Parc national de Royal : une nature sauvage à proximité de Sydney

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Royal national park - Garie Beach

Pour notre première étape dans la nature australienne, on part à la découverte du parc national de Royal. Pour la petite histoire, il s’agit du premier parc national d’Australie. Créé en 1879,  cela en fait un des plus vieux au monde. Ce parc est surtout connu pour ses plages sauvages.

On arrive aux abords du parc en fin de journée. La sortie de Sydney aura pris plus de temps que prévu en raison de la circulation dense. Il faut dire que nous avons fait l’erreur de quitter la ville aux heures de sortie du travail. Et puis, détail qui a son importance, c’était notre initiation à la conduite à gauche. Au début, autant te dire que c’est assez perturbant. Il faut revoir tous ses réflexes de conduite et cela demande un peu plus de vigilance !

Première nuit en road-trip dans notre tente à 4 roues…

Pour notre première soirée en road trip, on décide de s’arrêter manger sur un parking à l’entrée du parc. Comme il est déjà tard, on dormirait bien là, mais on ne sait pas si c’est toléré. De toute façon, une personne fait le choix pour nous en fermant la barrière à l’entrée du parking. La personne ne nous a pas vus, on va devoir passer la nuit ici.

On se rend vite compte que passer la nuit dans la voiture pendant les 45 prochains jours ne sera pas de tout repos. Tout d’abord, chaque soir (et inversement chaque matin) il faut organiser le véhicule pour pouvoir tenir allongé dedans. Cela signifie transférer toutes les affaires de l’arrière du véhicule vers l’avant. C’est un vrai jeu de Lego pour faire tenir nos sacs à dos, puis nos réserves de nourriture et d’eau. Ensuite, il faut préparer le « lit » constitué de nos matelas de camping. Et après c’est tout en délicatesse qu’il faut monter dans la voiture et se coucher direct, car il n’y a pas suffisamment de place pour tenir assis. Le confort sur le matelas reste rudimentaire. C’est du camping dans une voiture après tout 🙂 !

Conversion de la voiture en mode nuit

On savait que la découverte de l’Australie nécessiterait de revoir notre confort à la baisse. On espère que ces petits sacrifices seront récompensés. Avec la fatigue de la journée, on tombe rapidement dans les bras de Morphée. Mais, il se révèle assez difficile de dormir sereinement dans un endroit où on ne sait pas si on est autorisé à le faire. Il faut dire que les histoires de voyageurs fusent sur internet : des rangers viennent frapper à la porte à 5h du matin pour te donner une belle amende de 200$ AU. Autant dire qu’on aimerait éviter de commencer notre séjour avec un tel trou dans notre budget.

Finalement, on va échapper à tout ça, mais en contrepartie la nuit n’aura pas été très reposante. En effet, difficile de trouver une position confortable sur nos matelas de camping. Quant à la lumière et à la chaleur, cela devient vite gênant dès que le soleil fait son apparition vers 6h du matin. Pour gagner un peu plus de confort, on fera d’ailleurs l’acquisition par la suite d’un matelas de camping deux places plus épais.

Ce n’est donc pas très frais que nous partons à la découverte du parc national de Royal après avoir avalé en vitesse notre petit-déjeuner du jour que l’on aura partagé avec un oiseau chapardeur.

Quoi faire au parc national de Royal ?

Wattamolla beach

On commence notre découverte du parc national de Royal par une petite balade sur les hauteurs de la côte au niveau de la plage de Wattamolla, afin d’y admirer le point de vue. D’ici le bleu turquoise de l’eau est magnifique. C’est également l’occasion de faire une belle rencontre : un iguane.

On décide d’aller voir d’un peu plus près les lieux en descendant sur la plage. L’endroit est vraiment agréable avec une rivière qui se jette dans la mer et en amont un petit lagon. C’est l’endroit idéal pour s’adonner à la baignade et initier notre bronzage. Les lieux disposent même d’un plongeoir naturel du haut d’une cascade depuis lequel les plus courageux n’hésitent pas à se jeter dans l’eau. C’est le week-end alors il y a pas mal de locaux venus profiter du soleil et de la plage en ce début de saison. On décide de profiter également des lieux quelques heures avant de partir découvrir une autre partie du parc.

La plage de Garie et North Era

La plage de Garie est une plage idéale pour les surfeurs, car relativement exposée au vent au pied de collines verdoyantes. Comme nous n’avons malheureusement jamais mis les pieds sur une planche, on décide de garder les pieds sur terre et de longer un peu cette côte sauvage. Au début, la côte est propice aux pêcheurs qui profitent des rochers et du relatif calme de l’océan. Puis, on commence à grimper sur une des collines verdoyantes sur laquelle est disséminée de petits bungalows loués par le parc national. L’endroit a beaucoup plus de charme que notre hôtel de Sydney, mais notre porte-monnaie ferait toujours la gueule.

On décide de poursuivre l’ascension de la colline jusqu’au sommet pour jouir du point de vue sur la côte. À ce moment, on sent véritablement que notre séjour en Australie est lancé ! Cela fait du bien de revenir à la nature. Au sommet, on découvre qu’il existe un camping rustique en contrebas dans la baie de la plage de North Era qui est mis à disposition par le parc national. Nous n’avons pas pris notre matériel de camping, mais on se dit que ce retour à la nature sauvage serait sympathique surtout après notre précédente nuit dans la voiture.

Il n’y a aucun réseau téléphonique sur place alors on n’a pas d’autre choix que de faire demi-tour à pied puis en voiture jusqu’au centre d’accueil des visiteurs du parc à 20 kilomètres d’ici ! Malheureusement le nombre d’emplacements est très limité et comme c’est le weekend tout est déjà réservé. La ranger nous propose une autre solution, mais celle-ci coûterait 60$ pour 2 personnes. C’est incompatible avec notre budget. On est vraiment déçu, car nous avons fait la route pour rien. Puis, comme nous n’avons pas de solutions pour dormir cela nous oblige à quitter le parc dès ce soir.

La côte Est australienne dans la peau des gens du voyage

Nous voilà donc contraints de repartir sur les routes à la recherche d’un emplacement pour la nuit. Et là autant dire que c’est la galère, car la plupart de la côte à cet endroit est urbanisée. Alors on fait pas mal de détours pour arriver à trouver un endroit où on ne se sent pas trop mal à l’aise pour dormir en limitant le risque de se prendre une amende. Cela nous donne en tout cas un aperçu de ce que doit être la vie des gens du voyage. Tu ne te sens pas forcément le bienvenu partout et on te le fait bien comprendre, car les panneaux interdisant de passer la nuit dans sa voiture fleurissent un peu partout sur la côte. On finit par trouver un parking un peu à l’écart au bord d’un terrain de sport et d’une plage. Il y a même des toilettes, une douche de plage, une table de pique-nique et aucun panneau d’interdiction, c’est parfait !

Quand on se couche, on est seulement deux voitures sur le parking. Mais au réveil les choses sont un peu différentes. Le parking est quasiment rempli, car les locaux sont venus assister à un match de rugby. On ne s’éternise donc pas trop dans les lieux. Aujourd’hui, direction Mollymook à 150 km de là pour se rendre chez notre hôte en couchsurfing (hébergement temporaire et gratuit chez l’habitant).

Notre avis

On a joué de malchance pour découvrir le parc national de Royal. Le weekend n’était pas le meilleur moment pour venir découvrir le parc, car beaucoup de citadins envahissent les lieux. Du coup, les campings étaient pris d’assaut. On a donc dû faire le tour du parc dans la journée, car il est formellement interdit de dormir ailleurs que les endroits prévus. S’agissant d’une réserve naturelle, on ne peut que respecter cette contrainte. Au final, on a trouvé que le parc national de Royal offrait des paysages sauvages à proximité de Sydney sans être non plus exceptionnel. On le décrirait plutôt comme un lieu de villégiature pour citadin qu’une véritable réserve naturelle. Un endroit sympathique à voir si tu as le temps sinon passer ton chemin sans trop de regret.

Expérience :   
Parc national de Royal : une nature sauvage à proximité de Sydney
5 avec 1 vote

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Tu as aimé cet article ? Encourage nous en le partageant sur tes réseaux sociaux !
2017-09-12T02:01:22+00:0010 octobre 2016|Australie, New South Wales|0 Commentaire

Laisser un commentaire