking où ils sont garés. Après vérification sur nos portables, on constate qu’ils leur restent plus de 6 km à faire. Ils ont l’air épuisés, on leur propose donc de les ramener jusqu’à leur voiture. C’est l’occasion d’échanger un moment. Ce sont trois Australiens, ils sont très sympas et très reconnaissants. Avec la pile de duvets et le matelas qui traînent, ils en déduisent rapidement qu’on dort dans notre véhicule. En partant, ils insistent donc pour nous laisser un billet qu’ils glissent dans la portière. Ça nous permettra de nous offrir une viennoiserie à l’aéroport, la première depuis 3 mois ! Cela fait trop plaisir, on les remercie encore.

Pulpit Rock lookout

Maintenant, il ne nous reste plus qu’à retourner au point de vue de Pulpit Rock pour le coucher du soleil. Cela vaut le coup de revenir à ce point de vue, qui est finalement celui qu’on préfère dans ce secteur. Il est possible de descendre sur un rocher qui domine au dessus du vide. On profite de ce panorama avec un petit pincement au cœur, car il s’agit de notre dernier coucher de soleil en Australie!

En partant, deux jeunes voyageurs, un allemand et un belge, demandent à Pierrick si on peut les ramener à leur voiture, devinez où… au parking du « Evans lookout ». Ils n’ont pas prévu suffisamment de temps pour revenir de jour, alors nous voilà repartis en direction de ce point de vue, situé à une dizaine de kilomètres. C’est encore une fois l’occasion d’échanger sur nos voyages respectifs. C’est sur ces rencontres fortuites que se termine notre road-trip en Australie!

Pulpit rock lookout dans les Blue Mountains

Notre avis

Le parc national Blue Moutains est une bonne surprise. Malgré sa forte fréquentation touristique, il reste encore possible de trouver quelques coins plus tranquilles pour profiter des lieux notamment avec les nombreuses randonnées qu’offre le parc. On ne peut que recommander celle de National Pass pour sa variété et les paysages offerts.

Expérience :   
National Pass : randonnée au coeur des Blue Mountains
5 avec 2 votes

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Tu as aimé cet article ? Encourage nous en le partageant sur tes réseaux sociaux !

Laisser un commentaire