Choisir son sac à dos et ses accessoires indispensables pour un long voyage

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Voilà une étape qui fait toucher du doigt son rêve par rapport aux autres démarches souvent plus administratives de préparation d’un long voyage ! L’achat du sac à dos est une étape qui rend les choses vraiment concrètes. On commence petit à petit à se rendre compte qu’on va bientôt partir. Et mine de rien, ce morceau de tissu va constituer ce qui se rapproche le plus d’une maison pendant les prochains mois, alors cela met un peu la pression de ne pas se tromper dans son choix. Il est donc important de prendre le temps de vérifier le confort de portage avant de choisir son sac à dos.

Du coup, avant de se décider d’acheter tel ou tel sac, on a fait pas mal d’essais en magasin. Car, on a déjà porté des sacs à dos qui n’étaient pas adaptés. Résultat des courses : torticolis et mal de dos qui rendaient le portage insupportable, voir impossible les jours suivants !

Pour t’aider, voici les caractéristiques qu’on a regardé lors du choix de notre sac à dos principal :

  • Le prix : cela peut sembler bête comme premier critère, mais le prix est souvent ce qui va le plus restreindre le choix du sac à dos. Car, il y en a pour toutes les bourses de 50€ à  plus de 500€. Il faut voir ce qui est compatible avec son budget voyage sans pour autant mettre en péril sa santé (le dos, ça ne se remplace pas). Après il faut avoir en tête qu’un sac de qualité se garde souvent des années pour ne pas dire une vie entière, alors cet investissement de départ peut vite être rentabilisé, car la passion du voyage n’est pas du genre à diminuer avec le temps!
  • Le volume de rangement : pas le critère le plus facile à estimer comme il est difficile de se faire une idée du volume final des affaires qu’on va stocker dedans. C’est pourtant un élément important, car il serait dommage d’acheter un sac trop petit dans lequel il n’est pas possible de faire tenir tout son équipement ou trop grand et par ricochet lourd inutilement !
  • Le poids: le poids du sac à dos se rajoute au poids total de ton équipement. Il est donc important d’en tenir compte. Après, il ne faut pas non plus sacrifier la solidité du sac ou son confort de portage en raison du poids. Il faut donc trouver un juste milieu.
  • Le confort de portage : C’est le critère le plus important. Pour se faire un véritable avis, il faut tester de porter le sac à dos avec du poids à l’intérieur. Les magasins ont souvent le nécessaire, pas la peine de venir avec tout son équipement de voyage.
  • Les facilités de rangement : le sac à dos risque d’être fait et défait un paquet de fois, mieux vaut donc pouvoir retrouver facilement ses affaires. Avoir au moins deux compartiments dans la poche principale avec chacun un accès distinct est donc plus pratique qu’une seule et grande poche. La présence de poches latérales est également importante si tu veux pouvoir transporter les gourdes en randonnée, un trépied photo ou les montants de la tente. Quelques autres poches extérieures sur le dessus du sac ou au niveau de la ceinture sont également pratiques pour pouvoir ranger des affaires que tu aimerais facilement accessibles. Pour finir, la présence d’attaches peuvent également servir pour accrocher des affaires telles un vêtement mouillé, un sac poubelle, etc.

Avant de se décider, on a arpenté un nombre incalculable de magasins pour essayer les différentes marques et modèles. Je pense qu’au final on a dû essayer tous les modèles possibles et imaginables  ! Pour s’aider dans notre choix, on a également lu des tests de sacs à dos sur les sites i-trekkings (en français) et sur outdoorgearlab (en anglais).

Au final, notre choix s’est porté sur les sacs à dos de la marque Osprey : Aether 70L pour moi et Ariel 55L pour Sandrine (en photo dans l’article). Principalement pour leur confort de portage et leur légèreté. Pour Sandrine, la difficulté a été de trouver un sac d’au moins 50L qui ne touchait pas sa tête en raison de sa « petite taille » : 1m57 et demi (elle y tient au demi ).

Avis après 2 ans de voyage :

On est super content de notre choix. Malgré le prix à l’achat non négligeable, on choisirait les mêmes sacs à dos aujourd’hui. Le confort de portage est réel même dans les situations où nous avons dû porter des charges importantes de plus de 20kg ! La qualité du tissu est également à noter. C’est bien simple malgré 2 ans de voyage et de trekking, notre sac est presque comme neuf à part quelque tâches de-ci de-là. Ce n’est pas pour rien qu’ils sont garantis à vie par le fabricant ! Les 2 poches principales de rangement se sont révélées pratiques à l’usage. On a également découvert que le dessus du sac pouvait se détacher du reste pour faire un sac en bandoulière. C’est super pratique en trek quand on veut laisser le gros sac à dos cacher quelque part et explorer les environs.

Accessoires indispensables

En plus du sac à dos principal, il y a un certain nombre d’accessoires indispensables à acquérir pour vraiment voyager l’esprit tranquille.

  • Une housse imperméable : indispensable pour garder ses affaires au sec en cas de pluie. Elle était incluse avec chacun de nos sacs à dos. L’inconvénient, c’est que ce ne sont pas les plus légères du marché. Si ton sac n’est pas livré avec, il est possible d’en acheter séparément.
  • Housse avion Active LeisureUne housse de transport : pour protéger son sac à dos pendant les transports en avion, en bus, etc. Cette housse peut également servir de sac de rangement pour laisser des affaires pendant une expédition de plusieurs jours. L’inconvénient, c’est qu’elle pèse vite son poids ! Il faut compter au minimum 300 grammes. Il en existe chez Deuter, Osprey, Vaude, Tatonka, etc. On a opté pour celle de la marque Active Leisure vendue au magasin au Vieux Campeur (moins chère et dans les moins lourdes) et qui permet également de porter le sac sur le dos grâce à une fermeture éclair.
  • Cadenas et câble antivol : On s’est longtemps interrogé sur l’utilité d’en prendre avec nous, car j’avoue que je suis plutôt sceptique de leur efficacité. Sandrine a fini par me convaincre de leur côté dissuasif vis-à-vis d’éventuels voleurs et pour notre confort lors d’éventuels transports de nuit (le cadenas à câble permet d’attacher les sacs à n’importe quoi pendant notre sommeil). Après il faut bien avoir conscience que ce n’est pas une protection à toute épreuve, un coup de couteau dans le sac et hop bye bye les affaires ! Des cadenas certifiés à la norme TSA (Transportation Security Administration) sont indispensables en cas de voyage aux Etats-Unis (cela permet aux douaniers de contrôler les bagages sans avoir les clés ou le code grâce à un pass).
  • Mousqueton de fermeture-Nite IzeMousquetons de fermeture : Ils permettent de bloquer les deux zips d’une fermeture éclair d’un sac à dos entre eux, et ainsi d’éviter que son sac soit ouvert trop facilement dans une foule par exemple. On en a trouvé sur Amazon au nom de « nite ize » (taille 0,5 c’est largement suffisant !).

Avis après 2 ans de voyage :

En deux ans, on en aura pris des seaux d’eau sur la tête, alors autant te dire que la housse imperméable est vraiment un accessoire important pour éviter la mauvaise surprise d’avoir tous ses vêtements mouillés ou pire endommager son matériel électronique. La housse vendue de base avec nos sacs à dos Osprey s’est montrée efficace même dans les conditions extrêmes de l’Islande ! Il faut penser à renouveler de temps en temps (au moins une fois par an) le traitement imperméabilisant pour conserver une protection efficace.

On est aussi devenu des convaincus de la housse de transport, car cela protège non seulement le sac, mais cela permet aussi de stocker des affaires en plus dans la housse pendant les transports en avion. Par contre, le modèle que nous avions acheté n’est pas très durable. Dès le premier vol, il y a avait un trou dedans. Rien de bien méchant, mais quand même… Du coup on ne recommanderait pas forcément cette marque. À voir si les autres sont plus solides.

Pour le cadenas et l’antivol, à part lors des trajets en avion, on ne s’en est jamais servi, quelle que soit notre destination : Mongolie, Chine, Indonésie, Singapour, Australie et Nouvelle-Zélande. Après, c’est sans doute une autre histoire si tu vas en Amérique du Sud. Par contre, on a complètement adopté les mousquetons de fermeture qui évitent d’être en permanence en train de surveiller dans son dos.

Sacs à dos à la journée

Dès le départ, on était moyennement chaud pour ressembler à des tortues à double carapace pendant tout le voyage. On s’est donc très rapidement orienté vers des sacs à dos pliables, qu’on pourrait laisser dans le sac à dos principal le reste du temps. Les sacs à dos Stowaway de la marque Jack Wolfskin de 18L et 24L nous ont séduits par la solidité apparente du tissu, le confort de portage et leur facilité de rangement pour un poids plume (respectivement 200g et 270g). Le volume serait suffisant pour les affaires qu’on transporte avec nous la journée (ex : appareil photo, ordinateur, etc.).

Jack-Wolfskin-stowaway

Avis après 2 ans de voyage :

Les deux sacs qu’on avait choisi n’ont pas tenu la distance. Le tissu s’est déchiré en plusieurs endroits du sac sur le modèle 18L au point d’être inutilisable. On le chargeait peut-être un peu trop (le matériel photo et vidéo pèse vite son poids – environ 8-9kg) mais on s’attendait à plus de durabilité. Résultat, on a dû se procurer un nouveau sac en cours de voyage.

Toutefois, on reste convaincu qu’avoir un seul sac sur le dos est la solution la plus pratique. Cela permet d’être réellement indépendant en terme de transport. On repartirait donc avec le même type de sac, mais sans doute d’une autre marque plus solide.

Et toi, quels sac à dos et accessoires utilises-tu pour voyager autour du monde ?

Choisir son sac à dos et ses accessoires indispensables pour un long voyage
5 avec 1 vote

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Tu as aimé cet article ? Encourage nous en le partageant sur tes réseaux sociaux !
2018-03-30T20:52:55+00:00 11 novembre 2017|Préparer son voyage|0 Commentaire

Laisser un commentaire